magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
24°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Radioactif Forfait Internet mai 2018
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Eliane Thibault Par Eliane Thibault
info@journalhsf.com

Mercredi, 23 décembre 2009

Un sursis pour la succursale de la Caisse Desjardins de St-Gérard


23 Décembre 2009

 Imprimer   Envoyer 

par Eliane THIBAULT

Alors que les dirigeants de la Caisse Desjardins de Weedon annonçaient, à la fin de novembre, la fermeture de leur succursale de St-Gérard, la protestation des résidants du secteur pourrait faire renverser la vapeur. Une histoire de solidarité susceptible de tout faire changer.

Lors d'une réunion, en début décembre, où une centaine de membres de cette caisse ont été convoqués, le dialogue s'est alors enclenché avec la directrice générale, Brigitte Dallaire. Si rien n'a été promis ce soir-là, la porte s'est cependant ouverte pour que le constat soit renversé. «La décision finale sera prise lors de notre réunion du conseil d'administration, le 17 décembre prochain», déclarait Mme Dallaire au lendemain de la rencontre.

Même si ladite réunion du conseil a bel et bien eu lieu, ce n'est qu'au début du mois de janvier que le résultat des discussions sera connu à la population. Entre-temps, Mme Dallaire affirme que les activités de la succursale bénéficient d'un sursis, au-delà du 31 décembre annoncé précédemment aux membres.

La solidarité dans les deux sens

Pour le résidant du secteur, Luc Brière, ceci démontre la solidarité qui peut exister dans la communauté et qui pourrait même sauver d'autres caisses au Québec.

En effet, si les résidants ont manifesté leur mécontentement lors de la rencontre avec Mme Dallaire, cette dernière a cependant mis cartes sur table avec eux. «Utilisez-nous. Utilisez nos services», leur a-t-elle lancé.

Le problème de la succursale de St-Gérard provient du fait que les gens l'utilisent principalement comme comptoir de dépôt et de retrait, chose qui n'est aucunement rentable pour l'institution. Selon Mme Dallaire, où la caisse fait son argent, c'est surtout avec les hypothèques et les placements.

«Dès qu'une banque de Sherbrooke offre ¼ % de moins que nous sur les hypothèques, certains n'hésitent pas à tout retirer et à aller chez eux. C'est normal après cela que la succursale ait de la difficulté à survivre», explique-t-elle.

Si certains résidants réclament quant à eux leur droit à des taux d'intérêt aussi avantageux que les compétiteurs, Brigitte Dallaire leur répond qu'ils peuvent y aller. «Par contre, ils doivent assumer que leur caisse locale fermera ses portes. Quand on parle d'achat local, ce n'est pas juste pour les produits de consommation, c'est aussi pour les produits financiers».

Une réalité qui reste

Alors que la succursale de St-Gérard devait fermer ses portes à cause d'un manque de rentabilité et d'investissements à venir dépassant les 100 000 $, Mme Dallaire sait qu'un lourd travail de remaniement de budget sera à prévoir. Les rénovations sur l'édifice sont toujours à exécuter et la modernisation des équipements est encore à faire. «Je ne sais vraiment pas ce que je vais faire de ce côté», laisse-t-elle entendre.

À cela, elle ajoute que si les membres de la succursale de St-Gérard tiennent vraiment à leur établissement, la balle est maintenant dans leur camp. «Ils devront nous faire confiance pour les autres services. Pas juste pour les transactions». 

 


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Nouvelle entreprise chez Magog Technopole

Nouvelle entreprise chez Magog Technopole
300 000 $ de dommages dans l'incendie de la rue Simard

300 000 $ de dommages dans l'incendie de la rue Simard
NOS RECOMMANDATIONS
Achalandage record pour le Festival des traditions du monde

Achalandage record pour le Festival des traditions du monde
Quoi savoir sur l’alimentation cétogène ou « ketogenic diet »

Quoi savoir sur l’alimentation cétogène ou « ketogenic diet »
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
Caroline Caouette
Jeudi, 16 août 2018
Les bons et mauvais côtés du maternage

Daniel Nadeau
Mercredi, 15 août 2018
Refus global : la honte de l’oubli

Priscilla Boutin
Mercredi, 15 août 2018
Trucs pratiques pour cheveux abîmés

Cégep de Sherbrooke
Mardi, 14 août 2018
Une relève scientifique assurée au Cégep de Sherbrooke

Marie-Soleil Samson, B.Sc., ND.,K.in
Mardi, 14 août 2018
Quoi savoir sur l’alimentation cétogène ou « ketogenic diet »

François Fouquet
Lundi, 13 août 2018
Vacances performantes

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
1,4 M$ pour les victimes d’actes criminels Par Vincent Lambert Lundi, 13 août 2018
1,4 M$ pour les victimes d’actes criminels
Strom Spa: la détente d'une semaine de vacances en une soirée Mercredi, 15 août 2018
Strom Spa: la détente d'une semaine de vacances en une soirée
Le Rendez-vous d’Howard raconte la Belle Époque Par Vincent Lambert Mercredi, 15 août 2018
Le Rendez-vous d’Howard raconte la Belle Époque
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous