La Maison Aube-Lumière - poinsettias 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
  Erreur de traitement

détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Pierre Hébert Par Pierre Hébert
pierre@journalhsf.com

Mardi, 24 avril 2012

Yves Vachon traverse le Canada en vélo pour une bonne cause


24 avril 2012

 Imprimer   Envoyer 

Homme de défi, Yves Vachon, de Cookshire-Eaton, en entame tout un: traverser à vélo le Canada d'un bout à l'autre soit 6 500 kilomètres en 50 jours. Le départ de Vancouver est prévu pour le 7 mai prochain. Reconnu pour sa fougue et son dynamisme, l'homme de 50 ans pédalera pour une bonne cause, la Fondation Christian Vachon, vouée à la persévérance et la réussite scolaire.

«Ça fait au moins cinq ans que je pense à ça, de traverser le Canada au complet de Vancouver jusqu'en Nouvelle-Écosse. C'est un défi personnel. Les gens me disaient tant qu'à le faire pourquoi pas le faire pour une bonne cause. J'ai choisi la Fondation Christian Vachon. J'ai rencontré le gars de Magog et il est impressionnant. La fondation vient en aide aux jeunes pour les boîtes à lunch, le matériel scolaire, les vêtements et les activités parascolaires. Je me suis entendu que l'argent que je recueillerais irait pour les jeunes des écoles de la région dans la mesure où les écoles embarquent».

M. Vachon, qui a intitulé son projet «Défi Canada», se prépare activement depuis un an. «Pour m'entraîner tous les jours, ça me prend un but. M'entraîner pour m'entraîner, j'ai de la misère avec ça. Moi dans la vie, si je n'ai pas de but, j'ai de la misère à me motiver. Ça fait trois mois que je m'entraîne 1 h 30 trois fois par semaine sans compter mes parties de hockey, les marches à pied et autres. J'ai aussi consulté pour ma nutrition».

L'homme, qui a déjà participé à différentes épreuves comme Montréal-Québec, pour la fondation de l'hôpital de Montréal, les 24 heures du Lac Beauport pour Rêve d'enfants et les 24 heures du Mont Tremblant pour le cancer, n'est nullement impressionné par le défi qui l'attend. «Il y en a qui trouve ça gros, moi, je trouve ça petit. Je ne suis pas inquiet», d'exprimer tout bonnement celui que l'on identifie souvent sous le vocable Yves Vachon de Céramique Vachon.

L'athlète a déjà préparé son itinéraire. Il connaît sa feuille de route, sait le nombre de kilomètres qu'il parcourra chaque jour, variant de 100 à 250 kilomètres et l'endroit où il couchera. «Je prends l'avion de Montréal le 6 mai pour Vancouver et je commence le 7 mai». M. Vachon sera accompagné de Paul Nadeau tout au long du trajet, de Karel Vachon et Martin Rousseau. Ces derniers l'accompagneront en vélo une partie du périple. Si tout va bien, notre cycliste prévoit passer au Québec à la 36e journée dans le secteur de Trois-Rivières. «S'il y a une foule qui m'attend ici et qu'ils récoltent 100 000 $ pour la fondation, je pourrais faire un petit détour», lance à la blague, M. Vachon. L'athlète prévoit mettre ses mains dans l'Atlantique peu après la Saint-Jean-Baptiste.

Pour les amateurs, il sera possible de suivre quotidiennement M. Vachon sur son site Internet au www.deficanada.com. Les personnes désireuses de faire des dons pourront également le faire. Des reçus aux fins d'impôt seront remis par la Fondation Christian Vachon. Yves Vachon, qui assume personnellement ses frais de voyage, a déjà recueilli plus de 10 000 $ en commandite pour la cause. Refusant de fixer un objectif, il demeure confiant de réussir à augmenter ce montant.

Ceux croyant que le défi de M. Vachon sera celui de sa vie sont dans l'erreur; il en caresse plusieurs autres. «Celui que je fais est le premier de ma liste. Je voudrais faire le Kilimandjaro et Compostelle», d'ajouter avec enthousiasme l'homme d'affaires.


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Fermeture de l’autoroute 10 pour la démolition du pont de la rue Saint-Michel

Fermeture de l’autoroute 10 pour la démolition du pont de la rue Saint-Michel
Oération Nez Rouge commence vendredi!

Oération Nez Rouge commence vendredi!
NOS RECOMMANDATIONS
Bénévole pour Nez rouge depuis 30 ans

Bénévole pour Nez rouge depuis 30 ans
Le Cégep de Sherbrooke à l'international

Le Cégep de Sherbrooke à l'international
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Fondation Rock-Guertin - Collectes de denrées 2018
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
Caroline Caouette
Jeudi, 13 décembre 2018
L’enfant, un enseignant pour l’adulte!

Me Karine Bourassa
Jeudi, 13 décembre 2018
Mais qu’en est-il des servitudes de passage?

Daniel Nadeau
Mercredi, 12 décembre 2018
Les accoutrements ridicules

William Lafleur
Mercredi, 12 décembre 2018
Prend les devants avant de tirer de l'arrière

Cégep de Sherbrooke
Mercredi, 12 décembre 2018
Stage au Nicaragua : Jocelyne Lacasse se souvient

Alexis Jacques
Mardi, 11 décembre 2018
Le charme parisien

François Fouquet
Lundi, 10 décembre 2018
L’esprit des Fêtes… ou les esprits de Fêtes!

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Un voleur fait le plein de rhum à la SAQ Par Vincent Lambert Mercredi, 5 décembre 2018
Un voleur fait le plein de rhum à la SAQ
Il met le feu dans sa chambre à l’Université de Sherbrooke Par Cynthia Dubé Lundi, 10 décembre 2018
Il met le feu dans sa chambre à l’Université de Sherbrooke
Le Cégep de Sherbrooke à l'international Par Cégep de Sherbrooke Mercredi, 5 décembre 2018
Le Cégep de Sherbrooke à l'international
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous