La Maison Aube-Lumière - poinsettias 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
  Erreur de traitement

détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Mardi, 20 septembre 2011

Weedon et la Caisse populaire de Weedon honorent leurs finissants



 Imprimer   Envoyer 

Pour une cinquième année consécutive, la municipalité de Weedon et la Caisse populaire de Weedon se sont associées pour remettre aux finissants de la Cité-école Louis-Saint-Laurent et de l'école secondaire anglophone Alexander Galt, un certificat témoignant de leur persévérance et une bourse de 300 $ pour les aider à démarrer dans la vie. Ces étudiants ont, en plus, gravé leur nom dans le livre d'or de la municipalité.

Provenant de la Cité-école, Steven Breton et Maxime Lemire ont complété leur formation préparatoire au travail. Maude Binette et Alexandre Lachance ont acquis les connaissances nécessaires en formation en métiers semi-spécialisés. Samantha Filion, Julie Bouchard, Marie-Genève Groleau, Andrée Paiement-Provencher, Marie-Ève Paré et Jade Langlois ont fini leur 5e secondaire. Pour sa part, Samuel Turmel avait terminé ses études à la polyvalente Alexander Galt.

Serge Béliveau, directeur d'Alexander Galt, soulignait l'importance de cette rencontre pour renforcer le sentiment d'appartenance à sa communauté. M. Béliveau, bien que représentant un seul élève, Samuel Turmel, tenait à s'associer à cette reconnaissance pour démontrer que l'école publique du Québec «donne un deuxième coffre d'outil à la fin du secondaire, qui leur permet de continuer sur le marché du travail ou poursuivre des études plus avancées. Je n'ai qu'un seul élève finissant à Weedon, mais pour moi, c'est important et je me suis déplacé pour en témoigner, pour lui montrer que je suis fier de lui», affirmait-il lors de son laïus.

Claude Giguère, directeur de la Cité-école Louis-Saint-Laurent, s'est empressé de confirmer les dires de son confrère, soulignant les résultats exceptionnels des étudiants lors des concours ministériels de son école. «Les exigences augmentent, reconnaissait-il, mais sur trente et un étudiants de Weedon qui sont passés par Louis-Saint-Laurent, trente ont terminé leurs études et reçu leur diplôme depuis 2007».

C'est à cette date qu'a commencé la campagne pour la persévérance scolaire. Sur ce sujet, M. Giguère rappelait que trois actions concrètes, les trois «B», avaient été mises de l'avant: bulletins remis dans la place de l'élève, bourses des municipalités en concertation avec les Caisses populaires et bourse reconnaissance et enfin, le bénévolat qui sensibilise le jeune aux réalités de son milieu.

Jean-Claude Dumas, maire de Weedon, se réjouissait du fait que 5 adolescents du DEP des années précédentes se soient établis sur place et y gagnent leur vie. Il témoignait du plaisir qu'il avait en voyant la cohorte de finissants de cette année qui s'oriente vers le marché du travail ou la poursuite de leurs études.

Gilles Magnan, président de la Caisse populaire de Weedon, se disait fier de la réussite de ces jeunes. «Il faut constater qu'il est nécessaire de terminer ses études pour avancer dans la vie». C'est avec plaisir qu'au nom de l'institution financière, il participait en parts égales avec la municipalité, pour remettre un chèque de 300 $ à chacun prêt à passer à une autre étape, qui les mènera à leur vie adulte.

On a profité de cette soirée pour rendre compte du parcours entrepris par les étudiants de l'année précédente. Toutes et tous ont orienté leur destinée vers des projets de vie qui leur tenaient à cœur.

Photo :
Les finissants de la Cité-école Louis-Saint-Laurent sont entourés des directeurs des écoles secondaires, de professeurs du primaire et du secondaire qui ont servi dans quelques cas de marraines et parrains, du maire Jean-Claude Dumas et du président de la Caisse de Weedon, Gilles Magnan.


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Quoi faire ce week-end

Quoi faire ce week-end
Une douzaine d’accidents occupent les policiers

Une douzaine d’accidents occupent les policiers
NOS RECOMMANDATIONS
(MISE À JOUR) Fausse alerte à la bombe à l’usine Camso de Magog

(MISE À JOUR) Fausse alerte à la bombe à l’usine Camso de Magog
Sept arrestations pour alcool au volant

Sept arrestations pour alcool au volant
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Fondation Rock-Guertin - Collectes de denrées 2018
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 14 décembre 2018
Tout sur le sommeil (part 2)

Me Karine Bourassa
Jeudi, 13 décembre 2018
Mais qu’en est-il des servitudes de passage?

Caroline Caouette
Jeudi, 13 décembre 2018
L’enfant, un enseignant pour l’adulte!

William Lafleur
Mercredi, 12 décembre 2018
Prend les devants avant de tirer de l'arrière

Cégep de Sherbrooke
Mercredi, 12 décembre 2018
Stage au Nicaragua : Jocelyne Lacasse se souvient

Daniel Nadeau
Mercredi, 12 décembre 2018
Les accoutrements ridicules

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
L’or et rien d’autre pour Alexie Guay Par Vincent Lambert Mercredi, 12 décembre 2018
L’or et rien d’autre pour Alexie Guay
OTL Gouverneur Sherbrooke classé dans le top 3 des hôtels 5 étoiles au Québec Par Cynthia Dubé Jeudi, 13 décembre 2018
OTL Gouverneur Sherbrooke classé dans le top 3 des hôtels 5 étoiles au Québec
(MISE À JOUR) Fausse alerte à la bombe à l’usine Camso de Magog Par Cynthia Dubé Vendredi, 14 décembre 2018
(MISE À JOUR) Fausse alerte à la bombe à l’usine Camso de Magog
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous