magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
16°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Radioactif Forfait Internet mai 2018
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Jeudi, 28 avril 2011

La Ruée vers Gould poursuit son travail vers l'excellence


28 avril 2011

 Imprimer   Envoyer 

La Ruée vers Gould accumule les honneurs. Daniel Audet et Yvon Marois ont mérité un des Grands Prix du tourisme Desjardins des Cantons de l'Est, dans la catégorie restauration et développement touristique, une dixième reconnaissance pour la qualité de leurs services. En plus d'offrir aux visiteurs une table d'inspiration écossaise et de l'hébergement, tant dans le magasin général que dans la maison Mc Auley, les propriétaires ont composé une visite dans le temps qui relate l'histoire des premiers Highlanders de l'Île Lewis en terre du Québec et leur installation à Gould, dans Lingwick.

Un jury de trois personnes a privilégié leur candidature parmi les 27 dossiers préparés pour l'occasion. Tourisme Cantons-de-l'Est a profité d'un premier colloque sur le Tourisme durable et l'Art de vivre dont le thème était «rayonner à l'année» pour décerner 17 prix dans autant de catégories.

Associés à trois agences de voyagistes, MM. Audet et Marois recevront 17 autobus de visiteurs au cours de l'année et ce, jusqu'en novembre. L'an dernier, une dizaine de groupes avaient bénéficié des services de la Ruée vers Gould. « Ma passion, c'est de raconter l'Histoire à l'aide de mes chaudrons. Gould est devenu une destination touristique», précise M. Audet. Il ajoutait: «Bien que ne faisant pas tout à fait partie intégrante du Chemin des Cantons, nous sommes reconnus pour promouvoir l'histoire écossaise de la région. Nous espérons pouvoir nous associer bientôt à ce circuit touristique en y ajoutant les autres villages qui ont une histoire semblable à celle de Gould».

Historien dans l'âme, conservateur des traditions écossaises, M. Audet expliquait l'animation qu'il présente aux visiteurs. Arrivés pour le repas du midi, les convives profitent d'un repas «trois services». «Il est essentiel d'établir dès l'arrivée une connivence avec le groupe. Notre équipe se donne entièrement pour atteindre cet objectif. Par la suite, nous organisons une visite historique commentée des lieux. Nous les faisons participer à un atelier de scones pour terminer par un souper festin animé de musique gaélique. Le spectacle offert par Sylvain Ross et Marilyn Dugas clôt la soirée dédiée à la réminiscence d'un lointain passé vécu par ces colons émigrés de l'Île Lewis et leur établissement en région.

Quand M. Audet est arrivé à Gould, il est souvent passé devant le magasin général construit en 1850 par James et Marianne Ross avant que les derniers propriétaires fassent faillite. Il était fasciné par les trois cimetières, l'église et les «10 maisons» qui composaient le village. Il s'est intéressé à son histoire si intensément qu'il a acheté l'édifice laissé à l'abandon en 1995. «M. Marois, dès le début, a donné un coup de main pour poser la tapisserie et réparer la toiture, se rappelle M. Audet en souriant. C'est en 2008 qu'il s'est installé définitivement ici et depuis, notre entreprise progresse».

Céline Gagné, mairesse de Lingwick, est heureuse de la reconnaissance obtenue par l'entreprise de Gould. «Ils font beaucoup de démarchage. Ils travaillent fort. C'est une entreprise importante. Elle contribue à faire mieux connaître notre patrimoine. Personnellement, j'adore le brunch du dimanche et avec la famille, je vais fêter Noël à la Ruée chaque année», de compléter avec enthousiasme Mme Gagné.

Photo :
Daniel Audet, à gauche, et Yvon Marois posent devant les nombreuses reconnaissances qu'ils ont reçues depuis l'ouverture de la Ruée vers Gould.


Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
La pression omniprésente dans nos vies

La pression omniprésente dans nos vies
Une fraudeuse s’en prend à des épiceries

Une fraudeuse s’en prend à des épiceries
NOS RECOMMANDATIONS
Cocaïne: la plus grosse perquisition jamais eu à Sherbrooke

Cocaïne: la plus grosse perquisition jamais eu à Sherbrooke
Moins de maisons à Sherbrooke, mais plus de logements à bas prix

Moins de maisons à Sherbrooke, mais plus de logements à bas prix
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 21 mai 2018
Le choix de votre profil à l'école secondaire du Triolet

Marie-Soleil Samson, B.Sc., ND.,K.in
Lundi, 21 mai 2018
Avez-vous pensé à votre silhouette pour cet été ?

Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 18 mai 2018
Les côtés sombres et souvent bien cachés de l’alcool

René Dubreuil
Vendredi, 18 mai 2018
Les nouvelles rondes de René

Me Karine Bourassa
Jeudi, 17 mai 2018
La mise en demeure : qu’est-ce que c’est?

Béatrice Dupont-Chartier
Jeudi, 17 mai 2018
La pression omniprésente dans nos vies

Club de Golf de Sherbrooke
SAAQ : des modifications importantes en 2018 Mardi, 15 mai 2018
SAAQ : des modifications importantes en 2018
Le Quartier Portland sera prêt pour l’automne Par Cynthia Dubé Jeudi, 17 mai 2018
Le Quartier Portland sera prêt pour l’automne
Un incendie suspect cause une perte totale Par Vincent Lambert Mardi, 15 mai 2018
Un incendie suspect cause une perte totale
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous