magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
25°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Radioactif Forfait Internet mai 2018
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Pierre Hébert Par Pierre Hébert
pierre@journalhsf.com

Mardi, 8 décembre 2009

Cliniques de vaccination


8 Décembre 2009

 Imprimer   Envoyer 

Le CSSS multiplie les initiatives

 

par Pierre HÉBERT

Avec la moitié de la population du Haut-Saint-François vaccinée contre la grippe A (H1N1), le Centre de santé et de services sociaux (CSSS) du Haut-Saint-François modifie sa stratégie. Il multiplie les initiatives dont notamment celle d'ouvrir de nouveaux centres de vaccination à East Angus et Ascot Corner, pour rejoindre le dernier tiers de la population, permettant d'atteindre l'objectif de 75 % des personnes vaccinées sur le territoire.

«On veut s'assurer de rejoindre le maximum de gens et on essaie de nouvelles façons pour rendre la vaccination encore plus accessible. On veut aller chercher le 25 % manquant» d'exprimer le directeur général du CSSS du Haut-Saint-François, Jacques Boissonneault. Dans sa stratégie, le CSSS a modifié les heures des cliniques de vaccination afin de les rendre plus accessibles. Outre le calendrier de vaccination annoncé jusqu'au 19 décembre prochain, le CSSS y ajoute des cliniques à la Polyvalente Louis-Saint-Laurent d'East Angus le samedi 12 décembre de 10 h à 17 h ainsi que le dimanche 13 décembre de 10 h à 17 h. Par la suite, la clinique de vaccination se transportera au Centre communautaire d'Ascot Corner le mardi 15 et mercredi 16 décembre de 13  h 30 à 20 h 30.

Parmi la stratégie adoptée, on poursuit la distribution de coupons, mais en remettant les précieux billets pour les cliniques annoncées. Une personne peut donc se présenter et prendre un coupon pour elle-même et les autres membres de sa famille pour une journée ultérieure de vaccination annoncée. «Cela permet plus de flexibilité», d'ajouter M. Boissonneault. En outre, dans le souci de rejoindre le maximum de personnes, le directeur général du CSSS mentionne que les entreprises ont été contactées et on a offert des coupons. «On pourra se déplacer en entreprise lorsque le nombre le justifiera», d'ajouter M. Boissonneault.

Ce dernier et les membres de son équipe multiplient les initiatives afin de rejoindre la dernière tranche de la population. «On est conscient que la vague pandémique est à la baisse, mais il y en aura une troisième au printemps et on veut vacciner le maximum de gens pour faire une barrière à cette troisième vague. Plus il y aura de gens vaccinés, moins grand sera le risque de propagation», précise le directeur général du CSSS du Haut-Saint-François.

 

Statistiques

Selon les statistiques de lundi matin 7 décembre, le CSSS avait vacciné 10 940 personnes soit 49 % de la population du Haut-Saint-François. La direction souhaite inoculer le précieux liquide à 5 000 autres individus pour atteindre 75 %, d'ici le 19 décembre prochain. 

Les trois jours de vaccination qui se sont déroulés à La Patrie la semaine dernière n'ont pas donné les résultats escomptés. Au total, 605 personnes se sont présentées pour recevoir le vaccin alors qu'on estime le nombre à 2 000 avec les environs. «C'est difficile à expliquer. Peut-être que plusieurs personnes du secteur se sont déjà déplacées pour recevoir le vaccin. C'est compliqué de porter un jugement. Mais nous sommes satisfaits du déroulement. Je pense que les gens, à date, ont bien répondu et on va leur faire confiance. Ils ne nous ont pas déçus». M. Boissonneault croit encore que l'objectif de vacciner 75 % de la population d'ici le 19 décembre est encore accessible. «Nous avons suffisamment de vaccins pour respecter le calendrier annoncé», de conclure le directeur général du CSSS du Haut-Saint-François.

 

Photo

La distribution des coupons tourne rondement et les gens semblent apprécier cette façon de faire.


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Noyade rivière Magog : l’enquête toujours en cours

Noyade rivière Magog : l’enquête toujours en cours
Les bons et mauvais côtés du maternage

Les bons et mauvais côtés du maternage
NOS RECOMMANDATIONS
Quoi savoir sur l’alimentation cétogène ou « ketogenic diet »

Quoi savoir sur l’alimentation cétogène ou « ketogenic diet »
Les animaux pensionnaires déménagent dans quelques jours

Les animaux pensionnaires déménagent dans quelques jours
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
François Fouquet
Lundi, 20 août 2018
Le contrat de gazon…

Caroline Caouette
Jeudi, 16 août 2018
Les bons et mauvais côtés du maternage

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Momo Challenge: le SPS rassure la population Par Vincent Lambert Vendredi, 17 août 2018
Momo Challenge: le SPS rassure la population
Tatouages sur ados: deux hommes se rendent à la police Par Vincent Lambert Lundi, 13 août 2018
Tatouages sur ados: deux hommes se rendent à la police
Kruger: près de 180 nouveaux emplois en Estrie Par Cynthia Dubé Jeudi, 16 août 2018
Kruger: près de 180 nouveaux emplois en Estrie
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous