magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
-1°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  L'appel des propositions liées au développement de la zone prioritaire du Quartier Well Sud est reporté au 18 janvier.
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Radioactif Forfait Internet mai 2018
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Pierre Hébert Par Pierre Hébert
pierre@journalhsf.com

Lundi, 4 juin 2012

Les jeunes échangent avec l'auteur Alain M. Bergeron


4 juin 2012

 Imprimer   Envoyer 

Neuf élèves de niveau primaire, provenant des trois secteurs de la Commission scolaire des Hauts-Cantons (Coaticook, Granit et Haut-Saint-François) accompagnés de leurs parents, ont récemment vécu un rêve: celui d'un souper VIP en tête à tête avec un de leurs auteurs préférés, nul autre qu'Alain M. Bergeron.

Les jeunes gagnants parmi les 945 participants dans le cadre du concours Pour moi, la lecture c'est... devaient inscrire une citation et l'illustrer en lien avec le thème. Les jeunes lauréats ont pleinement profité de leur rencontre avec l'auteur en le bombardant de questions, qui ont toutes trouvées réponses. Visiblement, les élèves connaissaient bien les oeuvres du prolifique auteur pour jeunes âgés de 3 à 12 ans, dont les séries Savais-tu?, Billy Stuart et Capitaine Static semblaient être leurs préférées. Si les jeunes ont apprécié cette rencontre, il en a été tout autant pour M. Bergeron. «Un souper comme ça, c'est motivant. Je reste toujours étonné de constater de visu que les enfants lisent mes livres, c'est une fichue de belle expérience. Pour moi, c'est un petit miracle d'apprendre qu'un enfant a commencé à aimer la lecture en lisant un de mes livres», d'exprimer l'auteur en toute humilité.

Soirée
Si les neuf élèves ont partagé un moment privilégié avec l'auteur, ils n'ont pas été les seuls puisqu'une cinquantaine de personnes, parents et enfants, dont plusieurs avaient un des ouvrages à la main pour obtenir un autographe, attendaient Alain M. Bergeron, à l'auditorium de la Cité-école Louis-Saint-Laurent pour une conférence. L'auteur qui a mentionné éprouver un plaisir à écrire dit prendre son inspiration à la maison et en regardant ses enfants. À titre d'exemple, le choix du nom de Capitaine Static lui est venu en observant sa fille, à l'époque âgée de 5 ans, qui sautait à la trampoline avec des pantoufles dans les pieds. La statique faisait en sorte qu'elle avait les cheveux droits dans les airs. Quant à Miss Flissy, elle provient d'un dérivé de Catwoman dans Batman, mais son parfum tout à fait original provient d'un mélange maison regroupant différents ingrédients trouvés dans n'importe quelle épicerie. Pour Billy Stuart, les cinq principaux personnages proviennent des animaux de la série Savais-tu? D'ailleurs, la sortie du 4e livre est prévue pour bientôt et le 5e pour l'automne prochain. L'auteur ne pouvait parler de ses oeuvres sans aborder la populaire série de 52 livres les Savais-Tu? Bien que les oeuvres soient à caractère humoristique, ils présentent à la fois un côté sympathique et utile de différentes bêtes. «Je travaille à partir de phrases d'un vétérinaire, je les adapte pour que ce soit drôle et avec un illustrateur, on fait un genre de «sketch». D'ailleurs, la série connaît un éclatant succès. Elle est traduite en japonais, en coréen et anglais. M. Bergeron mentionne que des élèves de certaines écoles font leur propre Savais-tu? Celui qui travaille en duo avec Samuel Parent n'a pas l'intention de réduire son rythme de production effrénée. Comptant 157 livres à son actif soit autant que son poids, se plait-il à dire, incluant des romans, des bandes dessinées et des albums, l'auteur caresse différents projets comme celui d'une bande dessinée, en anglais et en français, qui pourrait se retrouver sur les ondes de la société d'État Radio-Canada.

Au terme de la conférence, M. Bergeron a pris tout le temps nécessaire pour échanger avec les jeunes qui faisaient la file indienne afin d'obtenir des autographes et se faire prendre en photo avec leur idole.


Le Salesien - Portes ouvertes 2018
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
La CAQ dans Richmond et dans Saint-François

La CAQ dans Richmond et dans Saint-François
Opération séduction en vue pour attirer les 25-45 ans

Opération séduction en vue pour attirer les 25-45 ans
NOS RECOMMANDATIONS
Portrait : Dave Bergeron, la passion avant tout

Portrait : Dave Bergeron, la passion avant tout
Jean-François Grégoire engagé dans le succès du Drakkar

Jean-François Grégoire engagé dans le succès du Drakkar
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Radio-Canada - Par Ici l'info
 
Me Ariane Ouellet
Jeudi, 18 octobre 2018
L’autorité parentale: droits et obligations des parents

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 octobre 2018
Sauver la planète, vous dites?

Cégep de Sherbrooke
Mardi, 16 octobre 2018
La Fondation Cégep de Sherbrooke : d’hier à aujourd’hui

Alexis Jacques
Mardi, 16 octobre 2018
L’emprise du doute

François Fouquet
Lundi, 15 octobre 2018
Omniprésente religion…

Le Salesien - Portes ouvertes 2018
Hôtel La Marquise : la victime recherchée par les policiers Par Cynthia Dubé Vendredi, 12 octobre 2018
Hôtel La Marquise : la victime recherchée par les policiers
La tournée Soupçon de rose Mercredi, 10 octobre 2018
La tournée Soupçon de rose
Partenariat unique entre l’OSS et le Salésien Par Vincent Lambert Mardi, 16 octobre 2018
Partenariat unique entre l’OSS et le Salésien
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous