magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
1°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  L'appel des propositions liées au développement de la zone prioritaire du Quartier Well Sud est reporté au 18 janvier.
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Radioactif Forfait Internet mai 2018
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Eliane Thibault Par Eliane Thibault
info@journalhsf.com

Lundi, 28 décembre 2009

Un groupe de citoyens réclame la démission de la mairesse Szots


28 Décembre 2009

 Imprimer   Envoyer 

par Eliane THIBAULT

La grogne règne à Scotstown depuis la rencontre du conseil municipal, le 1er décembre dernier. Alors que la mairesse Barbara Szots y a annoncé son désir de démissionner, un groupe de citoyens exige qu'elle s'exécute.

Ils sont une dizaine à s'être regroupés pour expliquer d'où provient leur malaise. Tous affirment que c'est la structure imposée par Mme Szots, durant la période de questions, qui pose problème. «Ça ne fonctionnait pas comme elle le voulait. Elle s'est levée, crié qu'elle démissionnait et a dit qu'elle redevenait une simple citoyenne», raconte Myriam Sainson.

 «Nous sommes traités comme des enfants d'école», affirme la citoyenne, Lise Lacroix. Selon le groupe, le nouveau conseil limiterait les citoyens à une question par personne. «On ne peut même plus s'adresser aux conseillers», lance Caroline Talbot.

«J'ai posé une question, elle m'a vaguement répondu et quand j'ai voulu demander des précisions, elle m'a dit que mon tour était passé», raconte pour sa part Andrée Doyon. «Elle ne prend pas le temps de vider un sujet. Cela fait que les autres citoyens qui pourraient avoir des questions supplémentaires ne peuvent les demander».

Pour Élizabeth Gauthier, elle estime que ce procédé oblige les citoyens à choisir leur question, ce qui n'est pas toujours positif. «Moi, je voulais des précisions pour deux sujets. J'ai posé ma première question, mais le temps que mon tour revienne, j'avais oublié ma deuxième».

Dans une récente entrevue accordée par Mme Szots au Journal du Haut-Saint-François, cette dernière mentionnait que ces règles avaient pour but de donner un droit de parole à tous. Cependant, selon ces citoyens, ils décrivent davantage ce processus comme étant «antidémocratique».

Une communication difficile

Selon eux, le dialogue entre la mairesse et les citoyens se ferait difficilement. Alors que deux résidants affirment avoir reçu une lettre d'avocat, signée par Mme Szots, d'autres mentionnent qu'elle ne répond plus directement aux demandes de certains citoyens, mais préfère le faire via le courrier. «Ça alourdit le processus et ça nous coûte de l'argent», estime Caroline Talbot.

Le groupe a clairement exprimé son désir de voir Mme Szots quitter ses fonctions et compte mettre en circulation une pétition qui sera envoyée au ministère des Affaires municipales. Andrée Doyon craint désormais pour l'harmonie à Scotstown. «Avec la façon dont elle agit en ce moment, elle est en train de diviser la municipalité».

 


Le Salesien - Portes ouvertes 2018
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Un Parisien arrêté pour avoir fait 77 jeunes victimes

Un Parisien arrêté pour avoir fait 77 jeunes victimes
SAAQ: expérience choc en 3D

SAAQ: expérience choc en 3D
NOS RECOMMANDATIONS
Feu vert pour le réaménagement de la rue Galt Ouest

Feu vert pour le réaménagement de la rue Galt Ouest
Arrêtée pour avoir fraudé son employeur

Arrêtée pour avoir fraudé son employeur
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
Me Ariane Ouellet
Jeudi, 18 octobre 2018
L’autorité parentale: droits et obligations des parents

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 octobre 2018
Sauver la planète, vous dites?

Cégep de Sherbrooke
Mardi, 16 octobre 2018
La Fondation Cégep de Sherbrooke : d’hier à aujourd’hui

Alexis Jacques
Mardi, 16 octobre 2018
L’emprise du doute

François Fouquet
Lundi, 15 octobre 2018
Omniprésente religion…

Le Salesien - Portes ouvertes 2018
Arrêtée pour avoir fraudé son employeur Par Vincent Lambert Mercredi, 10 octobre 2018
Arrêtée pour avoir fraudé son employeur
Nos deux universités se démarquent au pays Par Vincent Lambert Lundi, 15 octobre 2018
Nos deux universités se démarquent au pays
La police met fin à une série de vols qualifiés Par Vincent Lambert Lundi, 15 octobre 2018
La police met fin à une série de vols qualifiés
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous