magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
24°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Radioactif Forfait Internet mai 2018
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Jeudi, 26 novembre 2009

Une remise de bulletins en plein cœur de leur village


26 Novembre 2009

 Imprimer   Envoyer 

par Jean-Claude VÉZINA

Les étudiants de la 1re secondaire de Scotstown, Hampden, Chartierville et La Patrie ont reçu un premier bulletin dans leur milieu de vie. Regroupés avec leurs parents à l'école Notre-Dame de Lorette, à La Patrie, ils ont rencontré les enseignants avec qui ils ont discuté de leur évolution dans le nouveau monde de la Polyvalente Louis-Saint-Laurent.

Madame Anne-Marie Lacourse, présidente du Conseil d'Établissement de la Polyvalente Louis-Saint-Laurent, a invité M. Claude Giguère, directeur, à expliquer que les membres du comité Persévérance poursuivent leur lancée vers la persévérance et la réussite les plus grandes possible des élèves du secondaire. L'expérience de remettre les bulletins dans le milieu de vie de l'élève, vécue à Weedon depuis trois ans, s'est avérée fructueuse. C'est pourquoi elle est appliquée dans la région de La Patrie pour la première fois. « Nous nous engageons à suivre vos enfants pendant 5 ans et à venir leur remettre ici leur bulletin », affirme M. Claude Giguère, directeur de la polyvalente.

M. Charles Labrie, responsable du comité Persévérance, a exposé avec force détails les liens tissés serrés au sein des communautés pour encadrer les étudiants. Un réseau de parents s'est associé avec des parrains. Ceux-ci sont professeurs, étudiants plus âgés, notables et entrepreneurs du milieu. « Ils sont là pour aider les jeunes dans leur évolution à travers le secondaire », explique M. Labrie.

Mesdames Véronique Fabi, Lyne Nadeau, Jenny Boutin ainsi que messieurs Christian Ouellet, Dany Di Stephano et André Vachon, professeurs à la polyvalente, se sont déplacés pour remettre les bulletins et rencontrer les parents à qui ils ont fait part de l'évolution de leur enfant. « J'ai adoré l'expérience, l'ambiance est conviviale. C'est à renouveler », nous a confié Mme Fabi.

C'est presque 100 % des parents qui ont participé à cette expérience de remise de bulletins. Sans bousculade ou attente indue, ils ont rencontré les professeurs qui enseignent à leur enfant. Dans une atmosphère bon enfant, ils ont eu le temps nécessaire de questionner les enseignants, d'évaluer avec eux l'évolution de leur progéniture. « C'est plus intime, j'ai apprécié ces échanges, on voit mieux que les professeurs s'intéressent à nos enfants », lance Mme Julie Boucher, mère de Samuel Prévost. Ce commentaire et ses variantes ont été entendus tout au long de la soirée.

M. Jean-Pierre Saucier, directeur de l'école Notre-Dame de Lorette, hôte de la soirée, s'est réjoui de la réussite de celle-ci. Il soulignait l'importance des associations particulières établies entre le primaire et le secondaire. Elles ont facilité l'intégration des élèves nouvellement arrivés au secondaire.

« Le projet Persévérance de la polyvalente est original et unique », conclut M. Giguère. Des chercheurs de l'Université de Sherbrooke vont en suivre attentivement l'évolution. Ils vont analyser les incidences de ce maillage d'intervenants sur la qualité de la réussite et de la persévérance scolaire dans la MRC du Haut-Saint-François. Déjà, M. Giguère et les responsables du comité sont persuadés que leur travail va porter fruit.

D'autre part, le directeur de la polyvalente a répondu la semaine dernière à une invitation de la ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport, Michelle Courchesne, en se rendant à Québec.

La polyvalente Louis-Saint-Laurent a été sélectionnée parmi les 133 écoles phares choisies. Ces écoles ont été nommées grâce à leurs projets innovants en matière de lutte au décrochage. Le ministère de l'Éducation suivra étroitement le progrès et prendra connaissance des gestes posés par l'école pour contrer le décrochage.

 

 


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
La plage Blanchard à nouveau fermée

La plage Blanchard à nouveau fermée
Orford: aide financière pour le patrimoine religieux

Orford: aide financière pour le patrimoine religieux
NOS RECOMMANDATIONS
11 Sherbrookois parmi l’élite du pays

11 Sherbrookois parmi l’élite du pays
4 auteurs se racontent en 5 questions

4 auteurs se racontent en 5 questions
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
Caroline Caouette
Jeudi, 16 août 2018
Les bons et mauvais côtés du maternage

Daniel Nadeau
Mercredi, 15 août 2018
Refus global : la honte de l’oubli

Priscilla Boutin
Mercredi, 15 août 2018
Trucs pratiques pour cheveux abîmés

Cégep de Sherbrooke
Mardi, 14 août 2018
Une relève scientifique assurée au Cégep de Sherbrooke

Marie-Soleil Samson, B.Sc., ND.,K.in
Mardi, 14 août 2018
Quoi savoir sur l’alimentation cétogène ou « ketogenic diet »

François Fouquet
Lundi, 13 août 2018
Vacances performantes

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Démystifier la maladie de Crohn sur le vert Par Vincent Lambert Lundi, 13 août 2018
Démystifier la maladie de Crohn sur le vert
Une relève scientifique assurée au Cégep de Sherbrooke Par Cégep de Sherbrooke Mardi, 14 août 2018
Une relève scientifique assurée au Cégep de Sherbrooke
Tatouages sur ados: deux hommes se rendent à la police Par Vincent Lambert Lundi, 13 août 2018
Tatouages sur ados: deux hommes se rendent à la police
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous