Théâtre des employés du CHUS
Caffuccino

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
4°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  La mère de Félix Desautels-Poirier remercie tous ceux qui ont envoyé des messages d'encouragement à la famille.
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Théâtre des employés du CHUS
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Mercredi, 2 septembre 2009

Élections municipales 2009


2 Septembre 2009

 Imprimer   Envoyer 

 

Tournée de notre région

par Eliane THIBAULT

Le 1er novembre prochain, le Québec en entier sera en élection. La plupart des candidats du Haut-Saint-François ont déjà manifesté leurs intentions. Si cinq d'entre eux ont déjà confirmé leur retour, cinq autres déclarent plutôt se retirer de la vie politique. Pour les quatre derniers, ils ont jusqu'à la mi-septembre pour prendre leur décision.

 

Ils se lancent dans la course

 

Cookshire-Eaton

Normand Potvin, de Cookshire-Eaton, déclarait récemment dans nos pages «avoir la politique dans le sang». Loin d'être le seul candidat à être affecté par cette maladie dans le Haut-Saint-François, plusieurs de ses confrères s'inscrivent dans la course dans différentes municipalités.

Weedon

C'est avec fierté et assurance que le maire de Weedon, Jean-Claude Dumas, annonce qu'il se représente aux prochaines élections pour un second mandat. Celui qui était aux premières loges lors des négociations pour l'implantation du LET de Bury, mentionne que pour sa municipalité, il reste encore beaucoup à faire. « Plusieurs dossiers sont en évolution et je veux les mettre à terme», déclare-t-il. Parmi ses projets, il désire continuer de travailler pour la piste cyclable, le Centre culturel et le Village Relais. Ce natif de Weedon désire s'investir dans la communauté qui l'a vu grandir. «Nous avons les racines profondes», commente-t-il en parlant de la famille Dumas.

La Patrie

À La Patrie, le maire actuel, Jacques Blais, a lui aussi décidé de se présenter aux élections pour un troisième mandat. Si pour le moment, le projet de la halte routière a été mis sur la glace durant la période électorale, M. Blais désire revenir afin de mettre à terme divers dossiers. Il mentionne entre autres vouloir investir pour les loisirs en plus de contribuer à l'entretien normal des infrastructures municipales. Durant son dernier mandat, le service des incendies a bénéficié de quelques améliorations, dont l'agrandissement de la caserne ainsi que de l'acquisition des pinces de désincarcération dont profitent les municipalités avoisinantes. Par ailleurs, des travaux effectués sur la route 257 seront terminés sous peu. Le système d'aqueduc, les égouts fluviaux, le pavage ainsi que le trottoir ont ici été mis à niveau. Sans vouloir «endetter les générations futures», M. Blais prétend plutôt choisir ses dossiers en fonction du budget disponible. «On fait avec les moyens qu'on a», déclare-t-il.     

Dudswell

Élu par acclamation en novembre dernier alors que Nicole Robert devenait préfet de la MRC, Claude Corriveau demande donc un second mandat aux électeurs. Conseiller municipal depuis 2006, pour ensuite devenir maire en 2008, le magistrat mentionne qu'il n'est pas encore usé. À cela, il ajoute que les finances de la municipalité sont saines et qu'il aimerait profiter de cette bonne gestion pour dynamiser le secteur et mettre sur pied quelques projets. Notamment, il désire mener à terme la construction d'une nouvelle caserne d'incendie qui saura répondre aux besoins actuels. «Une de celles que nous possédons est trop petite», explique-t-il.  

 

Ils cèdent leur place

 

Ascot Corner

Parmi les maires qui ont confirmé qu'ils ne se représenteraient pas, Fabien Morin, en fait partie. Après un seul mandat, l'élu d'Ascot Corner déclare avoir eu quelques problèmes avec la vie publique. «Je veux bien qu'on débatte sur mes idées et sur les décisions que je prends, mais quand on s'attaque à ma famille, ça ne me donne pas envie de continuer.» Même s'il mentionne recevoir généralement de bons commentaires sur son travail à la mairie, il préfère maintenant laisser la place à un autre.

Scotstown

Les citoyens de Scotstown devront aussi choisir un nouveau maire puisque Solange Bouffard a annoncé qu'elle ne désire pas effectuer un second mandat. Bien qu'elle ait été conseillère municipale durant 3 ans, puis mairesse par la suite, Mme Bouffard désire maintenant prendre une pause de la vie politique. «Il y a de plus en plus de projets et pour les mettre à terme, cela demande plus de temps», déclare la mairesse qui occupe également un emploi à temps plein en plus de ses fonctions politiques. Parmi les réalisations qui ont eu lieu pendant son mandat et dont elle mentionne être fière, notons la réfection de la route 257, le partenariat avec le mont Mégantic, le projet de l'eau potable sans oublier la mise sur pied du marché public.

Hampden

À la suite de problèmes de santé, Normand Côté se retire lui aussi de la politique municipale. Même si l'homme déclare être aujourd'hui en pleine forme, il préfère malgré tout prendre un temps de repos. En fait, après 22 années comme conseiller municipal et 5 années à la mairie de Hampden, ce dernier déclare «qu'il laisse la place à un autre.» Notamment impliqué à la Table de concertation des aînés du Haut-Saint-François, M. Côté mentionne qu'il continuera de participer à la vie communautaire de la municipalité, mais pas à la mairie. Parmi les réalisations qui ont eu lieu durant son mandat, la mise à jour des routes ainsi que du service des incendies sont à noter.    

Chartierville

Pour Jean-René Ré, il s'agira ici d'une seconde retraite. Après plus de 6 années consacrées à la politique municipale, l'homme désire maintenant se dévouer auprès de ses 6 petits-enfants. Celui qui d'emblée, raconte à quel point il a apprécié travailler avec une équipe aussi harmonieuse, mentionne également l'énorme tâche qu'est la mairie. «Dans les petites municipalités comme la nôtre, il n'y a personne pour préparer les dossiers à notre place. Dans les plus grandes villes, des personnes avec des postes permanents sont là pour effectuer ces tâches. Nous devons en faire beaucoup par nous-mêmes», déclare M. Ré. Malgré tout, le maire sortant raconte être très fier d'avoir réussi à maintenir un faible taux de taxation. «Avec peu, nous avons réussi à accomplir de grandes choses», souligne-t-il.

East Angus

Du côté d'East Angus, le maire Martin Mailhot avait déjà manifesté l'intention de se retirer. Rejoint par téléphone, il confirme sans ambages «je me retire absolument et c'est pour des raisons professionnelles». Satisfait de son passage en vie politique, d'abord comme conseiller et par la suite à titre de maire, Martin Mailhot se dit pleinement satisfait de son travail. «J'ai plusieurs réalisations, mais je suis fier d'avoir passé à travers l'hôtel de ville et d'avoir amené une résidence pour personnes âgées. Ça m'a pris deux ans et huit mois de travail pour la résidence», de conclure M. Mailhot. 

 

Encore en réflexion

 

Lingwick

Du côté de Céline Gagné, à Lingwick, la décision ne semble pas facile à prendre. «À Lingwick, ça va très bien et les citoyens semblent satisfaits de mon travail. C'est avec la MRC que les rapports sont difficiles», confie-t-elle. Par ailleurs, le dossier concernant le LET de Bury lui laisse un goût amer. «Je n'ai plus confiance en la MRC et je n'ai pas l'impression qu'ils travaillent pour le bien des citoyens.» Mme Gagné compte prendre tout le temps qu'il lui est possible avant de rendre sa décision qui doit être prise d'ici la mi-septembre.  

Bury

Pour le maire de Bury, Marc Jacques Gosselin, sa décision finale dépendra de l'équipe qui l'entoure. «Quand on a un mandat de 4 ans et que durant ces années, on travaille avec des personnes qui ne veulent que bloquer nos projets, la situation devient moins intéressante», commente-t-il. Si ce dernier affirme que son dernier mandat s'est déroulé selon ses espérances, il ajoute que pour poursuivre, il doit d'abord trouver des candidats avec qui il aura une vision commune. «C'est avec cette vision que nous pourrons faire avancer les choses», ajoute-t-il. Actuellement, 3 candidats se sont joints à lui. D'ailleurs, il déclare que ceux qui désirent s'impliquer avec son équipe sont les bienvenus. 

Newport

Du côté de Claude Lecomte, lui aussi espère trouver une équipe avant d'annoncer son retour. Celui qui a songé à se présenter à la préfecture a plutôt abandonné l'idée et pourrait peut-être même carrément laisser tomber ses fonctions politiques. Pour prendre sa décision, il attend la réunion de son prochain conseil municipal. «Être maire d'une municipalité où les conseillers n'ont pas la même orientation demande beaucoup d'énergie», commente-t-il. S'il revient, M. Lecomte mentionne qu'il devra finaliser la défusion d'avec Cookshire-Eaton, entre autres, concernant le dossier du service des incendies. «Si M. Potvin et moi sommes réélus, nous devrons nous rasseoir ensemble pour négocier.»

Canton de Westbury

Dans le Canton de Westbury, Kenneth Coates mentionne ne pas avoir encore pris sa décision. Si la réponse semble plutôt être une stratégie de sa part pour ne pas dévoiler son jeu, il déclare à la blague: «Il fait trop beau pour penser aux élections.»  

St-Isidore-de-Clifton

«Je ne peux le confirmer à cent pour cent, mais au moment où on se parle, c'est plus oui que non». André Perron, maire de St-Isidore-de-Clifton souhaiterait poursuivre pour compléter certains dossiers dont celui de la défusion avec la MRC du Haut-Saint-François.  

 

 

 

 

 


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Finalistes pour leur créativité, leur talent et leur innovation

Finalistes pour leur créativité, leur talent et leur innovation
Un homme arrêté et suspecté de trafic de stupéfiants

Un homme arrêté et suspecté de trafic de stupéfiants
NOS RECOMMANDATIONS
Steve Lussier dévoile son comité exécutif

Steve Lussier dévoile son comité exécutif
Espace LABz inauguré à Sherbrooke

Espace LABz inauguré à Sherbrooke
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke - novembre 2017
 
Daniel Nadeau
Mardi, 21 novembre 2017
Les réflexes du boutiquier

Yves Paquette
Mardi, 21 novembre 2017
Essai routier du Chevrolet Bolt EV 2017

Isabelle Perron
Mardi, 21 novembre 2017
Mon Top 5 des meilleurs cafés à Sherbrooke

APCHQ Estrie
Lundi, 20 novembre 2017
Groupe Concept PV spécialiste en revêtement de cèdre!

François Fouquet
Lundi, 20 novembre 2017
Tous pour… soi

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 20 novembre 2017
Le psychologue scolaire, une ressource clé

Assurance Xpert
Lundi, 20 novembre 2017
L’assurance hypothécaire, c’est quoi exactement?

Tourisme Cantons-de-l'Est
Vendredi, 17 novembre 2017
Des produits de beauté d’ici

Tire le coyote
Le combat des librairies indépendantes Par Laura Basque Mardi, 14 novembre 2017
Le combat des librairies indépendantes
Attention au stationnement de nuit dès mercredi Par Cynthia Dubé Lundi, 13 novembre 2017
Attention au stationnement de nuit dès mercredi
Tentative de meurtre pour une histoire de séparation Par Vincent Lambert Jeudi, 16 novembre 2017
Tentative de meurtre pour une histoire de séparation
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous