magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
9°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Golf et Académie Longchamp inc.
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Jeudi, 21 juillet 2011

Info-Crime s'implante dans le Haut-Saint-François



 Imprimer   Envoyer 

«Nous proposons aux citoyens un moyen «anonyme» et efficace pour donner de l'information aux services de police qui leur permettront de prévenir et de solutionner des crimes», informe Robert Théorêt, président du comité régional de Sherbrooke pour Info-Crime. Des panneaux, portant les références de l'organisme à but non lucratif, seront installés dans toutes les municipalités du territoire du Haut-Saint-François (HSF).

C'est ce qu'expliquait cet ancien responsable des enquêtes criminelles à la Sûreté du Québec, pour Sherbrooke, lors de la conférence de presse qui se déroulait aux locaux de la MRC du Haut-Saint-François. Y participaient, Nicole Robert, préfet de la MRC, Jocelyn Rose, directeur de poste à la Sûreté du Québec, pour le HSF, Martha Lévesque, attachée politique de Johanne Gonthier, et des maires de notre MRC et d'autres environnantes.

Mme Robert complétait les propos de M. Théorêt en soulignant le fait qu'entre 2009-2011, le taux de criminalité avait diminué, exception faite de quelques évènements ponctuels. «La diminution est perfectible, ajoutait-elle, et c'est grâce à la divulgation anonyme des gens qu'elle baissera encore».

Pour sa part, le lieutenant Rose rappelait que la venue d'Info-Crime en région était prévue depuis quelque temps. «Ce n'est pas un besoin que d'avoir Info-Crime en région, c'est une nécessité, dans ce sens que, pour lutter efficacement contre la criminalité, ça part du citoyen», décrivait-il.

Info-Crime existe depuis 1997 à Montréal. «Vous vous rappelez peut-être ces messages laissés par le sergent William Bombray qui demandait l'aide de la population de Montréal pour résoudre des crimes», soulignait M. Théorêt. Le mouvement s'est étendu à la région de Québec pour venir s'installer à Sherbrooke d'où il essaime dans les 5 MRC périphériques depuis peu.

Info-Crime met à la disposition des citoyens deux moyens de rapporter des méfaits à la Sûreté du Québec, de façon anonyme. D'abord, une ligne téléphonique (1-800-711-1800) et un site Web www.infocrime.org

Sur le site se trouve un formulaire interactif qui facilite le travail du plaignant. Le questionnaire est conçu pour améliorer la déclaration en aidant le témoin à mieux décrire les auteurs d'un délit, à fournir certains indices qui aideront aux recherches et surtout, qui serviront à donner une meilleure description du crime.

À la centrale Info-Crime, des gens engagés (dans les deux sens du terme) recevront les rapports des citoyens et les transféreront aux corps policiers concernés, sans identifier la personne qui a fait l'appel ou produit le signalement par Internet. C'est à cette étape que l'anonymat se fait puisque le personnel la revoit pour en expurger les éléments qui pourraient trahir l'identité du plaignant, rappelle M. Théorêt.

Info-Crime est un organisme à but non lucratif formé des représentants du milieu. Délégués par les municipalités, ils s'adjoignent d'autres bénévoles. Une partie du financement provient du produit de la criminalité qui est déposé dans une Fondation. Le reste est généré à partir des activités diverses.

Selon Mme Robert, les crimes les plus fréquents concernent le trafic de cigarettes de contrebande, la drogue, de sa production à sa distribution et les intrusions dans les domiciles. La préfet insiste en faisant remarquer qu'Info-Crime sera la meilleure façon de réduire la criminalité dans le Haut-Saint-François parce que tous les citoyens pourront rapporter les méfaits sans crainte de représailles de la part des criminels.

Ils n'ont plus à craindre de voir les policiers arriver chez eux pour des suppléments d'information puisque la déclaration est anonyme. «Même si les plaintes sont anonymes, elles sont importantes. Plus nous en aurons qui proviendront d'un même quartier, ou qui porteront sur la description d'un même individu, plus nous intensifierons nos efforts pour rompre la chaîne d'un crime», conclut le lieutenant Rose.

Photo :
Devant les bureaux de la MRC, Robert Théorêt, président du comité régional de Sherbrooke pour Info-Crime, Nicole Robert, préfet de la MRC, et le lieutenant Jocelyn Rose, de la Sûreté du Québec, détachement Cookshire-Eaton, encadrent l'affiche qui sera distribuée dans toutes les municipalités de la MRC.


Club de Golf de Sherbrooke
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Le Quartier Portland sera prêt pour l’automne

Le Quartier Portland sera prêt pour l’automne
Conseils pour améliorer  sa composition corporelle et son énergie

Conseils pour améliorer sa composition corporelle et son énergie
NOS RECOMMANDATIONS
Ayiti chéri

Ayiti chéri
Des pilotes qui n’auront pas peur de se mouiller

Des pilotes qui n’auront pas peur de se mouiller
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Club de Golf de Sherbrooke
 
Alexandre Hurtubise
Vendredi, 25 mai 2018
Les blockbusters à ne pas manquer cet été

Sarah-Eve Desruisseaux
Vendredi, 25 mai 2018
Ayiti chéri

Marie-Soleil Samson, B.Sc., ND.,K.in
Jeudi, 24 mai 2018
Conseils pour améliorer sa composition corporelle et son énergie

Daniel Nadeau
Mercredi, 23 mai 2018
Rapetisser les humains

Catherine Côté
Mercredi, 23 mai 2018
Le style à tout âge!

Golf et Académie Longchamp inc. 2018
Entretien avec Christian Fréchette, à l’aube des 50 ans du Da Toni Par Cynthia Dubé Lundi, 21 mai 2018
Entretien avec Christian Fréchette, à l’aube des 50 ans du Da Toni
Ayiti chéri Par Sarah-Eve Desruisseaux Vendredi, 25 mai 2018
Ayiti chéri
Une fausse entreprise fraude des Sherbrookois Par Cynthia Dubé Mercredi, 23 mai 2018
Une fausse entreprise fraude des Sherbrookois
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous