magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
-3°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Pierre Hébert Par Pierre Hébert
pierre@journalhsf.com

Vendredi, 29 avril 2011

Un débat respectueux et intéressant à East Angus


29 avril 2011

 Imprimer   Envoyer 

À défaut d'avoir fait un grand gagnant, le débat organisé par la Chambre de commerce du Haut-Saint-François, auquel participaient les cinq candidats dans le comté de Compton-Stanstead, a permis à chacun de défendre ses opinions, celles de leur formation politique et d'échanger avec la soixantaine de personnes participant à la rencontre qui s'est tenue au Club de golf d'East Angus.


C'est par tirage au sort que Jean Rousseau, candidat du Nouveau Parti démocratique, a répondu à la première des cinq questions posées. Elle visait à savoir que feraient le député et sa formation politique concernant l'aide à la forêt et l'agriculture. M. Rousseau mentionne que son parti souhaite intervenir rapidement auprès des entrepreneurs. Il a rappelé l'engagement de réduire le taux d'imposition de 11 % à 9 % pour les petites entreprises et d'améliorer les programmes d'aide aux nouvelles technologies. France Bonsant, du Bloc Québécois, insiste sur l'importance de protéger la gestion de l'offre pour les quelque 500 fermes du territoire et de faciliter l'accessibilité à la ferme familiale pour les jeunes désireux de prendre la relève. D'autre part, elle a rappelé que le gouvernement avait investi 60 millions $ pour l'aide manufacturière et la forêt alors que cela se traduisait en milliards de dollars pour l'industrie de l'automobile. Soulignant que le couvert forestier occupait 80 % de la circonscription, la candidate a insisté sur l'importance d'encourager la deuxième et troisième transformation prenant en exemple l'entreprise Énerkem de Westbury. William Hogg, candidat du Parti libéral, souligne l'importance de ramener les produits canadiens dans les assiettes et de créer un fonds d'achat local pour aider les villages à faire de la place pour les producteurs locaux. Quant à la forêt, il rappelle l'engagement de sa formation politique à offrir 175 millions $ par année aux producteurs forestiers. Il promet également de s'occuper de la production sylvicole. Gary Caldwell, du Parti Vert, a réitéré sa confiance en les fermes familiales, à encourager la diversification agricole tout en soutenant qu'il fallait repenser les mesures en place. Du côté forestier, le candidat laisse entendre que les décideurs ont manqué de vision à long terme tout en négligeant la sylviculture. Sandrine Gressard-Bélanger, du Parti conservateur, soutient que le gouvernement Harper a fait énormément pour ces deux secteurs en mentionnant qu'une vingtaine de programmes totalisant plusieurs millions $ avaient permis d'apporter une aide appréciable. Elle ajoute qu'il faut travailler à développer la demande alimentaire particulièrement au niveau biologique.

La deuxième question visait à savoir comment le candidat, une fois élu, pourrait concilier son rôle de député à Ottawa tout en étant proactif et présent dans son comté. Prenant son passé à titre d'exemple, Mme Bonsant mentionne «j'ai toujours dit que je serais sur le terrain» et ajoute avoir tenu promesse. Sur un ton plus incisif, William Hogg dit prendre l'engagement d'être dans le comté sept jours semaine 24 heures sur 24, quand il ne serait pas à Ottawa. Il ajoute profiter de sa jeunesse et de sa fougue pour faire le trajet Ottawa-Compton-Stanstead à tout moment si le besoin s'en faisait sentir «c'est trois heures d'auto», ajoute-t-il. Gary Caldwell admet avec réalisme qu'il ne sera pas député, mais invite les gens à voter pour lui ne saurait-ce que pour préserver la planète. Mme Gressard-Bélanger s'engage à visiter les municipalités au moins deux fois par année et insiste sur sa volonté de rencontrer les citoyens. Elle ajoute être animée par un esprit de collaboration et non de confrontation. M. Rousseau mentionne qu'il est un être impliqué de par sa nature. «Quand je m'engage, je me dévoue corps et âme».

Les candidats ont été interpellés sur le développement de l'aéroport de Sherbrooke, situé sur le territoire du Haut-Saint-François. William Hogg dit travailler depuis plus d'un an à lancer un fonds de développement pour les aéroports régionaux. Il souligne l'importance d'obtenir une infrastructure adéquate pour les Jeux du Canada de 2013. Le candidat rappelle que le Conseil régional des élus (CRÉ) de l'Estrie travaille actuellement sur la problématique. «Notre plateforme prévoit des outils pour venir en aide». M. Caldwell invite les forces du comté à se mobiliser pour relancer cette infrastructure. Mme Gressard-Bélanger mise d'abord sur la relance économique qui par la suite servira de levier au développement de l'aéroport. Elle ajoute l'importance de développer des ententes avec nos voisins du Sud. M. Rousseau mentionne qu'il faut être imaginatif et suggère une navette électrique reliant Sherbrooke à l'aéroport. Reconnaissant que le milieu travaillait à trouver une solution avec la Ville de Sherbrooke, France Bonsant rappelle que sa formation politique est la seule à réclamer que le gouvernement fédéral assure le financement à long terme de l'aéroport.

La question concernant le durcissement de la loi face aux jeunes contrevenants a eu un drôle d'effet sur les candidats. Gary Caldwell a préféré s'abstenir de répondre mentionnant qu'il n'était pas qualifié alors que Jean Rousseau a répondu en son nom personnel témoignant d'une confiance en la jeunesse. France Bonsant et William Hogg se sont rejoints sensiblement dans leur propos en soutenant l'importance d'accorder une seconde chance aux jeunes et travailler à trouver la source pour investir dans les solutions. Sandrine Gressard-Bélanger mentionne que les nouvelles mesures visent à rendre les jeunes plus responsables de leurs actes. La dernière question concernait l'environnement et les engagements pour apporter de l'aide aux entreprises et citoyens. Mme Gressard-Bélanger mentionne que le gouvernement Harper a investi plus de 1,5 G en environnement. Cependant, elle insiste sur les changements de mentalité et invite les gens à faire leur part. Jean Rousseau prône également l'effort collectif. «Cesser de faire des cadeaux aux grandes pétrolières» est la première idée lancée par France Bonsant. Elle ajoute la nécessité d'investir dans la recherche et le développement en prenant pour exemple Énerkem. William Hogg parle de crédit d'impôt pour la rénovation visant à faire des économies énergétiques, changer de fenêtres, de système de chauffage et autres aspects du genre tout en investissant dans la recherche et le développement pour de nouvelles technologies propres. Gary Caldwell parle d'imposer une taxe sur le carbone et couper les subventions aux pétrolières pour réinvestir dans l'économie verte.

Des questions variées provenant de l'assistance concernant le programme d'aide international pour que les jeunes puissent faire des stages dans les pays du Tiers-Monde, l'assurance-emploi, l'intégration de la main-d'oeuvre et l'éducation ont également retenu l'attention de l'assistance qui semblait satisfaite de la soirée.

Photo :
Nous apercevons le candidat du Nouveau Parti démocratique Jean Rousseau, la candidate conservatrice Sandrine Gressard-Bélanger, le candidat libéral William Hogg, la candidate bloquiste France Bonsant et le candidat du Parti Vert, Gary Caldwell.


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?

La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?
Revitalisation du centre-ville: le comité créé

Revitalisation du centre-ville: le comité créé
NOS RECOMMANDATIONS
Quoi faire ce week-end

Quoi faire ce week-end
La mairesse nommée présidente du Caucus des cités régionales de l’UMQ

La mairesse nommée présidente du Caucus des cités régionales de l’UMQ
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke - janvier 2018
 
Jessica Mackey, Via L'Attitude
Vendredi, 19 janvier 2018
Manger en pleine conscience

René Dubreuil
Vendredi, 19 janvier 2018
Les nouvelles rondes de René

Alexandre Dagenais
Jeudi, 18 janvier 2018
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?

Rosemarie Lacroix
Jeudi, 18 janvier 2018
Ces maladies camouflées

Isabelle Fournier
Jeudi, 18 janvier 2018
Mon ado et les tâches...

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 janvier 2018
Histoire et récits : façonner le monde

Marianne Therriault
Mercredi, 17 janvier 2018
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?

Catherine Côté
Mercredi, 17 janvier 2018
Tendances à surveiller en 2018

François Fouquet
Lundi, 15 janvier 2018
Apprécier quoi, au juste?

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 15 janvier 2018
Le projet CLASS : un atout pour la réussite

Bedon & bout'chou
Des centaines d’emplois étudiants à combler à Sherbrooke Par Cynthia Dubé Lundi, 15 janvier 2018
Des centaines d’emplois étudiants à combler à Sherbrooke
Faire pousser nos cheveux: pas si facile? Par Marianne Therriault Mercredi, 17 janvier 2018
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?
Un Beer Garden à ciel ouvert au centre-ville de Magog ? Par Cynthia Dubé Mercredi, 17 janvier 2018
Un Beer Garden à ciel ouvert au centre-ville de Magog ?
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous