magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
-3°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Pierre Hébert Par Pierre Hébert
pierre@journalhsf.com

Mercredi, 12 septembre 2012

La Table des MRC de l'Estrie s'oppose au projet de fusion des CSSS des Sources et du Haut-Saint-François



 Imprimer   Envoyer 

Alors que la firme Raymond Chabot Grant Thornton s'apprête à finaliser le rapport synthèse identifiant les attentes, les craintes, les opportunités et les enjeux quant à la possibilité de rapprochement administratif entre le CSSS du Haut-Saint-François et des Sources, la préfet Nicole Robert réitère l'opposition de la MRC du Haut-Saint-François au processus de fusion. Elle ajoute du poids politique à l'affirmation par une résolution adoptée par la Table des MRC de l'Estrie s'opposant au projet de fusion.

Mme Robert mentionne que la Table des MRC de l'Estrie a adressé une résolution à l'Agence de santé et des services sociaux de l'Estrie, qui a mandaté la firme RCGT d'effectuer l'étude de rapprochement, pour signifier son désaccord. Mme Robert mentionne que le préfet de la MRC des Sources, Hugues Grimard, avait quitté l'assemblée au moment de prendre la résolution. Selon la préfet, la résolution précise que les fusions d'organismes et de regroupement administratif entraînent inévitablement des pertes pour les territoires des MRC que ce soit au niveau de l'autonomie décisionnelle, des retombées économiques ou de la modulation face aux spécificités locales. Mme Robert ajoute que le projet va à l'encontre des objectifs de la politique de l'occupation des territoires du Québec.

Séance de consultation
Quant à la récente séance de consultation convoquée par le Centre de santé et de services sociaux du Haut-Saint-François auprès des partenaires regroupant organismes, intervenants et élus, Mme Robert s'est montrée peu impressionnée. La firme chargée de l'étude RCGT voulait valider le portrait synthèse et les hypothèses de travail suite à la consultation. «Plusieurs groupes consultés mentionnaient qu'il n'y avait pas grand emphase sur les objections, recommandations ou questionnements discutés», d'exprimer Mme Robert. La préfet prétend que les questions de la firme étaient mal posées ou trop larges. «Les gens ne prennent pas conscience de l'impact économique d'une fusion pour le territoire. Nous, on s'inquiète du siège social, des directions d'établissement et de l'autonomie du territoire. Je ne crois pas qu'on ira chercher plus de service à la population». Mme Robert mentionne qu'aucun document n'a été distribué lors de la rencontre à laquelle participait une quarantaine d'intervenants et que rien n'a été dit sur d'éventuelles recommandations.

Le président du CSSS du Haut-Saint-François, Alain Coulombe, est confortable avec la démarche. Il mentionne que les représentants de la firme ont présenté un résumé du rapport qui est complété à 95 %. «Le but était de confirmer avec les gens si ça reflétait leur opinion». M. Coulombe mentionne que la même démarche a été effectuée du côté du CSSS des Sources. Le président confirme qu'aucune indication n'a été donnée quant aux conclusions de l'étude, rappelant que ce n'était pas le but de l'exercice. Quant à la résolution de la Table des MRC de l'Estrie, M. Coulombe mentionne avoir eu vent de cette initiative. «Je les entends, mais je ne bouge pas. On préfère attendre les résultats finals qui donneront les pour et les contre. M. Coulombe rappelle «nous avons le droit de gouvernance et nous allons s'en prévaloir». Ce dernier précise que l'objectif de l'exercice est de donner, conserver et améliorer les services à la population.

Selon M. Coulombe, l'Agence de santé et des services sociaux, qui a commandé et payé l'étude, doit déjà avoir pris connaissance du rapport final. Il ajoute que l'agence devrait émettre des recommandations et transmettre l'étude aux organisations des CSSS concernés au cours des prochains jours. Un comité devrait prendre connaissance de l'étude et en disposer. La suite des procédures restait à déterminer, mais sans aucun doute que les conseils d'administration respectifs seront appelés à se prononcer et prendre éventuellement une décision.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Hyundai Sherbrooke la référence pour les véhicules d'occasion

Hyundai Sherbrooke la référence pour les véhicules d'occasion
4 aliments à prévoir pour un lendemain de veille des fêtes

4 aliments à prévoir pour un lendemain de veille des fêtes
NOS RECOMMANDATIONS
Va jouer…  à l’intérieur!

Va jouer… à l’intérieur!
Portraits robots d’un homme au comportement à risque envers les femmes

Portraits robots d’un homme au comportement à risque envers les femmes
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke - janvier 2018
 
Jessica Mackey, Via L'Attitude
Vendredi, 19 janvier 2018
Manger en pleine conscience

René Dubreuil
Vendredi, 19 janvier 2018
Les nouvelles rondes de René

Alexandre Dagenais
Jeudi, 18 janvier 2018
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?

Rosemarie Lacroix
Jeudi, 18 janvier 2018
Ces maladies camouflées

Isabelle Fournier
Jeudi, 18 janvier 2018
Mon ado et les tâches...

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 janvier 2018
Histoire et récits : façonner le monde

Marianne Therriault
Mercredi, 17 janvier 2018
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?

Catherine Côté
Mercredi, 17 janvier 2018
Tendances à surveiller en 2018

François Fouquet
Lundi, 15 janvier 2018
Apprécier quoi, au juste?

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 15 janvier 2018
Le projet CLASS : un atout pour la réussite

Bedon & bout'chou
Des centaines d’emplois étudiants à combler à Sherbrooke Par Cynthia Dubé Lundi, 15 janvier 2018
Des centaines d’emplois étudiants à combler à Sherbrooke
L’encadrement du cannabis récréatif dans les milieux de travail Par Me Ariane Ouellet Jeudi, 11 janvier 2018
L’encadrement du cannabis récréatif dans les milieux de travail
Apprécier quoi, au juste? Par François Fouquet Lundi, 15 janvier 2018
Apprécier quoi, au juste?
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous