magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
22°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Radioactif Forfait Internet mai 2018
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Mercredi, 3 août 2011

La mairesse de Scotstown démissionne après 10 mois



 Imprimer   Envoyer 

«Des bois dans les roues, j'en ai eu continuellement, mais toujours je continuais d'avancer. J'ai mis l'énergie qu'il me restait, après les revers à piloter les grands projets qui redonneraient de la vitalité à Scotstown». Telle est, en synthèse, l'explication que donne Johanne Prévèreau pour justifier sa démission à la mairie.

«J'ai été assermentée en septembre 2010, et dès le départ, les problèmes ont commencé», déplore cette femme qui avait souhaité offrir ses connaissances et ses compétences pour faire progresser la Ville. Mme Prévèreau désirait mettre à contribution les conseillers en leur confiant des dossiers qui auraient permis à Scotstown d'avancer. Cependant, elle n'a pas réussi. Et elle le déplore vivement.

Des 6 premiers élus, en novembre 2009, trois sont restés jusqu'à ce jour. Il a fallu quatre autres élections pour remplacer les mairesse et conseillers démisionnaires. S'ajoutera encore la sixième, celle qui désignera une nouvelle personne à la mairie. Tout ça, avant la première moitié du mandat de quatre ans qui lient les membres du conseil à leur municipalité. Un employé de la ville a démissionné, il y a quelque temps, ne pouvant plus, lui non plus, vivre le climat malsain qui s'était installé.

«Pourtant, une semaine avant ma démission, les conseillers et moi avions suivi un cours de déontologie, un cours sur la façon de nous comporter quand on occupe un poste de responsabilité. Dans celui-ci, nous apprenions quelles sont les responsabilités, les limites et les prérogatives attachées à une telle responsabilité», se remémore-t-elle.

Mme Prévèreau quitte la mairie dépitée de ne plus pouvoir faire avancer de grands dossiers qui auraient pu améliorer la qualité de vie des Scotstownois. Toutefois, elle sert cette mise au point à des personnes qui pourraient s'enorgueillir d'un rôle qu'elles auraient tendance à s'approprier. «Personne à Scotstown ne peut se permettre de dire que c'est grâce à lui (elle) ou à cause de lui (elle) que je décide de quitter. C'est tout un ensemble de faits et de circonstances qui m'amènent à le faire».

«Je suis une battante et non une lâcheuse, mais je ne peux me permettre de continuer à mettre ma santé en jeu», écrit-elle dans sa lettre de démission. Elle conclut en fin d'entrevue par cette remarque tirée des actualités. «Quand j'ai vu Jack Layton se retirer pour s'occuper de soigner son cancer, j'ai compris que j'avais pris la bonne décision.»

Photo :
«J'ai été assermentée en septembre 2010, et dès le départ, les problèmes ont commencé», déplore Mme Prévèreau.


Relais pour la vie Sherbrooke 2018
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Les arts au Cégep de Sherbrooke : une formation complémentaire enrichissante

Les arts au Cégep de Sherbrooke : une formation complémentaire enrichissante
Une employée vole plus de 30 000 $ dans un dépanneur

Une employée vole plus de 30 000 $ dans un dépanneur
NOS RECOMMANDATIONS
Meurtre à Sherbrooke : un suspect interrogé

Meurtre à Sherbrooke : un suspect interrogé
Un Coaticookois coupable de maltraitance sur ses trois animaux

Un Coaticookois coupable de maltraitance sur ses trois animaux
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
François Fouquet
Mardi, 22 mai 2018
Qu’est-ce qu’on a échappé?

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 21 mai 2018
Le choix de votre profil à l'école secondaire du Triolet

Marie-Soleil Samson, B.Sc., ND.,K.in
Lundi, 21 mai 2018
Avez-vous pensé à votre silhouette pour cet été ?

Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 18 mai 2018
Les côtés sombres et souvent bien cachés de l’alcool

René Dubreuil
Vendredi, 18 mai 2018
Les nouvelles rondes de René

Club de Golf de Sherbrooke
Mort suspecte: tout porte à croire qu’il s’agit d’un meurtre Par Cynthia Dubé Jeudi, 17 mai 2018
Mort suspecte: tout porte à croire qu’il s’agit d’un meurtre
Emplois d’été Canada : 249 postes disponibles en Estrie Par Vincent Lambert Mardi, 15 mai 2018
Emplois d’été Canada : 249 postes disponibles en Estrie
Meurtre à Sherbrooke : un suspect interrogé Par Cynthia Dubé Jeudi, 17 mai 2018
Meurtre à Sherbrooke : un suspect interrogé
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous