magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
-5°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  CIUSSS de l’Estrie–CHUS: appel de candidatures (emplois étudiants inclus). Mercredi, de de 15 à 19 h, au 1621 rue Prospect.
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Pierre Hébert Par Pierre Hébert
pierre@journalhsf.com

Mercredi, 7 décembre 2011

La préfet, Nicole Robert, très satisfaite des résultats


7 décembre 2011

 Imprimer   Envoyer 

L'époque des chicanes intestines au sein de la Table des maires de la MRC du Haut-Saint-François semble être chose du passé. À tout le moins, elle ne semble plus entraver ou ralentir les travaux de la structure régionale puisque Nicole Robert, préfet de la MRC, est particulièrement fière du bilan de la dernière année en lançant «nous avons réalisé plus de 90 % de notre plan d'action».

Mme Robert avoue qu'un tel bilan aurait été impensable, il y a à peine deux ans. «Les réalisations de 2011 sont la suite de ce que nous avons amorcé en 2010. On aurait peut-être pu avoir un bilan plus beau en 2010, mais ça aurait été au détriment de l'harmonie. Au lieu de bousculer en 2010, on a avancé en 2011 et 2012-2013 va avancer encore», d'exprimer avec assurance celle qui assume le leadership de la MRC depuis maintenant trois ans.

«Nous avons réussi à rebâtir la confiance», de lancer la préfet». Nous avons changé notre façon de faire. Nous favorisons une gestion de participation avec plus d'implication de la part des élus et plus de transparence. Nous faisons beaucoup de consultations auprès des maires et auprès des directeurs généraux des municipalités; ce qui fait qu'on arrive à des accords sur les orientations. Si l'action change nos orientations, on retourne devant le conseil des maires. On fournit beaucoup d'information, beaucoup de documents. Les gens sont bien informés, pour bien connaître les dossiers».

La direction de la MRC a modifié la façon de faire, admet Mme Robert. Source d'irritant par le passé, les élus disaient être peu informés ou à la dernière minute avant de prendre une décision importante. Maintenant, explique-t-elle, les élus ont l'information à l'avance et s'ils ne se sentent pas confortables à prendre une décision, elle est reportée à une séance ultérieure. Cela a peut-être pour effet de retarder certaines actions, mais les élus y gagnent en confiance et en harmonie, de laisser entendre la préfet.

Réalisation
Avec le directeur général de la MRC, Dominic Provost, Mme Robert mentionne que l'harmonie politique et le travail d'équipe ont permis de réaliser de nombreux projets que ce soit sur le plan de l'administration et du greffe, de l'environnement, de l'aménagement, de l'urbanisme, des cours d'eau et forêt, de l'évaluation foncière, de la géomatique et même des projets spéciaux tels l'Internet haute vitesse et le plan directeur du futur parc régional de la rivière au Saumon. Les réalisations effectuées, de dire M. Provost, ne sont peut-être pas toutes spectaculaires, mais gagnent en efficacité. Le nouveau calcul de la médiane pour le rôle d'évaluation des municipalités basé sur une moyenne des cinq dernières années plutôt que sur une seule comme par le passé enlève un sérieux irritant pour les élus et permet une meilleure planification financière pour ces dernières, d'explique M. Provost. Le dossier de la fibre optique et de la téléphonie IP, explique le directeur général, a permis de diminuer les coûts de télécommunication. «Les surplus dégagés nous ont permis d'acheter d'autres équipements», de lancer Mme Robert. Au domaine de l'environnement, les autorités ont complété la relocalisation de l'écocentre. Quant au site d'enfouissement technique Valoris, les choses plus concrètes se feront au cours de 2012, d'assurer la préfet. «Notre plan directeur pour Valoris est prévu au début 2012», précise-t-elle.

D'autre part, l'uniformisation du règlement sur l'abattage d'arbres et le soutien aux municipalités pour son application constituent une réalisation importante dans le secteur de la forêt. Le début des travaux pour l'amélioration de l'article 59 permettant la construction résidentielle respectueuse de l'activité agricole en zone verte est un autre dossier prometteur pour stimuler la rurbanisation.

Quant à l'évaluation foncière, souvent une cause de critiques des citoyens au cours des dernières années, la MRC dit avoir pris les moyens pour atténuer et corriger la situation. Des ressources additionnelles ont été embauchées pour combler le retard au niveau des permis, des mutations partielles et des inspections, considérées essentielles à la confection des rôles d'évaluation de qualité. L'acquisition d'un logiciel et une nouvelle approche visent à améliorer considérablement la situation, d'insister les intervenants. Par ailleurs, la mise en service d'un visionneur informatique permettant à des usagers, par exemple dans les 14 municipalités, de voir la matrice graphique et les couches d'informations sélectionnées, constitue un gain appréciable en géomatique, d'ajouter M. Provost. À tout cela, Mme Robert ajoute que la MRC joue également un rôle actif au développement local en appui au Centre local de développement entre autres par le truchement de la politique de rurbanisation et de diversification économique.
Fort satisfaite des réalisations effectuées au cours de 2011, Mme Robert est confiante que les années 2012 et 2013 le sauront tout autant, sinon davantage.

Nicole Robert et Dominic Provost, respectivement préfet et directeur général de la MRC du Haut-Saint-François, sont fiers du bilan 2011 dont ils mentionnent avoir réalisé le plan d'action à plus de 90 %.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Le projet CLASS : un atout pour la réussite

Le projet CLASS : un atout pour la réussite
24 heures pour se découvrir!

24 heures pour se découvrir!
NOS RECOMMANDATIONS
Portraits robots d’un homme au comportement à risque envers les femmes

Portraits robots d’un homme au comportement à risque envers les femmes
Martin Coiteux visite des entreprises à succès à Magog

Martin Coiteux visite des entreprises à succès à Magog
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke - janvier 2018
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 17 janvier 2018
Histoire et récits : façonner le monde

Catherine Côté
Mercredi, 17 janvier 2018
Tendances à surveiller en 2018

Marianne Therriault
Mercredi, 17 janvier 2018
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?

François Fouquet
Lundi, 15 janvier 2018
Apprécier quoi, au juste?

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 15 janvier 2018
Le projet CLASS : un atout pour la réussite

Bedon & bout'chou
Une équipe de l’UdeS en lice pour devenir la découverte de l’année de Québec Science Par Cynthia Dubé Mardi, 9 janvier 2018
Une équipe de l’UdeS en lice pour devenir la découverte de l’année de Québec Science
Portraits robots d’un homme au comportement à risque envers les femmes Par Cynthia Dubé Lundi, 15 janvier 2018
Portraits robots d’un homme au comportement à risque envers les femmes
Homme recherché pour un vol qualifié à Rock Forest Par Cynthia Dubé Jeudi, 11 janvier 2018
Homme recherché pour un vol qualifié à Rock Forest
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous