magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
-3°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Eliane Thibault Par Eliane Thibault
info@journalhsf.com

Vendredi, 25 décembre 2009

Le Dr St-Pierre de weedon reçoit la médaillede l'Assemblée nationale


25 Décembre 2009

 Imprimer   Envoyer 

par Eliane THIBAULT

Si plusieurs ont de la difficulté à rester plus de 10 ans chez le même employeur, que dire du Dr Yves St-Pierre, de Weedon, qui a consacré plus de quarante-cinq ans à la médecine. Afin d'honorer son esprit de dévotion, autant pour son travail que pour son implication dans sa communauté, la députée Johanne Gonthier a accepté de lui décerner la médaille de l'Assemblée nationale.

Téléavertisseur à la ceinture, le Dr St-Pierre, âgé de 74 ans, reste en devoir même lorsqu'il assiste au repas de Noël, organisé par le Cercle de l'amitié, où une centaine de personnes y prenaient part. Si l'homme ne se doutait nullement que sa communauté profiterait de cet événement pour honorer son travail, la surprise est rapidement passée à la gratitude.

Le maire de Weedon, Jean-Claude Dumas, mentionne que la municipalité cherchait depuis longtemps un moyen pour honorer les services du Dr St-Pierre. Lorsque la présidente de la Société d'histoire de Weedon, Thérèse Lavertu, lui a mentionné son éligibilité à la médaille de l'Assemblée nationale, l'idée a plu au magistrat. «Nous sommes très fiers des services qu'il donne à notre communauté. Quarante-cinq ans de métier, ça en fait des bébés à avoir vu le jour avec lui», lance M. Dumas à la blague.

De son côté, Johanne Gonthier explique que c'est à la demande des citoyens de Weedon qu'elle a analysé la candidature du Dr St-Pierre. Si ce prix est décerné à la discrétion de la députée, cette dernière précise cependant qu'elle le remet avec parcimonie. «C'est un honneur exceptionnel. Je le remets au Dr St-Pierre à cause de son travail et de son engagement dans la communauté. Visiblement, il est aimé et apprécié», souligne-t-elle.

Direction Weedon

Si le Dr St-Pierre a atterri à Weedon en 1965, c'est notamment grâce à un concours de circonstances. Le médecin savait qu'il voulait pratiquer à la campagne et a fait le tour de la province afin de trouver l'endroit idéal. À ce moment, le médecin de Weedon quittait ses fonctions et il a décidé de prendre sa relève. «En pratiquant à la campagne, je savais que je pourrais être plus près des gens».

«À l'époque, les médecins étaient en compétition l'un contre l'autre. Je me rappelle m'être rendu à Marieville pour voir les opportunités d'emploi. Le médecin de l'endroit s'était levé de son bureau et m'avait fait comprendre que j'étais sur son territoire», raconte l'homme en riant. «Aujourd'hui, quand la relève se montre intéressée à notre région, nous les accueillons à bras ouverts», ajoute-t-il en faisant allusion au Dr Gabriella Kibos, ce médecin d'origine roumaine qui se joindra sous peu à l'équipe.

Au service de sa communauté

Certes, être médecin nécessite une bonne dose de dévouement, mais le Dr St-Pierre semble en avoir toujours offert un peu plus. Même s'il ne pratique plus à temps plein depuis de nombreuses années, il continue de visiter ses patients âgés à domicile. Sinon, le Club Lions, le conseil d'administration du CSSS-CHSLD, le Club Chasse et pêche de la région ont pu profiter de ses services. Même la municipalité l'a compté parmi ses échevins.

Quand on lui demande s'il songe à la retraite, le Dr St-Pierre répond que oui, mais il y met un bémol. «À mon âge, c'est certain que j'y pense. Par contre, je ne suis pas prêt pour cela maintenant», affirme-t-il, sourire en coin.

Durant la cérémonie, l'épouse du Dr St-Pierre, Huguette Chicoine, a également été remerciée pour toutes ces années de compréhension. À une certaine époque, cette dernière a même participé à deux accouchements qui avaient eu lieu au cabinet de son mari. 

Photo

Dans l'ordre habituel, Huguette Chicoine, conjointe du docteur Yves St-Pierre, qu'on aperçoit à sa droite, ainsi que Johanne Gonthier, députée de Mégantic-Compton, Nicole Robert, préfet de la MRC du Haut-Saint-François, et Jean-Claude Dumas, maire de Weedon.

 


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Bombes à retardement

Bombes à retardement
Une dizaine de chantiers de plus cette semaine

Une dizaine de chantiers de plus cette semaine
NOS RECOMMANDATIONS
Le Cégep de Sherbrooke face au numérique

Le Cégep de Sherbrooke face au numérique
Ado recherché pour un vol de vêtements

Ado recherché pour un vol de vêtements
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
François Fouquet
Lundi, 19 novembre 2018
Faire quelque chose, mais quoi? Mais qui?

Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 16 novembre 2018
Il faut taxer le sucre

Cégep de Sherbrooke
Jeudi, 15 novembre 2018
Le Cégep de Sherbrooke face au numérique

Me Michel Joncas
Jeudi, 15 novembre 2018
Vente du bien d’autrui

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Une quinzaine d’armes volées chez Pronature Par Vincent Lambert Mercredi, 14 novembre 2018
Une quinzaine d’armes volées chez Pronature
Retrait du AA : le Mistral en mode solution Par Vincent Lambert Jeudi, 15 novembre 2018
Retrait du AA : le Mistral en mode solution
Quoi faire ce week-end Par Cynthia Dubé Vendredi, 16 novembre 2018
Quoi faire ce week-end
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous