magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
11°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Radioactif Forfait Internet mai 2018
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Mercredi, 5 juin 2013

La Patrie divisée



 Imprimer   Envoyer 

Au sortir de la soirée d'information portant sur la création, à La Patrie, d'une piste pour les véhicules hors route (VHR, VTT, Quad), deux promoteurs aux visions divergentes s'entendaient pour instaurer le principe de la prudence dans l'élaboration de ce projet. Fernand Prévost, initiateur de l'entreprise, y allait de la possibilité d'un plan « B et même C » pour en situer définitivement le tracé, tandis que Clermont Domingue, opposant à l'idée de voir le village à la merci des quadistes, souhaitait « trouver des solutions dans le sens du bien commun ». Ces sentiers traverseraient la municipalité de La Patrie, dont une bonne partie dans la zone urbaine. Une centaine de personnes participaient à la rencontre.

L'atmosphère, bien que tendue, s'est avérée propice à l'expression des oppositions reflétées par les propos et les mémoires des villageois. Ils étaient déterminés à détourner du village le trajet des futurs VTT. Une vingtaine de résidents ont, pendant près de 2 heures, porté leurs doléances auprès des conseillers et du maire Jacques Blais. Ce dernier a su assurer le bon déroulement de la soirée.

Gervais Grenier, agent de liaison de la Fédération québécoise des clubs quads (FQCQ), a, dans un premier temps, expliqué le rôle de l'entité et détaillé la réglementation qui régit les utilisateurs de VHR. « Il y a beaucoup de désinformation sur le sujet, je viens remettre les pendules à l'heure », spécifiait-il. Carte à l'appui, il a décrit les quelque 41 km de sentier qui partiraient de Scotstown pour aller joindre le 8e rang de Notre-Dame-des-Bois et, éventuellement, ceux débouchant dans Newport et Cookshire-Eaton.

Les patrouilleurs de la Sûreté du Québec, détachement du Haut-Saint-François, Philippe Benoît et Yves Perron, ont répondu à quelques questions. Ils ont mentionné que les VTT n'ont pas le droit de circuler sur les voies publiques, mais qu'il y a tolérance en l'absence de plaintes. « La Sûreté peut vous arrêter sur la route, même en l'absence de sentiers », rappelait cependant l'agent Benoît.

Chantal Prévost, conseillère de la municipalité, a lu au nom des élus, le règlement 73-13 qui régira pour une année seulement le passage des VTT. Le projet trouvera sa forme définitive après que le ministère des Transports du Québec l'aura accepté. Mais faut-il auparavant que le conseil l'adopte le 4 juin prochain! Notons que ce document stipule que les quadistes pourront, entre autres, circuler de 7 h à 23 h, qu'ils seront contraints à respecter, selon le cas, des vitesses de 30 ou 50 km. Un intervenant faisait judicieusement remarquer que dans la définition de tracés 4-saisons, les sentiers seront fermés au temps du dégel et de la chasse.

Succinctement, l'opposition portait sur les nuisances induites par le passage des visiteurs dans le village même. Protection de la quiétude et de l'environnement, bruit, vitesse, horaire, danger d'accidents en l'absence de trottoirs, proximité de lieux publics, croisement hasardeux avec des routes principales et autres ont été répétés.

Plusieurs ont fait part de leurs doutes sur les retombées économiques que généreraient ces visiteurs. L'apport pécuniaire des quadistes entrerait en conflit avec celui pressenti par les tenants d'un tourisme écologique et scientifique déjà mesuré par des données provenant, entre autres, du parc du Mont-Mégantic. Les deux vocations seraient conflictuelles selon eux.
Un propos cependant ralliait promoteurs et opposants, il faut trouver un moyen de redynamiser l'économie lapatrienne et le tourisme en fait grandement partie.

Une poche d'opposition
À Notre-Dame-des-Bois, une réunion portant sur un projet de sentier pour VTT s'est aussi tenue, à laquelle participaient quelque 120 personnes. Le but des promoteurs de joindre le tracé de La Patrie dans le rang 8 a rencontré une opposition presque unanime de la part des résidents de cette route et de ceux du chemin de l'Église. Jean-Louis Gobeil, maire de la municipalité, mentionnait qu'il respecterait la volonté des opposants. Au conseil, il demandera aux élus de s'opposer au projet. « Je n'irai pas à l'encontre de la volonté des résidents de ce secteur, un des plus peuplés du village. Par contre, si les promoteurs proposaient un tracé semblable à celui de la motoneige, je pense que la population ne s'opposerait plus », prévoyait-il. 


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Opération déchiquetage pour contrer la fraude

Opération déchiquetage pour contrer la fraude
Des fois, trop de règles, vous savez…

Des fois, trop de règles, vous savez…
NOS RECOMMANDATIONS
Nouveau projet pour réduire les bouteilles de plastique

Nouveau projet pour réduire les bouteilles de plastique
Comment se faire des amis ?

Comment se faire des amis ?
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 19 septembre 2018
Voter autrement pour gouverner autrement…

William Lafleur
Mercredi, 19 septembre 2018
Plus fort que le café

Priscilla Boutin
Mercredi, 19 septembre 2018
La tendance est aux couleurs!

François Fouquet
Lundi, 17 septembre 2018
Jacques Rougeau et les élections…

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Le grand bazar électoral Par Daniel Nadeau Mercredi, 12 septembre 2018
Le grand bazar électoral
Un Sherbrookois disparu depuis le 7 septembre Par Cynthia Dubé Mercredi, 12 septembre 2018
Un Sherbrookois disparu depuis le 7 septembre
Mange-la ta poutine, t’es pas grosse anyway ! Par Isabelle Perron Jeudi, 13 septembre 2018
Mange-la ta poutine, t’es pas grosse anyway !
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous