magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
6°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Mercredi, 24 février 2010

L'école St-Camille de Cookshire-Eaton inaugure l'arbre de la persévérance


24 Février 2010

 Imprimer   Envoyer 

par Jean-Claude VÉZINA

Récemment, à l'école St-Camille de Cookshire-Eaton, les écoliers, leurs parents, enseignants, le personnel et même la communauté ont réalisé une foule d'activités favorisant la réussite scolaire. Résultat: un arbre de la persévérance dont le tronc gigantesque rejoint le plafond de l'entrée. Il épanouit ses feuilles qui sont les tracés de multiples mains d'enfants. Les parents ont, sur chaque doigt, écrit des qualités de leur rejeton.

Les exercices qui se déroulaient tout au long de ces journées visaient également à promouvoir la persévérance et le développement des compétences personnelles, socle de tous succès. Mentionnons que cette démarche s'inscrivait dans la foulée du projet Partenaire pour la Réussite éducative en Estrie (PRÉE). L'engouement pour cette organisation laisse présager un avenir prometteur.

Les concepteurs du (PRÉE) se sont penchés, il y a quelques années sur le décrochage. Pour le contrer, ils ont suggéré aux étudiants de tous les niveaux du primaire et du secondaire et aux aînés signifiants de créer des occasions propices à relancer la persévérance, cette vertu promue à l'école pendant cette semaine réservée.

La direction et le personnel de l'institution scolaire St-Camille se sont investis pour consacrer un espace-temps particulier. Ils ont réalisé des activités en fonction de quatre volets bien précis, l'instruction (acquisition de connaissances), la socialisation, la qualification et la réalisation de son plein potentiel.

Directrice de l'établissement St-Camille, Hélène Blais racontait que tout ce beau monde avait mis au point une «correspondance de la fierté» dans laquelle le jeune mentionnait son bon coup de la journée vécu tant à l'école qu'à la maison. Il l'avait inscrit dans son carnet avec son stylo «spécial réussite» biodégradable. Le soir, la mère ou le père appréciait cette réalisation en y ajoutant leurs commentaires. 

Tous les partenaires en synergie ont fait pousser «l'arbre de la persévérance» enjolivé de feuilles riches de signification. Ces fresques cadraient parfaitement dans les couloirs bellement colorés reliant les classes. Le parent traçait la main de son enfant sur un tableau et il écrivait, sur les cinq doigts, une qualité. Sur une autre toile, il avait dessiné le contour de la sienne qui signifiait son implication dans le devenir de son rejeton, tout en y ajoutant ses points forts. D'autres ont collé sa photo pour que des années plus tard, il se reconnaisse et s'évalue à la lumière de ces instants.

Dominique Fauteux, enseignante de troisième année, a construit, en papier mâché, un immense tronc d'arbre aux branches duquel s'attacheront toutes ces mains. Autour de cet «arbre de la persévérance», un espace parc sera créé où les enfants pourront se reposer et se référer aux forces et qualités décrites sur leurs doigts.

La communauté aussi s'est impliquée. La MRC du Haut-Saint-François, par le biais de la Table des Partenaires Famille-École-Communauté de son territoire a commis le «Petit dictionnaire illustré des compétences» pour aider les jeunes et les parents à définir ce qui peut être considéré comme tel. D'un côté la compétence de l'adulte et de l'autre, son équivalent adapté à l'âge de l'enfant ont été bien utiles pour faire comprendre ces profonds concepts.

«Toutes ces activités et leurs manifestations vont aider grandement à contrer le décrochage», souligne Mme Blais. «Depuis quelques années, nous, le personnel, avons été sensibilisés à promouvoir la persévérance, mais c'est la première année qu'une action estrienne est créée pour souligner l'importance de miser sur la découverte des forces et compétences de l'enfant dans le but de l'inciter à persévérer dans son cheminement.»

Mme Blais a remarqué une amélioration marquée au sein de la population écolière depuis que la tendance à promouvoir les qualités des enfants est mieux perçue et qu'elle influence les enseignants dans leur travail. Elle s'attend à d'autres changements positifs en utilisant régulièrement les nouveaux incitatifs générés par les nombreux «lac à l'épaule» tenus sur les sujets de la réussite et de la persévérance scolaire. 

Photo :

Dominique Fauteux, conceptrice de l'arbre et professeur de 3e année, pose avec ses élèves dans l'environnement du futur parc intérieur de l'école.


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Une dizaine de VTT volés retrouvés à Stoke

Une dizaine de VTT volés retrouvés à Stoke
Pygmalion : ma première pièce de théâtre professionnelle

Pygmalion : ma première pièce de théâtre professionnelle
NOS RECOMMANDATIONS
Je l’ai eu tough…c’est mon excuse !

Je l’ai eu tough…c’est mon excuse !
Printemps tardif : les vivaces comestibles à leur meilleur!

Printemps tardif : les vivaces comestibles à leur meilleur!
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - avril 2018
 
Léandre Lachance
Mardi, 24 avril 2018
La table à cinq pattes: vie intellectuelle

François Fouquet
Lundi, 23 avril 2018
Le meilleur et le pire

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 23 avril 2018
À l'école Mitchell-Montcalm les midis, il y en a pour tous les goûts

Cégep de Sherbrooke
Lundi, 23 avril 2018
Anh Minh Truong : du cégep au grand écran

Valérie Guillemette
Vendredi, 20 avril 2018
Dis-moi comment se comporte ton enfant, je te dirai ce qu’il mange!

Alexandre Hurtubise
Vendredi, 20 avril 2018
Une programmation post-festival bien remplie

Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 20 avril 2018
Détox : Le Pharmachien et Maison Jacynthe ne s’entendant pas

Travis Cormier
Printemps tardif : les vivaces comestibles à leur meilleur! Par Alexandre Dagenais Jeudi, 19 avril 2018
Printemps tardif : les vivaces comestibles à leur meilleur!
Une hausse remarquable de visiteurs au FCMS Par Cynthia Dubé Lundi, 16 avril 2018
Une hausse remarquable de visiteurs au FCMS
Immigration : réflexions autour d’un livre Par Daniel Nadeau Mercredi, 18 avril 2018
Immigration : réflexions autour d’un livre
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous