magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
15°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Radioactif Forfait Internet mai 2018
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Pierre Hébert Par Pierre Hébert
pierre@journalhsf.com

Jeudi, 4 février 2010

Un résidant de La Patrie accusé de cruauté envers les animaux


4 Février 2010

 Imprimer   Envoyer 

Un résidant de La Patrie, Denis Vallières, devra faire face à des accusations de négligence envers les animaux au Palais de justice de Sherbrooke, ce mercredi 3 février.

Répondant à une plainte logée auprès de la Société protectrice des animaux de l'Estrie, des inspecteurs ont effectué une inspection le 23 novembre dernier. Constatant la gravité et l'urgence de la situation, ils ont effectué les démarches nécessaires pour l'obtention d'un mandat de perquisition. Avec l'assistance des policiers de la Sûreté du Québec du Haut-Saint-François, les inspecteurs de la SPA de l'Estrie ont saisi plus d'une quarantaine d'animaux de ferme et de compagnie vivant dans des conditions exécrables. On a également trouvé les carcasses d'une dizaine d'animaux morts, dont deux veaux, un cheval ainsi que trois chiots.

Deux chevaux, trente-cinq poules, sept lapins ainsi que deux chiens ont en effet été découverts sur les lieux de la saisie, sans eau ni nourriture, vivant à l'extérieur ou dans un bâtiment en très mauvaises conditions. Dans un piteux état, les animaux ont immédiatement été examinés par un vétérinaire, puis placés en famille d'accueil. La SPA de l'Estrie s'est par la suite assurée que tous reçoivent les soins de santé requis, de mentionner Cathy Bergeron responsable des communications de l'organisme.

Selon l'article 446.1 B du Code criminel canadien, le propriétaire ou le gardien d'un animal qui «volontairement néglige ou omet de lui fournir les aliments, eau, abri et soins convenables et suffants» commet un acte criminel et est passible d'une peine d'emprisonnement maximale de deux ans et/ou d'une amende maximale de 5 000 $.

Enfin, Mme Bergeron mentionne que «trop de cas de maltraitance et de cruauté envers les animaux existent encore. Si des gens sont témoins de telles situations, je les encourage fortement à communiquer avec nous. Ces signalements, qui demeurent anonymes, nous permettent alors d'intervenir. Il doit en effet y avoir dépôt d'une plainte afin que nous puissions nous rendre sur le terrain et constater la situation. Avec des faits en main, nous pouvons par la suite obtenir un mandat de perquisition, puis, s'il y a lieu, déposer un dossier au Procureur qui verra à porter des accusations le cas échéant», de compléter Mme Bergeron.

Photo :

Outre la découverte d'animaux morts, plusieurs autres ont été trouvés dans des conditions exécrables.

 


Club de Golf de Sherbrooke
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Il vous reste un peu de mèche, vous ?

Il vous reste un peu de mèche, vous ?
C’est l’été, comment faire pour ne pas abîmer nos cheveux?

C’est l’été, comment faire pour ne pas abîmer nos cheveux?
NOS RECOMMANDATIONS
Nu et intoxiqué, il s’attaque à un inconnu au centre-ville

Nu et intoxiqué, il s’attaque à un inconnu au centre-ville
Du bon bord du gazon... à Milby!

Du bon bord du gazon... à Milby!
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
Marie-Soleil Samson, B.Sc., ND.,K.in
Vendredi, 20 juillet 2018
La crème solaire, bonne ou mauvaise pour la santé?

Sylvie Roy
Jeudi, 19 juillet 2018
« C’est pas juste! »

Daniel Nadeau
Mercredi, 18 juillet 2018
La célébration du ballon rond!

Golf et Académie Longchamp inc. 2018
Une altercation se termine en meurtre au centre-ville Par Vincent Lambert Jeudi, 19 juillet 2018
Une altercation se termine en meurtre au centre-ville
Des vendeurs itinérants de thermopompe fraudent à Sherbrooke Par Cynthia Dubé Vendredi, 13 juillet 2018
Des vendeurs itinérants de thermopompe fraudent à Sherbrooke
La belle histoire de Travis Cormier Par Cynthia Dubé Jeudi, 19 juillet 2018
La belle histoire de Travis Cormier
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous