Hyundai Sherbrooke - novembre 2017
Caffuccino

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
-3°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Hyundai Sherbrooke - novembre 2017
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Pierre Hébert Par Pierre Hébert
pierre@journalhsf.com

Mercredi, 23 octobre 2013

Un débat apprécié des participants et du public



 Imprimer   Envoyer 

C'est dans une atmosphère de respect mutuel que les quatre candidats à la préfecture de la MRC du Haut-Saint-François, Nicole Robert, préfet sortant, Fabien Morin, ex-maire d'Ascot Corner (2005-2009), Thérèse Ménard-Théroux, mairesse sortante de Newport, et Marc Turcotte, ont répondu aux questions et livré leur message dans le cadre du débat organisé par la Chambre de commerce du Haut-Saint-François

Plus d'une soixantaine de personnes se sont déplacées au Manoir de l'Eau Vive à Cookshire-Eaton pour entendre les candidats. La première question demandait aux participants leur vision et la façon dont il pouvait appuyer la Chambre de commerce. Mmes Robert et Ménard-Théroux mentionnent que la MRC peut apporter son appui à travers les mécanismes déjà existants comme le CLD.  Pour MM. Morin et Turcotte, la MRC peut aider l'organisme à mousser et appuyer l'entrepreneurship.

À la question portant sur le développement de l'usine de revalorisation de déchets du site à Bury et les projets d'avenir pour Valoris, ils semblent faire l'unanimité chez les participants. Même si M. Morin considère que le site de Bury a été « plus donné que vendu », il y voit un grand potentiel à développer. M. Turcotte émet quelques réserves « je ne sais pas si ça va amener beaucoup d'emplois. » Il souligne l'importance de favoriser le maillage avec des entreprises connexes et peut être déterminé des endroits précis sur le site pour permettre à d'autres activités de se développer. Mme Ménard-Théroux souligne que le projet en cours contribuera à créer plus d'une quarantaine d'emplois en plus d'oeuvrer au développement durable. Mme Robert mentionne que le centre de tri procure du travail à huit personnes pour l'instant et que ce nombre grimpera à 46 emplois permanents d'ici avril 2014. La préfet ajoute qu'il pourrait y avoir une troisième phase, celle de la biométhanisation. Elle souligne que ce qui se fait présentement est assez exceptionnel et servira de vitrine technologique pour de la formation et des visites d'étudiants.

À la question comment la MRC peut contribuer au développement du secteur de l'aéroport, M. Turcotte prône le développement périphérique avec des commerces liés à l'activité aéronautique et développer des ententes intermunicipales. Mme Ménard-Théroux précise « je ne serai jamais contre l'aéroport ». Elle mentionne que certaines démarches sont déjà entreprises, mais qu'il faut apporter un soutien à la Ville de Sherbrooke dans ses efforts et être à l'affut des opportunités. Mme Robert mentionne que « l'aéroport, c'est pas juste une piste » et ajoute que du travail est présentement en cours pour développer une grappe industrielle et des avis d'intention se pointent que ce soit au niveau de la formation et sûreté. « Il y a 11 lettres d'intentions de gens intéressés à investir. Ça leur prend un aéroport. Cette grappe, c'est un gros espoir », de compléter la préfet sortante. M. Morin insiste également sur l'importance de travailler au développement dans le but d'ouvrir d'autres opportunités.

Au sujet du transport collectif, est-ce que les services seront permanents? Mme Ménard-Théroux souligne l'importance de ce projet qui va dans le sens du développement durable et ajoute que les 14 municipalités embarquent dans le projet. « Ça semble être un besoin, mais ça va être viable si les gens l'utilisent. » Mme Robert précise qu'il y a deux volets au transport collectif sur le territoire; celui du transport par autobus déjà en place et le nouveau service de transport sur réservation. La première ligne s'inscrit parmi les plus achalandées au Québec, exprime-t-elle. Quant à l'ajout du nouveau service « On a travaillé assez fort pour voir que c'était possible.  » M. Morin mentionne qu'il fait partie des précurseurs de la première ligne. Fier du succès obtenu, il est confiant pour le nouveau service. M. Turcotte mentionne que l'intérêt de la population semble au rendez-vous. Il suggère de rendre le service encore plus accessible en aménageant des abris-bus.

Intervention de la salle
Trois intervenants du milieu communautaire, Édith Cournoyer, du Centre de services éducatifs populaires, Denise Vachon, directrice de la Corporation de développement communautaire du Haut-Saint-François et Martin Mailhot, agent de développement au sein de cet organisme, ont demandé aux candidats comment et de quelle façon la MRC pourrait soutenir les organismes communautaires. Mme Vachon y est allée en réclamant « pourquoi pas un petit 2 $ par citoyen. » Aucun des candidats ne s'est commis en s'engageant sur le plan financier. Ils ont tous démontré un intérêt pour le monde communautaire, voir comment on peut aider avec les moyens déjà en place. Au mieux, on a laissé tomber que rien n'était impossible dans la mesure où cela reflète un besoin sans équivoque de la population. S'étant déjà affiché contre le projet de déménager le CLSC de Weedon au CHSLD du même endroit, le maire sortant, Jean-Claude Dumas, a invité les candidats à se positionner sur l'initiative du CSSS du Haut-Saint-François. Mme Robert a clairement mentionné qu'elle attendait un mandat de la population et qu'elle irait dans le sens de cette volonté. Prudent, M. Morin laisse entendre qu'il faudrait voir ce qui est bon pour la MRC au complet. Mme Thérèse Ménard-Théroux mentionne que la MRC répond aux besoins de la population et que si celle-ci le demande, elle interviendrait. Membre du conseil d'administration du CSSS, M. Turcotte s'est gardé un droit de réserve. Lynne Martel-Bégin, présidente de l'UPA du Haut-Saint-François, demande aux candidats qu'elle était leur vision du développement envers le monde agricole. Tout en reconnaissant l'importance de ce secteur, Mme Thérèse Ménard-Théroux insiste sur l'obligation de la MRC à travailler avec les agriculteurs. En faveur du développement agricole et de l'autosuffisance, M. Turcotte ajoute « il faut protéger nos terres des éoliennes et autres. » M. Morin insiste sur l'importance de préserver nos terres agricoles malgré les nombreuses contraintes alors que Mme Robert mentionne qu'un travail pour réactiver le comité consultatif est en cours dans le but de développer une vision vers l'avenir.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Une première édition axée sur les Sciences humaines

Une première édition axée sur les Sciences humaines
La création comme force d’expression, de dénonciation et de sensibilisation

La création comme force d’expression, de dénonciation et de sensibilisation
NOS RECOMMANDATIONS
La crème du patinage de vitesse débarquera à Sherbrooke

La crème du patinage de vitesse débarquera à Sherbrooke
Bishop’s accueillera un sentier certifié par la FIS sur son campus

Bishop’s accueillera un sentier certifié par la FIS sur son campus
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke - novembre 2017
 
Tourisme Cantons-de-l'Est
Vendredi, 17 novembre 2017
Des produits de beauté d’ici

Fontaine Panneton Joncas Bourassa & Associés
Jeudi, 16 novembre 2017
Dol, vice caché et copropriété

Bedon & bout'chou
Jeudi, 16 novembre 2017
La magie de l’éveil musical

Alexandre Dagenais
Jeudi, 16 novembre 2017
Récoltes terminées: au tour du bilan de fin de saison

Sarah-Eve Desruisseaux
Jeudi, 16 novembre 2017
Changer ? Oui, tu as le droit !

Marianne Therriault
Mercredi, 15 novembre 2017
Une inspiration signée Lady Gaga

William Lafleur
Mercredi, 15 novembre 2017
Un hiver sans tapis roulant

Laura Basque
Mardi, 14 novembre 2017
Le combat des librairies indépendantes

Léandre Lachance
Mardi, 14 novembre 2017
Attention au chemin de non-retour

Centre 24-Juin
Lundi, 13 novembre 2017
Être au cœur de l'action : le DEP en secrétariat

François Fouquet
Lundi, 13 novembre 2017
Juvénal contre César… ou google-moi la vie

Bedon & bout'chou
Un Frigo Free pour sensibiliser la communauté universitaire Par Cynthia Dubé Mardi, 14 novembre 2017
Un Frigo Free pour sensibiliser la communauté universitaire
Un hiver sans tapis roulant Par William Lafleur Mercredi, 15 novembre 2017
Un hiver sans tapis roulant
Les Ballets jazz de Montréal en résidence à Sherbrooke Par Cynthia Dubé Jeudi, 9 novembre 2017
Les Ballets jazz de Montréal en résidence à Sherbrooke
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous