magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
22°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Radioactif Forfait Internet mai 2018
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Jeudi, 18 mars 2010

La Coop funéraire ouvrira ses portes en avril


18 Mars 2010

 Imprimer   Envoyer 

East Angus

«Dès le début d'avril, les locaux de la Coopérative funéraire de l'Estrie, situés dans l'ancien hôtel de ville d'East Angus, seront prêts à recevoir les familles endeuillées qui y exposeront la dépouille des leurs. Les ouvriers terminent le gros œuvre pour entamer l'étape de la finition», nous confie François Fouquet, directeur général de l'établissement.

Le projet de transformation de l'ancien bureau municipal d'East Angus, rasé par un incendie en 2005, rebondit après un temps d'arrêt. Après avoir revu les orientations déposées en 2008, la Coopérative funéraire a choisi de revenir à un concept plus pragmatique, qui permettra d'être plus près des personnes en deuil.

M. Fouquet souhaiterait que le site d'East Angus devienne l'endroit dans la MRC où se tiendrait la majorité des expositions des défunts. «Les salles paroissiales ne conviennent pas parfaitement au recueillement. Ces locaux, souvent trop vastes, ne favorisent pas le rapprochement qui permet les échanges de sympathies», reconnaît-il. «L'exposition du corps dans nos locaux n'empêcherait pas de conduire le défunt et ses proches, pour la cérémonie religieuse dans la paroisse du défunt. À partir d'East Angus, nous nous y rendrons et terminerons le service au cimetière choisi», conclut M. Fouquet.

Michel Boucher, directeur des funérailles, explique que les nouveaux aménagements vont améliorer les rapports entre les éplorés et la direction. «Nous serons à même de suivre nos gens avant, pendant et après les funérailles», dit-il. 

Les locaux situés au premier palier sont conçus pour favoriser le recueillement autour du défunt. Divisé en deux, cet espace permettra d'exposer deux cercueils en même temps. Une spacieuse salle attenante facilitera la détente et les rencontres familiales en dehors du salon d'exposition.

Protégé par une imposante marquise, le convoi funèbre pourra se former à l'abri des intempéries. En même temps, les personnes à mobilité réduite pourront y emprunter la rampe pour avoir accès à toutes les pièces. Une fenestration dégagée jumelée à un éclairage judicieusement pensé favorisera le recueillement. Outre la partie réservée aux familles, le rez-de-chaussée permettra de loger la flotte de véhicules de la coopérative funéraire. Une section administrative y trouvera aussi sa place.

Le second étage sera réservé à la location de bureaux pour tous genres d'entreprises. Insonorisés et complètement distincts du reste, ils sépareront adéquatement les usages du bâtiment récupéré.

M. Boucher insiste sur l'aspect coopératif du commerce qui offre des arrangements préfunéraires. «Une part sociale de 20 $ transférable permettra d'avoir accès gratuitement à plusieurs services, dont celui de conférenciers spécialisés en fiscalité, mandat d'inaptitudes, succession, etc.», explique-t-il.

«Ces nouvelles installations coopératives nous permettent d'offrir à la population de la MRC du Haut-Saint-François, des arrangements funéraires aux plus bas prix possible», promet M. Fouquet. Il conclut en remerciant les Étincelles de Bonheur. La Coopérative avait négocié avec cet organisme des ententes pour utiliser leurs locaux en attendant que le nouveau bâtiment soit fonctionnel à la fin mars ou au début d'avril.

Photo :

Michel Boucher, directeur des funérailles, et François Fouquet, directeur général de la Coop.


Relais pour la vie Sherbrooke 2018
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
« Ce parcours est parmi les plus difficiles que j’ai courus »

« Ce parcours est parmi les plus difficiles que j’ai courus »
Silence, on roule pour les victimes

Silence, on roule pour les victimes
NOS RECOMMANDATIONS
Métier : chef passionnée, tenace et talentueuse

Métier : chef passionnée, tenace et talentueuse
Tout sur les vers blancs qui s’attaquent aux plantes et au gazon

Tout sur les vers blancs qui s’attaquent aux plantes et au gazon
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Golf et Académie Longchamp inc. 2018
 
François Fouquet
Mardi, 22 mai 2018
Qu’est-ce qu’on a échappé?

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 21 mai 2018
Le choix de votre profil à l'école secondaire du Triolet

Marie-Soleil Samson, B.Sc., ND.,K.in
Lundi, 21 mai 2018
Avez-vous pensé à votre silhouette pour cet été ?

Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 18 mai 2018
Les côtés sombres et souvent bien cachés de l’alcool

René Dubreuil
Vendredi, 18 mai 2018
Les nouvelles rondes de René

Club de Golf de Sherbrooke
Emplois d’été Canada : 249 postes disponibles en Estrie Par Vincent Lambert Mardi, 15 mai 2018
Emplois d’été Canada : 249 postes disponibles en Estrie
Quoi faire ce week-end Par Cynthia Dubé Vendredi, 18 mai 2018
Quoi faire ce week-end
Meurtre à Sherbrooke : un suspect interrogé Par Cynthia Dubé Jeudi, 17 mai 2018
Meurtre à Sherbrooke : un suspect interrogé
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous