La Maison Aube-Lumière - poinsettias 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
  Erreur de traitement

détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Mercredi, 26 septembre 2012

710 producteurs réunis dans l'UPA du futur



 Imprimer   Envoyer 

Engagés depuis plusieurs mois dans une révision du mode de fonctionnement de l'Union des producteurs agricoles (UPA), les responsables se sont entendus sur un redécoupage qui correspond aux entités des MRC actuelles. Plutôt que de représenter 156 UPA régionales, le nouveau regroupement provincial en sera composé de 91.

Lors de l'assemblée générale spéciale (AGS), tenue à Bury, pour laquelle 710 invitations ont été lancées, les quelque 80 personnes présentes ont adopté à l'unanimité la proposition de fusion de l'UPA du futur, qui dorénavant se calquera sur les frontières de la MRC du Haut-Saint-François.

Cette récente formation réunit toutes les municipalités de la MRC auxquelles s'ajoutent, pour un an, Beaulac-Garthby, Disraëli paroisse et ville et Sainte-Praxède. Ces dernières rejoindront leur secteur en cours d'année.

Ce nouveau syndicat vise les buts particuliers suivants: la promotion, la défense et le développement des intérêts professionnels, économiques, sociaux et moraux des producteurs agricoles de son territoire. On entend les regrouper autour d'une association qui favorisera l'étude de leurs problèmes, suggérera des solutions à apporter et les défendra. Pour l'exemple, certains règlements de la MRC semblent interférer avec la pratique de l'agriculture, comme ceux régissant l'abattage des arbres, la gestion des eaux et ainsi de suite. Le regroupement syndical qui correspond au tracé de la MRC pourra plus facilement arrimer les intérêts communs en discutant avec les MRC, CLD, SADC et autres qui contrôlent le bon fonctionnement de ce même territoire.

Lors de l'assemblée, Lynne Martel-Bégin a été élue à la présidence. Occupe la vice-présidence, Claude Morin. Le syndicat mise sur quatre grands secteurs d'activité. Personne ne sera négligé, affirme-t-on. Marcel Blais est délégué pour le lait. Reste à pourvoir les postes des délégués du bois, des bovins et de l'acériculture.

De nouveaux administrateurs ont été nommés avec le mandat de se préoccuper du mieux-être des membres et du bon fonctionnement des diverses structures. Yvon Bégin a accepté de représenter: «autre production végétale», tandis que Denis Simard se chargera de: «autre production animale». Sylviane Bégin occupe le siège «relève» et Praxède Lévesque-Lapointe, celui de: «agricultrice». Patrice Lapointe encadrera: «ferme de petite taille» (50 000 $ et moins). Mark Harmer verra à regrouper le secteur «anglophone» au sein de l'UPA de la MRC.

Pour Ascot Corner, Cookshire-Eaton, East Angus et Westbury, ce seront Pierre Dionne et Henri Lemelin qui porteront les propos des gens de chez eux à la table de discussion. Saint-Isidore-de-Clifton et Newport ont choisi Lionel Roy pour les représenter tandis que Dudswell et Weedon ont confié cette responsabilité à Éric Decubber. À Chartierville, Hampen, La Patrie et Scotstown, Pierre Ruel a été élu. À Bury et Lingwick, les membres de ce secteur ont désigné Robert Gilbert. Enfin, et pour une période d'un an, Manon Roy servira de courroie de transmission des données entre Beaulac-Garthby, Disraëli, paroisse et ville ainsi que Saint-Praxède et l'UPA de la MRC. D'autres délégués s'ajoutent à la liste : Rodrigue Bégin, Martine Roy, Raynald Fortier, Gilles Lemieux, Luc Labbé et Jean Gosselin.

L'UPA mrcéenne a le vent dans les voiles. Six nouvelles figures s'associent à l'UPA du futur. Lors de l'AGS, les personnes présentes ont soumis à la Fédération de l'UPA estrienne quelques propositions pour améliorer leur quotidien. Entre autres, ils demandent au ministère des Transports que les camionnettes soient immatriculées de façon à les identifier comme producteur agricole comme avant. Nous reviendrons sur le sujet dans la prochaine édition du Journal le Haut-Saint-François.


La Maison Aube-Lumière - poinsettias 2018
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
La SAQ en grève de vendredi à dimanche

La SAQ en grève de vendredi à dimanche
La Maison Aube-Lumière - Michelle Lajoie

La Maison Aube-Lumière - Michelle Lajoie
NOS RECOMMANDATIONS
Ils se faufilent pour voler du cuivre

Ils se faufilent pour voler du cuivre
Des concerts de  Noël  à profusion

Des concerts de Noël à profusion
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Fondation Rock-Guertin - Collectes de denrées 2018
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
Marie-Soleil Samson, B.Sc., ND. A.
Vendredi, 7 décembre 2018
Refrain de Noël: «tous les soirs, ce besoin de boire» en version plus santé!

Sarah-Eve Desruisseaux
Mercredi, 5 décembre 2018
Et si je répondais « je ne sais pas » !

Cégep de Sherbrooke
Mercredi, 5 décembre 2018
Le Cégep de Sherbrooke à l'international

Daniel Nadeau
Mercredi, 5 décembre 2018
Le peuple instrumentalisé!

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Un homme décédé en abattant un arbre sur son terrain Par Cynthia Dubé Lundi, 3 décembre 2018
Un homme décédé en abattant un arbre sur son terrain
Un premier artiste dévoilé pour la Fête du lac des Nations Par Cynthia Dubé Lundi, 3 décembre 2018
Un premier artiste dévoilé pour la Fête du lac des Nations
Une révolution pour les maladies neurodégénératives Par Vincent Lambert Lundi, 3 décembre 2018
Une révolution pour les maladies neurodégénératives
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous