magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
25°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Radioactif Forfait Internet mai 2018
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Lundi, 9 avril 2012

Le Grand défi Pierre Lavoie


9 avril 2012

 Imprimer   Envoyer 

La caravane santé s'arrête à La Patrie

La caravane du Grand défi Pierre Lavoie a réuni quelque 150 écoliers et enseignants de l'école Notre-Dame-de-Lorette de La Patrie, de l'école de la Voie-Lactée de Notre-Dame-des-Bois et de l'école St-Paul de Scotstown. Les responsables de la «Journée La Voie Santé» ont arrêté leur «Véhicube» pour promouvoir la saine nutrition, l'exercice physique et le repos réparateur.

La coordonnatrice Laura Boudreau et les animatrices, Isabelle Clapp et Sophie Neveu, du Grand défi Pierre Lavoie, rassemblent tous les participants au gymnase. Elles y décrivent le déroulement de la journée et présentent l'instigateur de cette activité d'envergure canadienne, Pierre Lavoie. Elles profitent de ce moment de rassemblement pour les faire bouger et évaluer sommairement leurs connaissances sur les trois éléments qui favorisent la bonne condition de la personne avant de monter dans la caravane nommée «Véhicube».

Le «Véhicube», composé d'un Winnebago et d'une remorque, est équipé de tableaux interactifs et autres appareils électroniques pour donner la chance aux écoliers de concrétiser leurs savoirs. Dans le fourgon, une dizaine de bicyclettes stationnaires les attendent. À l'avant, ils ont à remplir un panier d'épicerie qui doit contenir des aliments des 4 groupes proposés par le Guide alimentaire du Québec.

Par la suite, les jeunes se déplacent pour pédaler. Sur l'écran, un avatar représentant un coureur avance selon l'énergie et la vitesse déployées par le cycliste. Entre-temps, différentes épreuves sportives et récréatives occupent les enfants.
Karine Robert-Goupil, enseignante en éducation physique à Notre-Dame-de-Lorette, a pris l'initiative de présenter une demande auprès des responsables du Grand défi Pierre Lavoie pour que la caravane s'arrête à La Patrie. Le tirage au sort l'a favorisée. Elle a consulté les deux autres écoles de la région qui ont profité de l'occasion pour participer aux activités. Mme Karine expliquait que tous les écoliers s'étaient sérieusement préparés à la venue du «Véhicube». Ils avaient étudié le Guide alimentaire du Québec, appris à connaître les 4 groupes d'aliments et leurs substituts. Ils avaient pris connaissance de l'importance de bouger.

Bientôt, tous auront à affronter les prochains défis «Cube-énergie» et «Cube-matière grise» qui débuteront en mai. Les «Cubes» correspondent à 15 minutes d'activité physique ou intellectuelle que font les enfants, les parents, la maison d'enseignement, la municipalité, etc. Ces informations sont compilées par école en vue d'un concours provincial. «On sème des graines et les écoles renforcent les acquis», explique Mme Boudreau.

Pierre Lavoie, qui donne son nom à cette organisation, se découvre un talent pour les sports d'endurance à l'âge de 20 ans. Travailleur chez Rio Tinto et fumeur, il change radicalement de façon de vivre. Trois fois «Ironman» du triathlon d'Hawaï et initiateur des 1 000 km, il s'investit dans la promotion de la bonne santé après la mort de deux de ses 4 enfants fauchés par l'acidose lactique. Pour y arriver, il trouve des commanditaires et perçoit des aides gouvernementales provinciales et fédérales qui aboutissent au «Véhicube».

Enseignants et écoliers ont beaucoup aimé participer à cette activité. «Les enfants embarquent», fait remarquer Émilie Allison, technicienne en éducation spécialisée à l'école St-Paul. Jean-Dominic Lavallée, professeur d'éducation physique de l'école de La Voie-Lactée, a constaté que les enfants étaient «superexcités, ils en parlaient tous les jours de cette visite».


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
30 000 $ pour une entreprise en pleine expansion

30 000 $ pour une entreprise en pleine expansion
Les avantages d'utiliser les services d'un courtier immobilier !

Les avantages d'utiliser les services d'un courtier immobilier !
NOS RECOMMANDATIONS
Démystifier la maladie de Crohn sur le vert

Démystifier la maladie de Crohn sur le vert
Momo Challenge: le SPS rassure la population

Momo Challenge: le SPS rassure la population
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
François Fouquet
Lundi, 20 août 2018
Le contrat de gazon…

Caroline Caouette
Jeudi, 16 août 2018
Les bons et mauvais côtés du maternage

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Démystifier la maladie de Crohn sur le vert Par Vincent Lambert Lundi, 13 août 2018
Démystifier la maladie de Crohn sur le vert
Tatoueurs itinérants: aucune loi concernant les ados Par Cynthia Dubé Mardi, 14 août 2018
Tatoueurs itinérants: aucune loi concernant les ados
Tatouages sur ados: deux hommes se rendent à la police Par Vincent Lambert Lundi, 13 août 2018
Tatouages sur ados: deux hommes se rendent à la police
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous