magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
15°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Golf et Académie Longchamp inc.
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Mercredi, 6 janvier 2010

Les scouts continueront à bivouaquer dans le Haut-Saint-François


6 Janvier 2010

 Imprimer   Envoyer 

par Jean-Claude VÉZINA

Comme bien des organismes dont la survie, la gestion et l'animation reposent sur la bonne volonté des gens, le scoutisme s'essouffle. Cependant, les huit troupes qui s'associent à la philosophie de Baden Powell, fondateur du scoutisme en 1907, tiennent bon le phare au sein de la MRC du Haut-Saint-François.

Une centaine de jeunes de huit ans et plus se forme et s'amuse au sein de l'organisation. Par contre, selon Mme Claudèle Domingue, directrice permanente des scouts du district de l'Estrie, il n'est pas question de dormir sur ses lauriers. «Si nous ne faisons rien, le scoutisme risque de s'amenuiser, au risque de disparaître vers 2020, selon les prévisions de Scout Canada», affirmait Mme Domingue.

Lors de la rencontre des responsables des troupes scoutes de la région qui se tenait à East Angus, le 2 décembre dernier, Mme Domingue rappelait que «les enfants et les adolescents aiment le scoutisme, ses valeurs et surtout ses activités, mais on manque d'animateurs». Pour sa part, Mme Danielle Michaud, présidente du C.A. pour le district Estrie, veut atteindre le principal objectif du plan triennal se terminant en 2012: augmenter le nombre de troupes scoutes. «On doit promouvoir le scoutisme et recruter des adultes pour les animer», ajoute-t-elle.

L'espoir est vif encore. Dans toute la MRC du Haut-Saint-François, on dénombre 8 troupes scoutes. East Angus en compte 4, Cookshire, 2. Les villages de Weedon et La Patrie en hébergent une chacun. Mme Domingue rappelle que la rencontre qu'elle avait eue, l'an dernier, avec les écoliers du Parchemin d'East Angus avait porté fruit puisqu'une nouvelle troupe de Castors (7 à 9 ans) s'était formée. De plus, elle compte sur un budget d'animation de 40 heures pour embaucher une personne qui fera sourdre, de la Polyvalente Louis-Saint-Laurent, une nouvelle troupe après les fêtes. Ce recrutement repose sur les activités SACADOS, initiatives de Québec en forme et CAL Hop/up! Oh!

Mme Domingue a constaté depuis longtemps que «pour obtenir de meilleurs rendements des bénévoles et en intéresser de nouveaux, le mouvement scout estrien doit se rendre dans les régions». Lors de la 3e rencontre estrienne des responsables des troupes scouts qui s'est tenue à East Angus le 2 décembre dernier, Mme Domingue a voulu «relancer la caravane» comme elle l'a si bien dit. Promouvoir les valeurs du scoutisme, animer, préparer et réussir des camps dans la nature, tout en assurant la sécurité des jeunes ne s'improvisent pas.

L'engagement citoyen, le respect de l'environnement, la consommation responsable, les loisirs en plein air représentent quelques-unes des valeurs et des activités que les scouts apprennent et maîtrisent tout au long de leur parcours. «Pour propager ces valeurs, il faut trouver des bénévoles désireux de se former aux réalités du scoutisme et décidés à en faire la promotion et l'animation» conclut-elle, d'où le fait de venir vous rencontrer dans votre milieu d'activité. C'est ce à quoi correspond le leitmotiv du district estrien du mouvement scout: Être préoccupés, attentifs et soutenants.

 

Photo : Claudèle Domingue et Danielle Michaud.

 


Club de Golf de Sherbrooke
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
La Résidence Murray lance ses travaux d’agrandissement

La Résidence Murray lance ses travaux d’agrandissement
Demi-Marathon RBC : 3500 coureurs réunis sur la ligne de départ

Demi-Marathon RBC : 3500 coureurs réunis sur la ligne de départ
NOS RECOMMANDATIONS
Rien de secondaire là-dedans

Rien de secondaire là-dedans
La remise à l’état naturel des rives obligatoire d’ici octobre 2019

La remise à l’état naturel des rives obligatoire d’ici octobre 2019
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
François Fouquet
Mardi, 22 mai 2018
Qu’est-ce qu’on a échappé?

Cégep de Sherbrooke
Mardi, 22 mai 2018
LE CEREFS : pour apprendre en temps réel

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 21 mai 2018
Le choix de votre profil à l'école secondaire du Triolet

Marie-Soleil Samson, B.Sc., ND.,K.in
Lundi, 21 mai 2018
Avez-vous pensé à votre silhouette pour cet été ?

Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 18 mai 2018
Les côtés sombres et souvent bien cachés de l’alcool

René Dubreuil
Vendredi, 18 mai 2018
Les nouvelles rondes de René

Golf et Académie Longchamp inc. 2018
Rien de secondaire là-dedans Par François Fouquet Lundi, 14 mai 2018
Rien de secondaire là-dedans
Magog, communauté innovante Par Daniel Nadeau Mercredi, 16 mai 2018
Magog, communauté innovante
Emplois d’été Canada : 249 postes disponibles en Estrie Par Vincent Lambert Mardi, 15 mai 2018
Emplois d’été Canada : 249 postes disponibles en Estrie
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous