magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
8°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Radioactif Forfait Internet mai 2018
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Pierre Hébert Par Pierre Hébert
pierre@journalhsf.com

Vendredi, 22 janvier 2010

La SADC innove avec l'«ÉcoPrêt PME» pour favoriser le virage vert


22 Janvier 2010

 Imprimer   Envoyer 

par Pierre HÉBERT

La SADC du Haut-Saint-François innove et fait preuve d'audace en offrant aux entrepreneurs du territoire un nouveau prêt l'«ÉcoPrêt PME». La démarche qui se veut unique au Québec et peut-être au Canada vise à encourager les gens d'affaires à prendre le virage environnemental.

Robert Rodrigue, directeur Service aux entreprises à la SADC, dit constater que les PME sont senbilisées à l'aspect environnemental. Cependant, les coûts qu'engendre une telle démarche, explique-t-il, nécessitent souvent des investissements importants alors que les entrepreneurs ont besoin de leur liquidité pour le fonctionnement de l'entreprise. Le nouveau produit «ÉcoPrêt PME», puisé à même les fonds de la SADC, permet d'accorder un prêt pouvant couvrir en partie ou entièrement le coût du projet jusqu'à concurrence de 50 000 $. Si l'aide offerte se veut la moins restrictive possible pour l'entrepreneur, ce dernier devra tout de même respecter certaines conditions.

Les projets admissibles devront toucher notamment l'assainissement de l'air (GES) et eaux usées, la gestion des déchets, l'économie d'énergie, la transformation aux combustibles alternatifs, l'énergie nouvelle, la gestion du bruit, le transport et l'éco conception de nouveaux produits. Les entreprises éligibles doivent avoir leur place d'affaires dans le Haut-Saint-François, cinq ans d'existence, démontrer la capacité de remboursement, posséder un fonds de roulement adéquat et un ratio d'endettement satisfaisant. Parmi la documentation, l'entreprise devra déposer un plan d'action environnemental/développement durable  par un expert-conseil reconnu par la SADC démontrant les gains environnementaux (dans certains cas).

Mentionnons que le prêt se fera à taux fixe équivalent au taux hypothécaire résidentiel (terme minimum de 3 ans, mais pouvant aller jusqu'à 10 ans). Le taux minimum devra être de TB + 2 %. Aucune garantie et aucun cautionnement ne sont nécessaires pour l'obtention du prêt. Il n'y a aucune pénalité de remboursement anticipé. Les frais de dossier s'élèvent à 2 % ou un minimum de 500 $. Un comité entrepreneurial étudiera la demande.

M. Rodrigue s'est inspiré de ce qui pouvait se faire ailleurs pour concocter un programme correspondant à la réalité du territoire. «On veut que les entreprises continuent d'exister dans le Haut-Saint-François et on peut les aider à réaliser des projets. S'il s'agit d'un dossier de plus grande ampleur, on peut se joindre pour se jumeler à un prêt. On aura aidé une entreprise à innover», précise-t-il. Gilles Denis, propriétaire du IGA Cookshire, bénéficie de l'outil l'«ÉcoPrêt PME» dans le cadre de la construction de son nouveau magasin, qui vise l'accréditation environnementale LEED.

En conférence de presse, Richard Tanguay, président de la SADC, mentionne que l'initiative s'inscrit dans la vision de l'organisme en rappelant les thèmes innovants, attrayants et durables. En fait, il s'agit de développement durable et la SADC prêchera par l'exemple, dit-il, en revoyant sa façon de faire en tenant compte de ce concept.

Photo :

De gauche à droite, Richard Tanguay, président de la SADC, Gilles Denis, propriétaire du IGA Cookshire, et à l'arrière Robert Rodrigue, directeur Service aux entreprises à la SADC.

 


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Une programmation culturelle accessible et diversifiée

Une programmation culturelle accessible et diversifiée
L’histoire derrière l’immense succès des Comptonales

L’histoire derrière l’immense succès des Comptonales
NOS RECOMMANDATIONS
Un circuit à vélo de niveau international entre Montréal et Sherbrooke

Un circuit à vélo de niveau international entre Montréal et Sherbrooke
Ils volent et prennent la fuite

Ils volent et prennent la fuite
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 21 septembre 2018
Mythes et réalités (partie 2)

Me Michel Joncas
Jeudi, 20 septembre 2018
Bière et tout-terrain

Daniel Nadeau
Mercredi, 19 septembre 2018
Voter autrement pour gouverner autrement…

William Lafleur
Mercredi, 19 septembre 2018
Plus fort que le café

Priscilla Boutin
Mercredi, 19 septembre 2018
La tendance est aux couleurs!

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Un circuit à vélo de niveau international entre Montréal et Sherbrooke Par Cynthia Dubé Mercredi, 19 septembre 2018
Un circuit à vélo de niveau international entre Montréal et Sherbrooke
Ils volent et prennent la fuite Par Vincent Lambert Mercredi, 19 septembre 2018
Ils volent et prennent la fuite
Pas de cannabis au lac des Nations Par Vincent Lambert Mardi, 18 septembre 2018
Pas de cannabis au lac des Nations
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous