magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
8°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Radioactif Forfait Internet mai 2018
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Pierre Hébert Par Pierre Hébert
pierre@journalhsf.com

Mardi, 28 février 2012

La chaîne Historia remet 30 000 $ du Concours «Sauvez un bâtiment de chez vous»


28 février 2012

 Imprimer   Envoyer 

Ça y est. Les Associés du patrimoine de East Angus, qui avaient entrepris la mission de sauver l'église Emmanuel United d'East Angus en s'inscrivant au concours provincial «Sauvez un bâtiment de chez vous», organisé par la chaîne Historia en collaboration avec Les fromages d'ici, ont reçu leur chèque de 30 000 $ remis au grand vainqueur. Claudia Therrien, chargée de projet pour Historia, a remis le montant lors d'une petite cérémonie tenue à l'intérieur même du bâtiment centenaire, qui a reçu l'appui de 230 168 votes des internautes.

Mme Therrien mentionne que la deuxième édition du concours a obtenu un succès sans précédent. Le nombre de finalistes est passé de cinq l'année dernière, à dix pour l'édition 2011. Le choix de ces derniers n'a pas été facile, explique-t-elle. Plusieurs critères devaient être respectés, mais la valeur patrimoniale du projet, la restauration, sa viabilité et le nombre de personnes appuyant la démarche étaient pris en considération. «Nous avons reçu tellement de belles candidatures, plus de 4 000, avec un échantillonnage varié que ce soit une salle de cinéma, le pont Painchaud, les trois maisons du phare et les églises».

La chargée de projet mentionne que le canal Historia fera un suivi ponctuel de l'évolution des travaux au cours de la prochaine année et publiera sur le site des photos avec court texte marquant la progression de ceux-ci.

Patrimoine qui se perpétue
Pour Rodger Heatherington, membre de la congrégation méthodiste, le transfert de l'église n'est qu'une continuité. «Nous avons donné, il y a vingt ans l'école à la municipalité qui est devenue le Centre culturel d'East Angus. Donner l'église, c'est aussi une continuité dans la communauté». M. Heatherington mentionne que la réalisation du projet est intéressante et assure une survie pour les communautés anglophones et francophones. «Nous vivons ensemble depuis longtemps». L'intervenant mentionne que l'église a des racines purement québécoises francophones puisque c'est le grand-père de sa conjointe, André Labonté, qui aurait été le fondateur de l'église. Il aurait contribué à construire divers bâtiments à l'époque. «Un projet comme ça, c'est rassurant pour l'avenir», d'ajouter Derek, le fils de M. Heatherington. «Je me considère québécois pure laine et c'est intéressant que l'on puisse faire des choses ensemble. Dans 50 ans, on va revenir et ça sera encore là», de mentionner celui qui représente une autre génération.

Robert Roy, maire de East Angus, est visiblement heureux qu'un groupe de personnes du milieu s'implique pour conserver un élément patrimonial. «Quand on va en France, on se dit que tout est beau et que les Français ont réussi à sauver leur patrimoine. Mais ici, on le détruit!»

Travaux
Les Associés du patrimoine disposent présentement d'une enveloppe de 50 000 $ pour effectuer des travaux dont 30 000 $ proviennent du concours Historia et 20 000 $ du Fonds du pacte rural. Les discussions sont en cours pour déterminer l'ordre d'intervention, mais une chose est certaine, indique Maxime Robert, membre du groupe, un rafraîchissement du bâtiment extérieur sera effectué dès ce printemps. «On donnera une beauté extérieure en peinturant l'église et en «revampant» les galeries. Les travaux extérieurs peuvent se faire sans trop gruger le budget». La fondation, la toiture et sans oublier l'électricité seront des travaux majeurs auxquels devront se pencher les intervenants.

Vocation
La vocation du bâtiment n'est pas encore arrêtée. «On ne dédoublera pas ce qui se fait déjà. On voudrait présenter des activités de bon goût. Le but n'est pas de viser une clientèle particulière, mais de toucher tout le monde». M. Robert mentionne que le bâtiment pourrait servir de salle de spectacle, de conférence, de formation, de célébrations et autres. Pour l'instant, on ignore encore quand le bâtiment pourra être accessible au grand public. Une chose semble certaine; les intervenants aimeraient bien profiter de cette année de célébrations du centenaire à East Angus pour tenir une miniporte ouverte, histoire que la population s'imprègne du bâtiment. D'ailleurs, Les Associés du patrimoine songent éventuellement à mettre sur pied une campagne de souscription populaire. L'organisme dispose d'une charte de fondation et est en mesure de remettre des reçus aux fins d'impôt.

Photo: Nous retrouvons Les Associés du patrimoine d'East Angus: à l'avant, de gauche à droite Normand Graillon et Maxime Robert. Debout dans le même ordre, Rodger Heatherington et Jean Dion.


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Distraction au volant : principale cause de collisions

Distraction au volant : principale cause de collisions
Le hockey, de père en fils

Le hockey, de père en fils
NOS RECOMMANDATIONS
Jacques Rougeau et les élections…

Jacques Rougeau et les élections…
Voter autrement pour gouverner autrement…

Voter autrement pour gouverner autrement…
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Radio-Canada - Par Ici l'info
 
Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 21 septembre 2018
Mythes et réalités (partie 2)

Me Michel Joncas
Jeudi, 20 septembre 2018
Bière et tout-terrain

Daniel Nadeau
Mercredi, 19 septembre 2018
Voter autrement pour gouverner autrement…

William Lafleur
Mercredi, 19 septembre 2018
Plus fort que le café

Priscilla Boutin
Mercredi, 19 septembre 2018
La tendance est aux couleurs!

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Jacques Rougeau et les élections… Par François Fouquet Lundi, 17 septembre 2018
Jacques Rougeau et les élections…
Le plus gros événement de hockey-balle en ville Par Vincent Lambert Jeudi, 20 septembre 2018
Le plus gros événement de hockey-balle en ville
Pas de cannabis au lac des Nations Par Vincent Lambert Mardi, 18 septembre 2018
Pas de cannabis au lac des Nations
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous