magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
19°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Radioactif Forfait Internet mai 2018
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Mercredi, 27 mars 2013

Cookshire-Eaton réfléchit à son avenir



 Imprimer   Envoyer 

À l'invitation de Noël Landry, maire de Cookshire-Eaton, une quarantaine de personnes provenant des 4 secteurs et des 2 hameaux de la plus grande et la plus populeuse ville de la MRC du Haut-Saint-François se sont prononcées sur son avenir. L'agroforesterie, le Musée Eaton Corner, l'Exposition de Cookshire et l'établissement d'entreprises, le tout dans une dynamique de développement durable, semblent rallier la majorité.

Des dizaines d'idées, de concepts et de priorités y ont été débattus qui laissent entrevoir un riche et varié potentiel, gage d'un futur prometteur. Parmi les conclusions qui ont jailli du remue-méninges, l'accent a été mis sur l'amélioration des communications à nouer entre tous les secteurs de cette municipalité aux multiples facettes.

Deux communautés linguistiques, des milieux urbains où les patrimoines architecturaux sont distincts, des citoyens qui optent pour le statu quo, d'autres qui visent le changement, toutes ces différentes visions se feraient dans l'optique du développement durable. Les gens qui vivent sur le territoire souhaitent l'adoption d'un projet unificateur. Il serait le pivot autour duquel tout s'articulerait dans le long terme. Beaucoup de suggestions ont fusé des groupes de discussion. On veut, pour les «quartiers», qu'on définisse des plans de zonage et d'aménagement qui tiendraient compte de leurs spécificités. Il faut qu'ils s'arriment avec ceux de la MRC et de la CRÉE.

Plusieurs ont souligné l'importance du développement harmonieux de l'aéroport et de la Forêt jardinée. Bien qu'on ait mentionné que les secteurs industriels devraient être comblés, le renforcement des politiques qui favoriseraient l'agriculture, la forêt et le tourisme a, à plusieurs reprises, été cité. On a fait remarquer aussi que le déploiement de la fibre optique s'avèrerait essentiel au progrès.

C'est l'industrie touristique qui a servi de trame pour tisser l'avenir de Cookshire-Eaton. Les commerçants le reconnaissent. Sans la circulation des visiteurs, les revenus périclitent. Le Musée Eaton Corner, l'Exposition de Cookshire, les jardins de Johnville, entre autres, seraient au cœur du potentiel. Concevoir des sentiers linéaires pour relier les attraits, mettre de l'avant l'agrotourisme, améliorerait ce type d'industrie.

Jean-Paul Gendron, président de l'Agence de mise en valeur du territoire, parle même de promouvoir la région comme, étant une des seules dont on peut dire qu'elle est carboneutre dans la province. Marc Nault, vice-président du Musée Eaton Corner, indique qu'il est situé à la porte d'entrée de Cookshire-Eaton. Il a un potentiel de rétention des visiteurs d'une demi-journée. « Pour que l'économie locale profite des retombées pécuniaires, il faut qu'ils passent une journée complète dans la MRC. Pour ça, il faut s'associer à d'autres sites ou d'autres promoteurs d'activité ». Pour l'instant, il concède que faute de budget ou de subvention, le projet de ferme antique et les aménagements du musée se font lentement. « Les réalisations sont modestes, mais progressives », admet-il.

« Les idées ne manquent pas », reconnaît Noël Landry, maire. C'est de rassembler les gens autour d'une idée commune qui est plus difficile. Conscient du potentiel de la région, il invite la population à participer à son essor. Amené à élaborer sur le terrain de l'Exposition de Cookshire, il n'hésite pas à en parler comme, étant un des fers de lance du grand Cookshire-Eaton. « C'est un lieu de rassemblement unique », mentionne-t-il. Toutes les activités qui s'y tiennent recrutent beaucoup de visiteurs. Même si certains ne sont pas d'accord avec les «show de boucane», ce qui s'y passe revêt un intérêt majeur. Il faisait remarquer que c'est la seule exposition agricole entre Sherbrooke et la Beauce, et que, depuis plus de 140 ans, on y juge des animaux provenant de la région. Par la suite, ils se rendent à Toronto, où la plupart remportent des prix prestigieux. Il soulignait aussi que la communauté anglophone organise tous les ans des rencontres pour promouvoir leur culture et transmettre des arts anciens qui autrement tomberaient dans l'oubli.

M. Landry verrait d'un bon œil que toutes les municipalités de la MRC viennent sur le terrain y planter leur tente où chacune vanterait ses mérites, multipliant de ce fait les efforts que déploie Cookshire-Eaton pour se faire reconnaître tout en s'ouvrant sur le potentiel du Haut-Saint-François.


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Des archéologues de retour au site de l’Hôtel Queen

Des archéologues de retour au site de l’Hôtel Queen
1,4 M$ pour les victimes d’actes criminels

1,4 M$ pour les victimes d’actes criminels
NOS RECOMMANDATIONS
La grenouille qui ne voulait pas partir

La grenouille qui ne voulait pas partir
La Ville réitère son appui à Raif Badawi

La Ville réitère son appui à Raif Badawi
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
DEP Carrosserie - Centre 24 juin - aout 2018
 
François Fouquet
Lundi, 13 août 2018
Vacances performantes

Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 10 août 2018
Un délice: gruau de quinoa au yogourt, amandes et framboises

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Nouvelle entreprise chez Magog Technopole Par Vincent Lambert Mardi, 7 août 2018
Nouvelle entreprise chez Magog Technopole
Trois ados arrêtés pour vols dans des véhicules Par Vincent Lambert Mercredi, 8 août 2018
Trois ados arrêtés pour vols dans des véhicules
4 auteurs se racontent en 5 questions Par Vincent Lambert Jeudi, 9 août 2018
4 auteurs se racontent en 5 questions
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous