Hyundai Sherbrooke - novembre 2017
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
4°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Théâtre des employés du CHUS
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Pierre Hébert Par Pierre Hébert
pierre@journalhsf.com

Mardi, 27 mars 2012

La MRC réclame la démission du dg et le retour en arrière


27 mars 2012

 Imprimer   Envoyer 

Le conseil des maires de la MRC du Haut-Saint-François demande la démission du directeur général du CSSS du Haut-Saint-François, Mario Morand, qui occupe les fonctions identiques au CSSS des Sources, et réclame la reprise du processus d'embauche pour un directeur général exclusif au territoire ainsi que le rétablissement de la pleine autonomie de l'organisme régional au niveau administratif. Le conseil des maires demande également une rencontre avec le ministre de la Santé et des Services sociaux, Yves Bolduc, pour lui faire part de la problématique.

C'est à l'unanimité, lors de la dernière séance régulière du conseil de la MRC du Haut-Saint-François, que les élus ont adopté la résolution. Dans le document dont le journal a obtenu copie, on demande notamment «de destituer le directeur général du CSSS des Sources du poste de directeur général du CSSS du Haut-Saint-François, de combler le poste de directeur général du CSSS du Haut-Saint-François selon une procédure structurée et transparente, tel que l'a autorisé le ministre de la Santé et des Services sociaux, M. Yves Bolduc, dans sa lettre du 24 août 2011, de combler les postes de direction adjointe, des ressources humaines et des soins infirmiers comme il se doit au service du CSSS du Haut-Saint-François, de revenir à la situation qui prévalait avant que cette démarche de direction conjointe soit entreprise pour l'ensemble des autres gestes qui ont été posés».

Outre la rencontre demandée avec le ministre Bolduc, les membres du comité spécial composé de la préfet, Nicole Robert, et des maires de Weedon, Jean-Claude Dumas, de East Angus, Robert Roy, de Cookshire-Eaton, Noël Landry et de La Patrie, Jacques Blais, sollicitent une rencontre avec Johanne Turgeon, présidente-directrice générale de l'Agence de la santé et des services sociaux de l'Estrie. Une rencontre avec Johanne Gonthier, députée de Mégantic-Compton était également prévue pour lundi dernier. Malheureusement, le journal était sous presse à ce moment. Une correspondance doit également être acheminée à l'attention de Monique Gagnon-Tremblay, ministre responsable de l'Estrie.

Dans un communiqué de presse, Mme Robert mentionne que «le processus d'embauche pour combler le poste de directeur général du CSSS du Haut-Saint-François a été arrêté par l'Agence de la santé et des services sociaux, à l'encontre de la directive écrite du ministre de la Santé et des Services sociaux, Monsieur Yves Bolduc. Par la suite, l'ensemble de la procédure qui a mené à la nomination du directeur général conjoint des CSSS des Sources et du Haut-Saint-François a été ponctué de vice de procédure et de déficit démocratique». On met également en doute l'impartialité du nouveau directeur général à effectuer une étude sur la fusion des deux organismes. «La MRC ne considérera jamais comme crédible et impartial ce rapport».

Mme Robert mentionne qu'il y a urgence d'agir en soutenant que des gestes sont posés au niveau des directions adjointes et des soins infirmiers de façon à être partagés moitié-moitié. On prétend également que des dossiers importants pour le développement du Haut-Saint-François feraient actuellement l'objet de changement d'orientation. Mme Robert mentionne que les élus sont déterminés à obtenir satisfaction et qu'ils n'hésiteront pas à mobiliser la population au besoin. «S'il faut montrer qu'il y a plus de 14 maires qui sont contre, on fera appel à la population».

Population
Une partie de la population particulièrement dans le secteur de Weedon est déjà prête à monter aux barricades. Participant à une soirée d'information, tenue récemment à l'Hôtel de Ville, près d'une centaine de citoyens réfléchissaient aux actions à prendre pour faire reculer le conseil d'administration du CSSS du Haut-Saint-François.

Députée
Rejointe au téléphone, Johanne Gonthier, députée de Mégantic-Compton, précise d'emblée «il faut comprendre que c'est une décision locale. Il n'y a pas de directive ministérielle». Déjà au fait de la situation, Mme Gonthier dit comprendre que le dossier suscite «beaucoup d'appréhensions. Je me rends compte que du côté du Haut-Saint-François, on a de grosses questions. Il est important que l'on puisse s'asseoir avec l'agence et les responsables. Il faut une meilleure communication». Quant aux demandes du comité de la MRC, Mme Gonthier se montre prudente en précisant «je vais travailler conjointement avec les maires pour avoir des réponses».

La députée, qui participera à la rencontre prévue pour le 16 avril prochain avec l'agence et les représentants de la MRC, mentionne qu'il faudra aller au bout du questionnement. Est-ce que la décision a été prise trop rapidement, a-t-elle été mal expliquée, c'est quoi la vision à court, moyen et long terme? Est-ce qu'il faut revenir en arrière ou faut-il envisager l'avenir autrement? Voilà autant de questions avancées par la députée. Plus nuancée dans ses propos, Mme Gonthier précise néanmoins que «la qualité du service à la clientèle, c'est ça qui importe pour moi».

Photo
Près d'une centaine de personnes de Weedon ont participé à une soirée d'information convoquée par le maire Jean-Claude Dumas. Ils lui ont signifié leur appui dans la démarche entreprise.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Dans les souliers d’Isabelle

Dans les souliers d’Isabelle
Une inspiration signée Lady Gaga

Une inspiration signée Lady Gaga
NOS RECOMMANDATIONS
Changer ? Oui, tu as le droit !

Changer ? Oui, tu as le droit !
Dol, vice caché et copropriété

Dol, vice caché et copropriété
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Théâtre des employés du CHUS
 
Alexandre Hurtubise
Vendredi, 24 novembre 2017
De tout pour tous les goûts !

Rosemarie Lacroix
Jeudi, 23 novembre 2017
Schweizer

Isabelle Fournier
Jeudi, 23 novembre 2017
Le désir de performance chez les adolescents

René Dubreuil
Mercredi, 22 novembre 2017
Les nouvelles rondes de René

Catherine Côté
Mercredi, 22 novembre 2017
Party de bureau: comment éviter les faux-pas !

Daniel Nadeau
Mardi, 21 novembre 2017
Les réflexes du boutiquier

Yves Paquette
Mardi, 21 novembre 2017
Essai routier du Chevrolet Bolt EV 2017

Isabelle Perron
Mardi, 21 novembre 2017
Mon Top 5 des meilleurs cafés à Sherbrooke

APCHQ Estrie
Lundi, 20 novembre 2017
Groupe Concept PV spécialiste en revêtement de cèdre!

François Fouquet
Lundi, 20 novembre 2017
Tous pour… soi

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 20 novembre 2017
Le psychologue scolaire, une ressource clé

Assurance Xpert
Lundi, 20 novembre 2017
L’assurance hypothécaire, c’est quoi exactement?

Tire le coyote
Maison Aube-Lumière: une 26e campagne de poinsettias Par Vincent Lambert Mardi, 21 novembre 2017
Maison Aube-Lumière: une 26e campagne de poinsettias
Dol, vice caché et copropriété Par Fontaine Panneton Joncas Bourassa & Associés Jeudi, 16 novembre 2017
Dol, vice caché et copropriété
La magie de l’éveil musical Par Bedon & bout'chou Jeudi, 16 novembre 2017
La magie de l’éveil musical
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous