magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
1°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  L'appel des propositions liées au développement de la zone prioritaire du Quartier Well Sud est reporté au 18 janvier.
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Radioactif Forfait Internet mai 2018
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Lundi, 8 mars 2010

Fernand Gilbert et Thérèse Godin, 114 ans au service de Postes Canada


8 Mars 2010

 Imprimer   Envoyer 

Fernand Gilbert et Thérèse Godin, qui ont tous les deux 84 ans (moins quelques poussières et Mme Gilbert y tiennent à ces petites soustractions), ont décidé, il y a peu de prendre leur retraite. À Scotstown, ils ont consacré 57 ans de leur vie à déposer dans les boîtes aux lettres rurales des factures, des colis et sûrement des mots d'amour.

Après l'assermentation, ils ont commencé le 1er mars 1953 à distribuer le courrier à leur compte. Pendant les deux premiers hivers de leur contrat, c'est en voiture à cheval que M. Gilbert le livrait. Il parcourrait alors 15 milles de route dans le secteur nord-est de Scotstown. Plus tard, Postes Canada a procédé à de nombreux remaniements qui ajoutaient quotidiennement, ces derniers temps, quelque 58 km. En 2004, ils sont devenus employés de l'État. Il en déduit: « Si nous avions été employés plutôt qu'entrepreneurs durant tout ce temps, nous aurions une fichue de belle pension aujourd'hui».

«Dans le Dell, rappelait M. Gilbert, il y avait plusieurs fermes. Certains cultivateurs trayaient une quinzaine de vaches, ce qui était beaucoup à l'époque». Leur mémoire bien vaillante, ils se remémoraient le nom des habitants chez qui ils livraient le courrier dans les premiers temps. «Plus rien de ça n'existe, constataient-ils, aujourd'hui, ces lots sont complètement reboisés».

Dans les années 50 à 70, se rappelait ce couple de facteurs ruraux, il y en avait de la neige. Il racontait que la charrue en montait des bancs assez hauts qu'on pouvait toucher aux fils téléphoniques à certains endroits  et les chemins n'étaient pas aussi bien entretenus qu'aujourd'hui...

Mme Gilbert se rappelle qu'elle a dû apprendre à conduire par elle-même leur première camionnette à transmission manuelle. «Ça n'a pas été facile au début, mais j'y suis arrivée. Depuis quelques années, nous livrons le courrier à deux pour éviter de trop nous étirer dans l'auto, parce que ceux qui le font seuls se blessent souvent au dos. Imaginez-vous, vous étirer 100 fois par jour pour déposer à bout de bras une lettre dans la boîte».

M. Gilbert mentionne qu'ils n'ont pas eu souvent de mésaventures sur la route. «Il est bien arrivé quelques fois qu'on s'enfonce dans une «calvette» lavée par la crue des eaux, qu'on défonce quelques pneus, mais jamais rien d'important ne nous est arrivé. On essayait d'éviter les accidents parce qu'il aurait fallu porter le sac sur notre dos pour trouver du secours, ajoute-t-il en souriant. On ne pouvait pas l'abandonner».

Les Gilbert ont toujours été très actifs. Commerçants, propriétaires de lots boisés, hôteliers pendant quelques années, ils viennent de décider de s'asseoir enfin pour boire tranquillement leur tasse de thé.

Photo :

Fernand Gilbert et Thérèse Godin se reposent après quelque 57 ans à distribuer le courrier rural.

 


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Légalisation du cannabis: le SPS s’attaquera plus férocement à la vente illégale

Légalisation du cannabis: le SPS s’attaquera plus férocement à la vente illégale
Remboursement du cannabis : l'Association du Cégep réagit

Remboursement du cannabis : l'Association du Cégep réagit
NOS RECOMMANDATIONS
Arrêté pour avoir en sa possession quelques plants

Arrêté pour avoir en sa possession quelques plants
Récompensé pour son implication

Récompensé pour son implication
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
François Fouquet
Lundi, 22 octobre 2018
Joins-toi à moi !

Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 19 octobre 2018
Plats d’automne à la mijoteuse

Me Ariane Ouellet
Jeudi, 18 octobre 2018
L’autorité parentale: droits et obligations des parents

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Partenariat unique entre l’OSS et le Salésien Par Vincent Lambert Mardi, 16 octobre 2018
Partenariat unique entre l’OSS et le Salésien
Incendie ravageur rue Principale Par Vincent Lambert Mardi, 16 octobre 2018
Incendie ravageur rue Principale
BMW Série 3 2019 Mardi, 16 octobre 2018
BMW Série 3 2019
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous