magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
3°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Eliane Thibault Par Eliane Thibault
info@journalhsf.com

Lundi, 7 décembre 2009

La mairesse de Scotstown menace de démissionner


7 Décembre 2009

 Imprimer   Envoyer 

par Eliane THIBAULT

Lors de la dernière séance du conseil particulièrement houleuse de Scotstown, la mairesse nouvellement élue, Barbara Szots, a menacé de quitter son poste. Une fois la poussière retombée, elle affirme à présent qu'il n'en est rien et qu'elle poursuit son mandat.

La séance fut tumultueuse à un point tel que Mme Szots y a mis fin abruptement. C'est au moment de la période de questions que les esprits se sont échauffés. «Ce sont quelques citoyens qui ne respectent pas le droit de parole», affirme l'élue.

De ce fait, Barbara Szots explique que lors de la séance du 10 novembre dernier, elle a évoqué les lignes de conduite qu'elle comptait suivre et qui proviennent d'un guide fourni par le MAMROT. Notamment, une personne nuisant au bon fonctionnement de la séance peut être expulsée. Sinon, le président d'assemblée peut également y mettre fin, chose que Mme Szots a mise en exécution la semaine dernière.

 

Le temps d'agir

Lors de la première réunion du conseil, l'élue a demandé à la population de leur laisser du temps pour commencer leur mandat. Concernant un dossier précis dont elle ne veut faire mention pour le moment, Barbara Szots avoue ressentir une certaine pression. «Nous voulons prendre le temps de mettre les choses en place. Il faut se structurer et surtout, établir les rôles et responsabilités de chacun des membres», commente-t-elle en ajoutant qu'il s'agit ici d'un travail d'équipe.

Pour ce faire, elle évoque donc les règles de conduite ci-haut mentionnées. «Ces règles visent à donner une chance à tous de s'exprimer», précise-t-elle.

À la suite des événements, la mairesse affirme avoir reçu un bon nombre d'appuis provenant de personnes qui ont assisté à ladite séance du conseil et qui l'encouragent à poursuivre dans cette lignée. «Ceci est mis en place afin de donner une chance aux gens de bien suivre ce qui se passe dans la municipalité», conclut-elle.

En ce qui concerne la portée des mots utilisés lors du conseil, la directrice générale de la municipalité, Lyne Gilbert, explique que la démission d'un maire ou d'un conseiller doit obligatoirement être mise par écrit. Donc, malgré les dires de Mme Szots durant la dernière réunion, elle peut conserver son poste puisqu'aucun document n'a été émis à cet effet.

Dans le cas où Barbara Szots aurait véritablement remis sa démission, les citoyens de Scotstown auraient dû retourner aux urnes.

 


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Est-ce un problème que je peux changer ?

Est-ce un problème que je peux changer ?
Un concierge agressé au couteau dans un immeuble

Un concierge agressé au couteau dans un immeuble
NOS RECOMMANDATIONS
Le projet CLASS : un atout pour la réussite

Le projet CLASS : un atout pour la réussite
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?

Faire pousser nos cheveux: pas si facile?
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke - janvier 2018
 
Jessica Mackey, Via L'Attitude
Vendredi, 19 janvier 2018
Manger en pleine conscience

René Dubreuil
Vendredi, 19 janvier 2018
Les nouvelles rondes de René

Guillaume Rousseau
Vendredi, 19 janvier 2018
Réflexion sur l’accès à la justice en matière criminelle

Rosemarie Lacroix
Jeudi, 18 janvier 2018
Ces maladies camouflées

Isabelle Fournier
Jeudi, 18 janvier 2018
Mon ado et les tâches...

Alexandre Dagenais
Jeudi, 18 janvier 2018
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?

Marianne Therriault
Mercredi, 17 janvier 2018
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?

Catherine Côté
Mercredi, 17 janvier 2018
Tendances à surveiller en 2018

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 janvier 2018
Histoire et récits : façonner le monde

Bedon & bout'chou
Vol qualifié sur la Wellington Nord Par Cynthia Dubé Lundi, 15 janvier 2018
Vol qualifié sur la Wellington Nord
Apprécier quoi, au juste? Par François Fouquet Lundi, 15 janvier 2018
Apprécier quoi, au juste?
Le projet CLASS : un atout pour la réussite Par Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke Lundi, 15 janvier 2018
Le projet CLASS : un atout pour la réussite
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous