Théâtre des employés du CHUS
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
4°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  La mère de Félix Desautels-Poirier remercie tous ceux qui ont envoyé des messages d'encouragement à la famille.
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Hyundai Sherbrooke - novembre 2017
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Jeudi, 8 novembre 2012

L'histoire de East Angus et de ses gens



 Imprimer   Envoyer 

Tout simplement magistral! L'histoire de la ville de East Angus, vue à travers les lunettes de Bertrand Gosselin et de Marie-Anne Catry, a opéré dans la municipalité l'éveil et la maturation d'un sentiment de fierté qu'on pouvait ressentir lors du spectacle musical, clôture des festivités du centenaire.

Les efforts d'un an et demi, consacrés à re-susciter les talents sertis dans les âmes des enfants et des adultes, ont permis de renouer des liens si ténus entre les Angussiens que même Alexandre le Grand, qui pourtant est venu à bout du nœud gordien, ne pourrait les dénouer. Ces commentaires, je les ai entendus sous toutes les formulations possibles.

Décors
En entrant dans l'auditorium de la Polyvalente Louis-Saint-Laurent, les décors réalisés de main de maître par Chantal Gagnon et Sylvie Roy laissaient présager une soirée à enregistrer dans la mémoire des spectateurs. Ils étaient si flamboyants, que lors de la chanson du «Moulin», la cheminée de l'usine, intégrée dans l'ornementation, s'est mise à fumer. De rouge et de rose, sur fond noir, les 10 lutrins attendaient l'arrivée des choristes. Serge et Simon Durocher se sont chargés des projections et du son. Les instruments de musique bien disposés laissaient entendre que le spectacle serait grandiose. Et il le fut!

Marc Reid grand coordonnateur du centenaire
Marc Reid, responsable des festivités, a résumé dans sa présentation, les nombreuses activités du centenaire. Outre la prestation des écoliers du Parchemin, la parade du 24 Juin, les contes, le Cirque, la marche des zombies et bien d'autres, ce sont les concerts extérieurs qui ont été «la révélation des festivités». Les gens se rassemblaient pour venir écouter la musique à la place de la Vieille gare et pour tailler un bout de conversation avec les amis. «Nous avons choisi de donner la chance aux musiciens de la municipalité de se réapproprier leur instrument». Aux dires de Marc, il s'est créé des liens nouveaux et le sentiment d'appartenance s'est grandement amélioré. Il a tenu à souligner le travail impeccable des 75 bénévoles qui ont participé à la réussite des activités du centenaire.

Bertrand Gosselin le rassembleur
Que dire d'autre que «Bertrand Gosselin, rassembleur et homme-orchestre»? Depuis près de 18 mois, Bertrand a préparé cette expédition historique, ce voyage à travers les cent ans d'East Angus. Fort de son expérience du 75e, il a su composer avec des enfants et avec les plus vieux un évènement magistral.

Prodigue de son temps et de celui de sa virtuose compagne, Marie-Anne Catry, il en a utilisé de grands pans pour rencontrer les écoliers du Parchemin avec qui il a créé les 19 chansons du concert livré à l'église St-Louis de France. Il en a élaboré 17 autres pour le spectacle de clôture. Convaincant, il a réuni autour de lui Réjean Chenard, guitariste de renom, avec qui il a fait ses premiers pas dans la musique et Roxanne de Lafontaine, violoniste et chanteuse accomplie. Marie-Anne, multiinstrumentiste, s'est chargée des percussions. Le chœur, composé de 9 femmes et un homme, s'est agréablement amalgamé aux prestations des musiciens. Même leur fils Merlin, âgé de 11 ans, y participait.

Bertrand aime les gens de son village. Il les apprécie à ce point qu'il a composé des chansons spécialement pour leur rendre hommage. Placé bien en vue, le portrait de Laurette, sa mère, donnait le ton. Les maires, les «Ti» dont «Ti-Gilles» qu'il a fait danser, le cordonnier Brière, les ancêtres décédés et les zombies ont occupé une place de choix dans le spectacle. Les souvenirs de 100 ans ont fourni de prétexte pour les autres compositions. «Et voilà, mission accomplie, les 2 soirs se sont bien déroulés, nous avons donné notre maximum et les gens semblaient réceptifs et enthousiastes!», confie Marie-Anne, qui va se reposer en attendant de donner naissance à leur deuxième enfant dans quelque trois semaines.

Robert Roy, maire
«En plus d'être un élément rassembleur pour la population, les fêtes du centenaire ont montré aux visiteurs qu'à East Angus il fait bon vivre et y investir», souligne le maire. «Sans aller jusqu'à dire que les deux nouveaux immeubles qui viennent d'être construits l'étaient du fait que le propriétaire avait constaté la qualité de vie de gens de East Angus, les fêtes du centenaire ont eu une incidence économique importante pour la municipalité». M. Roy a chaleureusement remercié toutes les personnes qui ont participé à la réussite des activités du centenaire. Beaucoup ont travaillé dans l'ombre, et ce qu'ils ont accompli a été gage de succès.

Le plus beau commentaire que j'ai entendu et qui résumait ce triomphe venait d'une dame que je n'ai pu identifier. Avec émotion et gratitude, elle s'est adressée à Bertrand, lui disant : «Grâce à vous, j'ai passé un bel été». Pour ceux qui n'ont pas pu participer au spectacle ou qui voudraient se retremper dans l'atmosphère de cette incroyable soirée, vous pouvez réserver un DVD auprès de la municipalité. Ils seront prêts au début de décembre au coût de 15 $.


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
#Jedisnon pour combattre le harcèlement

#Jedisnon pour combattre le harcèlement
Jean Pinard récompensé pour ses 25 ans d’implication

Jean Pinard récompensé pour ses 25 ans d’implication
NOS RECOMMANDATIONS
Projectiles tirés sur des véhicules : un homme arrêté

Projectiles tirés sur des véhicules : un homme arrêté
Toujours sans nouvelle de Félix

Toujours sans nouvelle de Félix
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Théâtre des employés du CHUS
 
Daniel Nadeau
Mardi, 21 novembre 2017
Les réflexes du boutiquier

Yves Paquette
Mardi, 21 novembre 2017
Essai routier du Chevrolet Bolt EV 2017

Isabelle Perron
Mardi, 21 novembre 2017
Mon Top 5 des meilleurs cafés à Sherbrooke

APCHQ Estrie
Lundi, 20 novembre 2017
Groupe Concept PV spécialiste en revêtement de cèdre!

François Fouquet
Lundi, 20 novembre 2017
Tous pour… soi

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 20 novembre 2017
Le psychologue scolaire, une ressource clé

Assurance Xpert
Lundi, 20 novembre 2017
L’assurance hypothécaire, c’est quoi exactement?

Tourisme Cantons-de-l'Est
Vendredi, 17 novembre 2017
Des produits de beauté d’ici

Bedon & bout'chou
Six questions à Normand Pelletier (groupe Rebound) Par Cynthia Dubé Mercredi, 15 novembre 2017
Six questions à Normand Pelletier (groupe Rebound)
Quelques idées de sorties! Par Cynthia Dubé Vendredi, 17 novembre 2017
Quelques idées de sorties!
Steve Lussier dévoile son comité exécutif Par Vincent Lambert Mardi, 14 novembre 2017
Steve Lussier dévoile son comité exécutif
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous