magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
10°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  L'appel des propositions liées au développement de la zone prioritaire du Quartier Well Sud est reporté au 18 janvier.
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Radioactif Forfait Internet mai 2018
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Pierre Hébert Par Pierre Hébert
pierre@journalhsf.com

Jeudi, 19 janvier 2012

Le couple multimillionnaire demeure les pieds bien sur terre


19 janvier 2012

 Imprimer   Envoyer 

Pauline Mercier-Boisvert et Richard Boisvert d'East Angus, un des quatre couples à avoir récemment remporté le gros lot de 22,5 millions $ de Loto-Québec au 6/49 avec leurs deux filles, deux gendres et un autre couple d'amis n'a pas l'intention de changer leurs habitudes de vie.

«Moi, je ne changerai pas ma vie et je n'ai pas l'intention de déménager de ville. Je ne changerai pas mes habitudes, sauf qu'on va être un peu mieux», d'exprimer Richard Boisvert. «On se cassera pas la tête pour l'argent», d'ajouter sa conjointe Pauline Mercier-Boisvert. Plus de dix jours après avoir remporté le magnifique lot, le couple disait ne pas être trop harcelé. «Les gens qui nous connaissent nous félicitent et disent qu'ils sont contents pour nous». Afin de décourager les coureurs d'argent, M. Boisvert s'empresse à dire que la coquette somme remportée de 2,8 millions $ chaque, pour un total de 5,6 millions, est déjà bien en sécurité. «Aujourd'hui, tout est déjà placé et c'est chez Desjardins. J'ai pris les conseils du comptable Jacques Morin et tout est réglé».

Bien qu'ils n'entendent pas faire de grands bouleversements dans leur quotidien, le couple gagnant a déjà posé quelques gestes. Pour M. Boisvert, il a fait l'acquisition d'une automobile de marque Ford Edge. «J'y ai été et je l'ai payé par Interac; ça faisait drôle. On a aussi clairé la dette sur l'automobile de ma femme. C'est la seule dette qu'on avait». Pour Mme Mercier-Boisvert au moment de l'entrevue, elle s'apprêtait à dire «Bye bye boss». C'est avec hésitation qu'elle annonçait qu'elle prendrait sa retraite le 30 mars prochain. «Je prends ma retraite plus vite que prévu». La gagnante oeuvre depuis plus de 20 ans au Centre local d'emploi comme agente de bureau.

Outre ces petits changements, le couple caresse un rêve. «Ça fait des années que je rêvais d'avoir une maison», de lancer Mme Mercier-Boisvert. «On vise à acheter un terrain à proximité du club de golf et se bâtir», d'ajouter son conjoint. Pour le reste, le couple n'a pas l'intention de brusquer quoi que ce soit. Tous deux amateurs de golf, ils manifestent le désir de faire des voyages pour pratiquer leur sport favori. «On aimerait aller jouer au golf en Écosse, mais ça a l'air qu'il y a une liste d'attente. Mais pour les voyages de golf, je favorise le Québec. On a de très beaux terrains ici». L'idée de faire une croisière a également traversé l'esprit de nos nouveaux millionnaires. «Mais cela ne se fera pas avant l'an prochain», expriment-t-ils avec détermination.

Quant à leurs filles et leurs gendres également millionnaires, domiciliés dans la région de Bromont et Montréal, il semble que l'argent ne leur soit pas monté à la tête. Tous les quatre conservent leur travail. L'achat d'une maison et d'une automobile neuve figure dans les plans de certains, mais sans plus, d'exprimer les parents de Julie 28 ans et de Marie-Ève 34 ans.

Chance
Pourtant, M. Boisvert mentionne ne pas être du genre chanceux. Ça fait longtemps que je ne prends plus de billets de loto, seulement à l'occasion. J'ai gagné une fois et c'était avec ma mère dans les années ‘80. On avait gagné 4 chiffres sur six et ça nous avait rapporté 19 $. C'était le plus bas montant que Loto-Québec n'avait jamais attribué». Mais il semble que le jour du 31 soit chanceux pour le couple d'East Angus. «On était à Montréal pour fêter le jour de l'An et mon gendre allait faire valider ses numéros de loto. J'ai dit tant qu'à y être, pourquoi on ne prendrait pas un billet de groupe 5$ chaque couple». M. Boisvert a avancé le montant pour le couple d'amis qui était absent, ce qui lui a été rendu au cours de la soirée avant le tirage. C'est au lendemain matin vers les 8 h 30 que s'est produit le grand choc. «Mon gendre écoutait les nouvelles à LCN et les numéros gagnants de la loto passaient sur une bande au bas de l'écran. Je les ai pris en note et donnés à mon gendre. Le premier numéro était le gagnant. Il a passé 10 à 15 minutes à vérifier avec les copies de numéros. Il croyait que je lui avais fait une joke. Je savais qu'on avait gagné, mais quant il est revenu du dépanneur et qu'il a montré la validation, j'ai dit ça se peut pas» d'ajouter Mme Mercier-Boisvert.

Le couple avait d'autres festivités prévues le jour de l'An comme un souper à East Angus, mais ils ont préféré demeurer à Montréal pour se rendre aux bureaux de Loto-Québec dès son ouverture. Une fois le chèque en main, nos gagnants se sont dirigés vers la succursale Desjardins d'East Angus pour endosser leur montant respectif.

Nous apercevons Richard Boisvert et Pauline Mercier-Boisvert au moment d'endosser respectivement leur chèque de 2 805 295,40 $.


Le Salesien - Portes ouvertes 2018
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Feu vert pour le réaménagement de la rue Galt Ouest

Feu vert pour le réaménagement de la rue Galt Ouest
Caché près d’une caisse, deux sabres à la main

Caché près d’une caisse, deux sabres à la main
NOS RECOMMANDATIONS
Le plus gros événement technologique à Sherbrooke

Le plus gros événement technologique à Sherbrooke
Feu vert pour le réaménagement de la rue Galt Ouest

Feu vert pour le réaménagement de la rue Galt Ouest
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 19 octobre 2018
Plats d’automne à la mijoteuse

Me Ariane Ouellet
Jeudi, 18 octobre 2018
L’autorité parentale: droits et obligations des parents

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 octobre 2018
Sauver la planète, vous dites?

Cégep de Sherbrooke
Mardi, 16 octobre 2018
La Fondation Cégep de Sherbrooke : d’hier à aujourd’hui

Alexis Jacques
Mardi, 16 octobre 2018
L’emprise du doute

Le Salesien - Portes ouvertes 2018
Nos deux universités se démarquent au pays Par Vincent Lambert Lundi, 15 octobre 2018
Nos deux universités se démarquent au pays
Partenariat unique entre l’OSS et le Salésien Par Vincent Lambert Mardi, 16 octobre 2018
Partenariat unique entre l’OSS et le Salésien
La cause de l'incendie ravageur toujours inconnue Par Vincent Lambert Mardi, 16 octobre 2018
La cause de l'incendie ravageur toujours inconnue
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous