magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
-4°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Vendredi, 25 décembre 2009

Les 15 ans du Centre de Biathlon Estrie à La Patrie


25 Décembre 2009

 Imprimer   Envoyer 

par Jean-Claude VÉZINA

Il était une fois... en 1994, à La Patrie, les jumelles Érika et Sandrine Charron, cadettes de l'armée, qui étaient passionnées de biathlon. Elles ont rapidement réalisé qu'il n'y avait pas de site où athlètes benjamins et juniors, civils ou militaires pouvaient s'entraîner et se mesurer en attendant de devenir senior. Elles ont décidé d'en créer un.

Connaissant le relief de la municipalité comme le fond de leur poche, elles ont fondé le premier centre de biathlon régional et provincial pour jeunes à la Base de plein air Ditton. «Il en faut des pentes pour tenir ce genre d'activité et des buttes pour empêcher les projectiles de s'égarer dans la nature», déclare M. Harvey, un des officiels des compétitions.

Avec M. Laurier Lanthier, propriétaire de la base à l'époque, MM. Claude Laflamme et Daniel Harvey, responsables des cadets, les jumelles ont construit le centre et l'ont enregistré des instances gouvernementales.

M. Harvey raconte que, dès la première année, les organisateurs et des dizaines de bénévoles ont tenu une Coupe-Québec avec un circuit limité de 6 km. Ils ont vu à l'amélioration de ce site durant 7 ans.

Et puis, il leur a fallu changer d'endroit. Ils se sont installés au 191, de la route 257 Sud. Avec la collaboration du propriétaire, M. Claude Morin et des échanges de bons procédés, ce site s'est développé jusqu'à être reconnu comme le deuxième centre accrédité au Québec.

«Le Centre de Biathlon Estrie est unique au Canada. Il est le seul club à combiner circuit régional pour la carabine à air comprimé et lieu d'entraînement provincial pour les jeunes compétiteurs», relate M. Harvey. Plus de 50 filles et garçons de Sherbrooke jusqu'à Lac-Mégantic et d'autres du Québec profitent de cet endroit reconnu «d'excellence».

Un personnel bien formé supervise le travail des athlètes, entre autres Mme Sandrine Charron, première femme au Canada à avoir été qualifiée «niveau 4» du programme de certification des entraîneurs.

M. Harvey mentionne que le Centre de Biathlon Estrie ne serait pas ce qu'il est s'il n'avait pas reçu un coup de main de la part de la population locale. Des dizaines de bénévoles œuvrent depuis le début à l'amélioration du site. Chaque compétition se tient grâce à la participation de 80 personnes. M. Harvey souligne encore l'aide précieuse qu'il reçoit des commanditaires.

Tout fier, M. Harvey énumère une longue liste d'athlètes masculins et féminins qui sont passés par le centre de biathlon. Mentionnons ceux de notre région qui vont participer le 14 janvier prochain à la sélection pour les championnats du monde benjamin et junior qui se tiendront en Europe sous peu. David Grégoire, Guillaume Carrier, Vincent Blais, Rémi Grégoire-Jacques et Maxime Viger-Grégoire vont se mesurer à d'autres Canadiens aguerris.

Pour cette importante sélection, et pour la 3e course nord-américaine et la 2e Coupe-Québec, qui se tiendront durant cette même fin de semaine (14 et 16-17 janvier 2010), M. Harvey lance une invitation à tous les bénévoles anciens et nouveaux. «Il faut plus de 80 personnes outre les organisateurs et officiels pour réussir l'événement», souligne-t-il en terminant.

 


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Deux Sherbrookois à l’émission Face au mur

Deux Sherbrookois à l’émission Face au mur
Une équipe de l’UdeS en lice pour devenir la découverte de l’année de Québec Science

Une équipe de l’UdeS en lice pour devenir la découverte de l’année de Québec Science
NOS RECOMMANDATIONS
Tendances à surveiller en 2018

Tendances à surveiller en 2018
Un Beer Garden à ciel ouvert au centre-ville de Magog ?

Un Beer Garden à ciel ouvert au centre-ville de Magog ?
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke - janvier 2018
 
Jessica Mackey, Via L'Attitude
Vendredi, 19 janvier 2018
Manger en pleine conscience

René Dubreuil
Vendredi, 19 janvier 2018
Les nouvelles rondes de René

Guillaume Rousseau
Vendredi, 19 janvier 2018
Réflexion sur l’accès à la justice en matière criminelle

Rosemarie Lacroix
Jeudi, 18 janvier 2018
Ces maladies camouflées

Isabelle Fournier
Jeudi, 18 janvier 2018
Mon ado et les tâches...

Alexandre Dagenais
Jeudi, 18 janvier 2018
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?

Marianne Therriault
Mercredi, 17 janvier 2018
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?

Catherine Côté
Mercredi, 17 janvier 2018
Tendances à surveiller en 2018

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 janvier 2018
Histoire et récits : façonner le monde

Bedon & bout'chou
Skier pour persévérer et ne pas décrocher Par Vincent Lambert Mardi, 16 janvier 2018
Skier pour persévérer et ne pas décrocher
Le projet CLASS : un atout pour la réussite Par Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke Lundi, 15 janvier 2018
Le projet CLASS : un atout pour la réussite
Village des Valeurs: plus de 60 nouveaux emplois Par Cynthia Dubé Jeudi, 18 janvier 2018
Village des Valeurs: plus de 60 nouveaux emplois
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous