magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
15°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Golf et Académie Longchamp inc.
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Eliane Thibault Par Eliane Thibault
info@journalhsf.com

Mardi, 27 octobre 2009

Un rapport au service des organismes jeunesse de la région


27 octobre 2009

 Imprimer   Envoyer 

par Eliane THIBAULT

Répondre aux besoins des jeunes du Haut-Saint-François, voilà le mandat que s'était donné la Table concert-action jeunesse en 2008. Depuis, ce sont 28 organismes et une centaine des jeunes qui ont été rencontrés. Grâce à un rapport présenté aux organismes locaux qui ont à cœur le sort des jeunes, des solutions pourront être trouvées pour les moins de 35 ans.

 

Que ce soit au niveau de la santé, des loisirs, de l'emploi, de l'éducation ou des services sociaux, tous les aspects de la vie des jeunes ont été questionnés. Des problématiques récurrentes ont ainsi pu être pointées du doigt.

 

Entre autres, selon le rapport récemment présenté, on remarque que 1 élève sur 3 quitte le secondaire sans avoir obtenu de qualifications et que ce sont majoritairement les garçons qui se retrouvent dans cette situation. 

 

Sinon, concernant les loisirs, les jeunes réclament davantage d'activités sportives et culturelles sur le territoire. De plus, ces derniers mentionnent être préoccupés par l'entretien des infrastructures déjà existantes.

 

Des pistes de solution

Charlène Brulard, coordonnatrice du projet, mentionne que durant ses recherches, les jeunes semblaient malgré tout heureux et fiers d'habiter le Haut-Saint-François. Cependant, elle explique que s'il manque des services, ils n'hésiteront pas à quitter la région pour se diriger vers les grands centres. «Déjà, s'ils veulent poursuivre leurs études au-delà du secondaire, ils sont obligés de quitter», constate-t-elle. 

 

Grâce au rapport exhaustif qui détaille les besoins et préoccupations des jeunes, une multitude de pistes de solution, selon le domaine, ont été évoquées et pourraient éventuellement être mises sur pied.

 

Du côté des loisirs, on propose notamment l'ouverture de gymnases scolaires en soirée ou simplement, d'aménager des endroits où les jeunes pourraient se regrouper, selon leurs besoins. Aussi, on cherche à impliquer les jeunes dans leur communauté grâce au bénévolat.

 

Au niveau de l'emploi, c'est surtout une campagne de sensibilisation pour contrer les préjugés qui devra être faite. Selon le rapport, la perception qu'a la population envers les emplois proposés dans le Haut-Saint-François est mauvaise. De plus, on propose que des emplois destinés aux jeunes de 14 à 16 ans leur soient créés.

 

Quant au décrochage scolaire, le rapport stipule qu'un grand nombre de professionnels se mobilisent déjà sur le sujet. Malgré cela, c'est près de 15 propositions qui y sont mentionnées. Si on souligne que le fait d'avoir un seul établissement secondaire sur le territoire peut être épeurant pour certains élèves, on mise également sur l'implication des jeunes dans leur école.

 

Mme Brulard rappelle que ce rapport a été élaboré grâce à la participation des organismes locaux qui ont à cœur le développement de la jeunesse. Les résultats leur seront utiles pour que chacun puisse faire une analyse de ses besoins et de ce qu'ils peuvent apporter aux jeunes de la région.

 

Photo

 

Plusieurs organismes collaborent avec la Table jeunnes depuis sa création en 2008. On retrouve ici Charlène Brulard, chargée de projet, Marielle Genesse, du projet PRÉE, et Sylvain Lessard du Carrefour jeunesse-emploi.

 

 


Relais pour la vie Sherbrooke 2018
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Un  nouveau Caffu au coin des rues King et Belvédère

Un nouveau Caffu au coin des rues King et Belvédère
De la musique classique jouée par 282 musiciens à Sherbrooke

De la musique classique jouée par 282 musiciens à Sherbrooke
NOS RECOMMANDATIONS
Un Coaticookois coupable de maltraitance sur ses trois animaux

Un Coaticookois coupable de maltraitance sur ses trois animaux
Une conductrice s’endort et se retrouve dans la rivière Magog

Une conductrice s’endort et se retrouve dans la rivière Magog
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
François Fouquet
Mardi, 22 mai 2018
Qu’est-ce qu’on a échappé?

Cégep de Sherbrooke
Mardi, 22 mai 2018
LE CEREFS : pour apprendre en temps réel

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 21 mai 2018
Le choix de votre profil à l'école secondaire du Triolet

Marie-Soleil Samson, B.Sc., ND.,K.in
Lundi, 21 mai 2018
Avez-vous pensé à votre silhouette pour cet été ?

Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 18 mai 2018
Les côtés sombres et souvent bien cachés de l’alcool

René Dubreuil
Vendredi, 18 mai 2018
Les nouvelles rondes de René

Golf et Académie Longchamp inc. 2018
Meurtre au Jardins de Ville: la victime dévoilée Par Cynthia Dubé Vendredi, 18 mai 2018
Meurtre au Jardins de Ville: la victime dévoilée
Le pont Saint-Michel fermé indéfiniment Par Vincent Lambert Mercredi, 16 mai 2018
Le pont Saint-Michel fermé indéfiniment
Un Coaticookois coupable de maltraitance sur ses trois animaux Par Cynthia Dubé Mardi, 15 mai 2018
Un Coaticookois coupable de maltraitance sur ses trois animaux
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous