Théâtre des employés du CHUS
Caffuccino

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
0°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Hyundai Sherbrooke - novembre 2017
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Pierre Hébert Par Pierre Hébert
pierre@journalhsf.com

Jeudi, 7 avril 2011

La SADC innove avec le prêt «Démarrage 35+»


7 avril 2011

 Imprimer   Envoyer 

C'est pour stimuler l'économie régionale et particulièrement la relève entrepreneuriale que la Société d'aide au développement de la collectivité (SADC) du Haut-Saint-François innove en lançant le nouveau programme de financement «Démarrage 35+». Il s'agit d'un prêt spécifique s'adressant aux promoteurs de 35 ans et plus qui sont en démarrage d'entreprise. L'aide pourra financer 90 % du projet jusqu'à concurrence de 25 000 $.

«La reprise économique est très lente et c'est un coup de pouce que nous voulons donner», de mentionner Richard Tanguay, président de la SADC, lors de la récente conférence de presse procédant au lancement du nouveau prêt. «La région a besoin de créateurs de richesse et c'est par l'entremise de l'entrepreneurship que nous y parviendrons», de renchérir Robert Rodrigue, directeur du Service aux entreprises de l'organisme de développement. Ce dernier dit avoir observé que les entrepreneurs de 35 ans et plus ont un besoin de support financier. «La région a besoin de tous ses entrepreneurs pour accentuer son développement économique. L'opportunité leur est offerte de réaliser un rêve et c'est à ce rêve que nous voulons contribuer modestement par la mise en place du prêt «Démarrage 35+». Notre région ne peut se permettre de ne pas laisser éclore ce potentiel entrepreneurial. La SADC vient donc lui offrir ce terreau fertile», d'exprimer M. Rodrigue.

Modalités
Le «Démarrage 35+» est un prêt à terme d'une durée de cinq ans pouvant atteindre 25 000 $. Une mise de fonds de 10 % est néanmoins exigée. Mentionnons qu'un moratoire pourra être accordé pour une période maximale de 12 mois. Des frais de 250 $ seront exigés pour la mise en place du prêt. Ces frais pourront être perçus au déboursement du prêt. Le taux d'intérêt sera en fonction de la grille de tarif établie par la SADC. Quant aux garanties, l'organisme n'en exigera aucune. Par contre, l'entrepreneur devra se porter personnellement responsable du prêt. Comme dans toute demande, le promoteur devra soumettre un plan d'affaires et autres documents pertinents. Trois types de dépenses peuvent être admissibles soit les frais de démarrage, l'acquisition d'immobilisations et le fonds de roulement.

Rabais
D'autre part, la SADC innove dans sa mesure d'aide en soulignant l'importance de la formation. L'organisme accordera un rabais de 1 % sur le taux d'intérêt au promoteur qui aura réussi ou est en voie d'obtenir une Attestation de spécialisation professionnelle du programme «Lancement d'une entreprise» offert à la Commission scolaire des Hauts-Cantons. Daniel Martel, coordonnateur du programme, applaudit cette initiative en rappelant que «Lancement d'une entreprise» forme une cinquantaine d'entrepreneurs annuellement sur le territoire de la commission scolaire. Une proportion de 60 % des promoteurs ayant complété la formation part en affaires, de mentionner l'intervenant.

Fonds d'aide
La SADC offre déjà plusieurs produits de financement comme le fonds Stratégie jeunesse s'adressant aux 18-35 ans et le fonds d'investissement d'aide régulier pouvant aller jusqu'à 150 000 $. Rappelons que l'organisme avait innové l'année dernière en lançant l'ÉcoPrêt PME qui est issu du fonds régulier et pouvant accorder une aide jusqu'à un maximum de 50 000 $. À cet effet, deux promoteurs se sont prévalus de ce levier jusqu'à présent et trois demandes sont présentement en développement. Danielle Simard, directrice générale de la SADC, mentionne que le promoteur qui fera une demande d'aide dans le cadre du prêt «Démarrage 35+» peut également être admissible au fonds d'investissement régulier, mais le maximum de l'aide accordée ne pourra excéder 150 000 $. Elle souligne néanmoins que «Démarrage 35+» a pour particularité d'offrir des conditions un peu plus avantageuses et se veut plus ouvert, justement pour stimuler le lancement d'entreprise sur le territoire.

Photo :
Nous apercevons de gauche à droite Daniel Martel, coordonnateur de Lancement d'une entreprise, Richard Tanguay, Danielle Simard et Robert Rodrigue, respectivement, président, directrice générale, et directeur du Service aux entreprises de la SADC du Haut-Saint-François.


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Le Caffuccino prend de l’expansion

Le Caffuccino prend de l’expansion
TIBS : 64 équipes se disputeront les grands honneurs

TIBS : 64 équipes se disputeront les grands honneurs
NOS RECOMMANDATIONS
Disparition de Félix Desautels-Poirier: les proches ont peu d’espoir

Disparition de Félix Desautels-Poirier: les proches ont peu d’espoir
Introduction par effraction: le SPS recherche des suspects

Introduction par effraction: le SPS recherche des suspects
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Théâtre des employés du CHUS
 
Tourisme Cantons-de-l'Est
Vendredi, 17 novembre 2017
Des produits de beauté d’ici

Fontaine Panneton Joncas Bourassa & Associés
Jeudi, 16 novembre 2017
Dol, vice caché et copropriété

Bedon & bout'chou
Jeudi, 16 novembre 2017
La magie de l’éveil musical

Alexandre Dagenais
Jeudi, 16 novembre 2017
Récoltes terminées: au tour du bilan de fin de saison

Sarah-Eve Desruisseaux
Jeudi, 16 novembre 2017
Changer ? Oui, tu as le droit !

Marianne Therriault
Mercredi, 15 novembre 2017
Une inspiration signée Lady Gaga

William Lafleur
Mercredi, 15 novembre 2017
Un hiver sans tapis roulant

Laura Basque
Mardi, 14 novembre 2017
Le combat des librairies indépendantes

Léandre Lachance
Mardi, 14 novembre 2017
Attention au chemin de non-retour

LES DENIS DROLET
Tentative de meurtre pour une histoire de séparation Par Vincent Lambert Jeudi, 16 novembre 2017
Tentative de meurtre pour une histoire de séparation
Être au cœur de l'action : le DEP en secrétariat Par Centre 24-Juin Lundi, 13 novembre 2017
Être au cœur de l'action : le DEP en secrétariat
Changer ? Oui, tu as le droit ! Par Sarah-Eve Desruisseaux Jeudi, 16 novembre 2017
Changer ? Oui, tu as le droit !
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous