magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
-4°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Pierre Hébert Par Pierre Hébert
pierre@journalhsf.com

Mercredi, 5 juin 2013

La MRC consulte la population



 Imprimer   Envoyer 

La MRC du Haut-Saint-François entamera au cours des prochaines semaines, et ce, jusqu'au 11 juillet prochain, une série de six consultations publiques dans les trois municipalités suivantes: Chartierville, Saint-Isidore-de-Clifton et Cookshire-Eaton. L'objet des rencontres porte sur le projet de réglementation de contrôle intérimaire relatif à l'implantation d'équipements de production d'énergie éolienne à des fins commerciales sur le territoire.

Nathalie Laberge, directrice du département aménagement et urbanisme à la MRC du Haut-Saint-François, mentionne que les employés et le comité formé des maires de Chartierville, Jean Bellehumeur, de Saint-Isidore-de-Clifton, André Perron, de Newport, Thérèse-Ménard Théroux, de Lingwick, Céline Gagné, et de Weedon, Jean-Claude Dumas, travaillent sur le dossier depuis plus d'un an. L'objectif de la démarche, précise Mme Laberge, n'est pas d'interdire ou être en faveur des éoliennes à des fins commerciales, mais de les réglementer. « Selon la loi, la MRC ne peut interdire les éoliennes, mais on peut encadrer dire où et comment. Il faut une cohabitation harmonieuse avec les orientations gouvernementales ».

En fait les citoyens auront droit à deux séries de présentations. La première se veut une d'information où l'on présentera le projet de réglementation, cartes à l'appui et personnel qualifié seront sur place pour répondre aux questions. Un spécialiste neutre sera présent et en mesure de donner des informations techniques sur les éoliennes. D'autre part, la Docteure Samson, de la Direction de santé publique, sera présente à l'assemblée du 10 juin uniquement. Dans un premier temps l'objectif est d'informer la population. Le délai d'une deuxième rencontre vise à permettre aux citoyens de se faire une opinion et de revenir présenter leurs commentaires, questions additionnelles ou même déposer des mémoires pour ceux qui le souhaiteraient. Les commentaires et tous les documents déposés seront étudiés attentivement, d'assurer Mme Laberge.

Séances publiques
Lors de la première série de rencontres, les intervenants présenteront en détail le projet de réglementation en différentes phases. La première concerne l'inventaire des milieux naturels dont on souhaite protéger, comme le futur parc régional des Scots, le parc national du Mont-Mégantic, les routes importantes au niveau esthétique que ce soit le chemin des Cantons, la route des Sommets, sans oublier l'aspect faunique, lacs, rivières pour ne nommer que ceux-là. La seconde carte présentera l'inventaire du patrimoine culturel en préservant entre autres les bâtiments patrimoniaux, certains endroits qui ne sont pas nécessairement en périmètre urbain, dont les secteurs à potentiel archéologique et les ponts couverts. La troisième phase présentera sur carte l'inventaire des activités humaines dont on souhaite préserver comme les périmètres urbains, les terrains de camping, de golf, certaines cabanes à sucre et autres activités récréotouristiques. La réglementation prévoit des zones séparatrices et des bandes de protection comme 2 000 mètres de largeur autour des limites de périmètres urbains, 500 mètres de toute habitation hors des zones urbaines, 100 mètres des cours d'eau, 1 000 mètres pour les lacs de plus de 5 hectares et bien d'autres.

M. Laberge mentionne que les intervenants ont pris le temps de vérifier les différents types de réglementation adoptée dans les différentes MRC afin de voir les bons et mauvais coups. Le projet de réglementation a été présenté au comité consultatif agricole et semble avoir reçu un bon accueil aux dires de l'intervenante. Mme Laberge rappelle que les commentaires et tous les documents déposés lors des consultations seront soigneusement étudiés. En principe, le comité devrait déposer ses recommandations à la table des maires pour une adoption à la séance régulière de conseil des maires, de septembre prochain.

La première série de rencontres se déroulera le 10 juin à compter de 19 h au bureau de la municipalité de Chartierville, la seconde se déroulera le 13 juin à la même heure à la Fraternité de l'Âge d'or de Saint-Isidore-de-Clifton et la troisième le 17 juin, toujours à la même heure, à la salle Guy-Veilleux, de Cookshire-Eaton. La seconde série de rencontres se déroulera dans le même ordre et aux mêmes endroits les 8, 10 et 11 juillet prochains.


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
« Je suis à la bonne école pour apprendre »

« Je suis à la bonne école pour apprendre »
Une édition exceptionnelle pour Sherbrooke met la table

Une édition exceptionnelle pour Sherbrooke met la table
NOS RECOMMANDATIONS
Entraineur en conditionnement physique: une formation unique voit le jour

Entraineur en conditionnement physique: une formation unique voit le jour
Quoi faire ce week-end

Quoi faire ce week-end
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
Marie-Soleil Samson, B.Sc., ND. A.
Mardi, 20 novembre 2018
Guide de survie pour les fameux partys de Noël

François Fouquet
Lundi, 19 novembre 2018
Faire quelque chose, mais quoi? Mais qui?

Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 16 novembre 2018
Il faut taxer le sucre

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
L'entretien d'une vieille cheminée Par APCHQ Estrie Lundi, 12 novembre 2018
L'entretien d'une vieille cheminée
Ado recherché pour un vol de vêtements Par Vincent Lambert Vendredi, 16 novembre 2018
Ado recherché pour un vol de vêtements
Le Cégep de Sherbrooke face au numérique Par Cégep de Sherbrooke Jeudi, 15 novembre 2018
Le Cégep de Sherbrooke face au numérique
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous