magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
-5°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Pierre Hébert Par Pierre Hébert
pierre@journalhsf.com

Lundi, 9 avril 2012

CSSS du Haut-Saint-François


9 avril 2012

 Imprimer   Envoyer 

Plusieurs dossiers importants menés de front

La tourmente qui souffle sur la nomination du directeur général du CSSS du Haut-Saint-François et l'étude de fusion avec le CSSS des Sources n'empêchent pas l'équipe de direction de pousser sur les dossiers en cours. Des projets touchant les secteurs du service à la clientèle, de l'immobilisation et de la gestion, particulièrement le recrutement de personnel, sont menés de front et démontrent de bonnes chances de réussite, selon le directeur général, Mario Morand. De ce nombre, le projet de construction d'un nouveau CHSLD à East Angus au coût de 20 millions $ s'annonce prometteur.

Les membres du conseil d'administration du CSSS du Haut-Saint-François ont récemment accepté à l'unanimité le terrain proposé par la Ville de East Angus pour ériger le bâtiment sur trois étages comprenant notamment 64 lits, soit 9 de plus que l'actuel Domaine de la sapinière. Le projet devrait se concrétiser à l'angle des rues Kennedy et Lafontaine, à proximité de la polyvalente Louis-Saint-Laurent. Le bâtiment ainsi que les aménagements extérieurs devraient occuper une superficie de quelque 90 000 pieds carrés dont les terrains appartiennent à la Ville de East Angus et la Commission scolaire des Hauts-Cantons. Le transfert des terrains devrait se faire sans difficulté estime le président du CSSS du Haut-Saint-François, Alain Coulombe.

Le projet est sérieux, d'insister M. Morand. Une rencontre est prévue le 25 avril prochain avec tous les intervenants au dossier, notamment les représentants du ministère concerné, de l'Agence de la santé et des services sociaux de l'Estrie, de la Société immobilière du Québec, la firme de consultants et les gestionnaires. «On s'est arrangé au ministère pour regrouper tous les intervenants en même temps, c'est ça la «fast track». Habituellement, on les rencontre un après l'autre», d'exprimer M. Morand. Selon ce dernier, la rencontre permettra de définir les grandes orientations pour la construction du bâtiment et devrait déboucher sur la phase concept soit de faire des esquisses préliminaires. Par la suite, devraient se faire l'inscription au plan quinquennal des immobilisations, les plans et devis, ainsi que l'appel d'offres. M. Morand semble confiant de la réalisation du projet. «Nous sommes inscrits dans les priorités du ministère et de l'agence. On est prioritaire en Estrie», affirme-t-il. Si tout va comme prévu, on prévoit aller en appel d'offres vers le printemps 2013 et peut-être entamer la construction à l'automne de la même année ou au printemps 2014.

Un autre projet d'ordre immobilier concerne le réaménagement du CLSC et CHSLD de Weedon. Une somme de 500 000 $ est prévue à la réalisation de ce projet. «On veut libérer le rez-de-chaussée et le sous-sol. L'objectif est d'améliorer le service clinique au CLSC», d'exprimer M. Morand. Quant au CHSLD, on prévoit y effectuer des travaux pour le rendre plus fonctionnel. D'autre part, des espaces pourraient être disponibles et on étudie l'hypothèse d'y transférer deux ou trois fonctions actuellement logées au CLSC de Weedon.

Service
M. Morand mentionne que la direction du CSSS du Haut-Saint-François travaille avec le groupe de médecine familiale à bonifier l'offre de service notamment au niveau des cliniques sans rendez-vous. Cela a déjà débuté à Cookshire-Eaton, mais on veut l'étendre à d'autres points de services. On aimerait d'ici l'automne prochain être en mesure d'augmenter les heures de clinique sans rendez-vous à quatre soirs semaine et le samedi matin. Un nouveau médecin vient de s'ajouter et travaille au CLSC de Weedon. L'arrivée d'un autre est prévue pour l'automne prochain et s'installera également au point de services de Weedon, de mentionner M. Morand.

Recrutement
Le recrutement fait également partie des priorités. «On a des stratégies pour combler des postes vacants», d'exprimer M. Morand. La direction souhaite notamment offrir de meilleures conditions de travail en proposant plus d'heures que du simple temps partiel, pouvant même aller jusqu'à du temps plein. On recherche activement des préposés, préposés auxiliaires, travailleurs sociaux, infirmières régulières et cliniciennes. Le directeur a bon espoir que la stratégie portera fruit.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Sept Estriennes illustreront leur talent à Québec

Sept Estriennes illustreront leur talent à Québec
Incendie majeur sur la rue Dufferin

Incendie majeur sur la rue Dufferin
NOS RECOMMANDATIONS
L’encadrement du cannabis récréatif dans les milieux de travail

L’encadrement du cannabis récréatif dans les milieux de travail
Homme recherché pour un vol qualifié à Rock Forest

Homme recherché pour un vol qualifié à Rock Forest
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke - janvier 2018
 
Rosemarie Lacroix
Jeudi, 18 janvier 2018
Ces maladies camouflées

Alexandre Dagenais
Jeudi, 18 janvier 2018
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?

Isabelle Fournier
Jeudi, 18 janvier 2018
Mon ado et les tâches...

Catherine Côté
Mercredi, 17 janvier 2018
Tendances à surveiller en 2018

Marianne Therriault
Mercredi, 17 janvier 2018
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 janvier 2018
Histoire et récits : façonner le monde

François Fouquet
Lundi, 15 janvier 2018
Apprécier quoi, au juste?

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 15 janvier 2018
Le projet CLASS : un atout pour la réussite

Bedon & bout'chou
Le projet CLASS : un atout pour la réussite Par Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke Lundi, 15 janvier 2018
Le projet CLASS : un atout pour la réussite
Un objectif de 60 000$ pour Démystik 2 Par Cynthia Dubé Lundi, 15 janvier 2018
Un objectif de 60 000$ pour Démystik 2
Des centaines d’emplois étudiants à combler à Sherbrooke Par Cynthia Dubé Lundi, 15 janvier 2018
Des centaines d’emplois étudiants à combler à Sherbrooke
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous