Théâtre des employés du CHUS
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
4°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Théâtre des employés du CHUS
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Jeudi, 31 mars 2011

La Société d'Histoire de Weedon souligne ses 30 ans


31 mars 2011

 Imprimer   Envoyer 

Une centaine de personnes ont répondu à l'invitation de la Société d'Histoire de Weedon pour souligner son 30e anniversaire. Ils témoignaient de l'importance de l'organisme au sein de la municipalité étendue. Les convives ont vivement apprécié les réalisations et les projets à venir.

Thérèse Lavertu, présidente de l'organisme, s'est empressée de saluer les invités d'honneur, dont Johanne Gonthier, députée libérale pour Mégantic-Compton et Jean-Claude Dumas, maire de Weedon. D'autres historiens, d'anciens bénévoles et bien d'autres s'étaient joints à la fête. Une exposition de photos témoignait de l'importance des cours d'eau de la région qui modelaient la vie des habitants depuis les débuts de la municipalité.

Gilles Magnan, vice-président, rappelait qu'en 1981, plusieurs textes historiques écrits par Conrad Péloquin et publiés dans l'Éveil du Citoyen de Weedon avaient titillé l'esprit de quelques personnes, dont Mme Lavertu, qui avait demandé de l'aide pour fonder la Société d'Histoire.

Sous l'impulsion de Julien Lisée, un premier C.A. a regroupé Alain Dumas, Marie-Paule Cloutier, Monique Binette et Nicole Fontaine. Lise Péloquin et Gilles Magnan, concepteur du site Web de l'organisme, ont complété le conseil. Quatre présidentes ont participé aux destinées de l'organisme: Lucie Bourque, Hélène Dupuis, Léonne Rousseau et Thérèse Lavertu. Le travail d'équipe et la qualité des informations, des textes, des photos et autres artefacts précieux, leur ont valu le Mérite municipal remis par le gouvernement du Québec le 9 juin 2006.

En 2010, les membres du comité ont travaillé ardemment. Quête de publicité, correspondance avec de nombreux historiens régionaux, arrangement de collections particulières comme celles du cimetière de Stratford, lancement du répertoire de la Sûreté du Québec, organisation de trois expositions durant l'année ont occupé les bénévoles.

Pour l'année en cours, la Société d'Histoire relève ses manches pour continuer ses recherches sur la guerre 14-18, et celle de Sibérie, entre autres. On se propose de recevoir les écoliers pour les initier à l'histoire de leur municipalité. On veut poursuivre les échanges Internet avec des chercheurs pour enrichir le site. Les bénévoles souhaitent colliger toutes les minutes des assemblées des 4 conseils municipaux qui composent l'actuelle ville de Weedon. Déjà, on prépare les fêtes du 150e.

M. Magnan a lancé un important appel à tous pour élargir leur collection. «Nous invitons toute la population à être attentive aux trésors que recèlent certaines demeures. Déménagements et décès, entre autres, sont l'occasion de sortir les anciennes photos, les vieux actes notariés et bien d'autres souvenirs qui appartiennent aux temps passés. Nous invitons les citoyens à nous les prêter pour les numériser afin d'agrandir notre banque de données. Ce sont là des trésors qui pourraient se perdre autrement».

Après les agapes, Éric Graillon, archéologue attaché au Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke, et responsable des fouilles entreprises à la jonction des rivières au Saumon et Saint-François, à Weedon, a expliqué l'importance des ses recherches. Unique en Estrie, le site contient des artefacts dont les plus vieux sont évalués à quelque 7000 ans. Ce qui le différencie des autres lieux de prospection archéologique, c'est le continuum historique que démontre l'âge des pièces recueillies. «Ailleurs, comme au lac des Araignées, près de Lac-Mégantic, les pointes de flèches et autres pièces découvertes remontent à quelque 12 000 ans, mais on n'a pas encore trouvé de preuves que ces lieux aient été occupés régulièrement au fil des millénaires», ajoute M. Graillon. «Ici, les Amérindiens ont laissé des preuves régulières de leur passage jusqu'à l'époque des contacts avec les Blancs, au début du XVI siècle». M. Graillon profitait de la conférence pour inviter les jeunes de 11 à 16 ans à s'inscrire aux camps d'archéologie qui s'y tiendront durant l'été. Les formulaires d'inscription sont disponibles sur le site Internet du Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke.


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Un policier du SPS arrêté à la suite d’un accident

Un policier du SPS arrêté à la suite d’un accident
RAM 1500 2019

RAM 1500 2019
NOS RECOMMANDATIONS
Fitzpatrick disputera un 150e départ

Fitzpatrick disputera un 150e départ
Espace LABz inauguré à Sherbrooke

Espace LABz inauguré à Sherbrooke
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Théâtre des employés du CHUS
 
Rosemarie Lacroix
Jeudi, 23 novembre 2017
Schweizer

Isabelle Fournier
Jeudi, 23 novembre 2017
Le désir de performance chez les adolescents

René Dubreuil
Mercredi, 22 novembre 2017
Les nouvelles rondes de René

Catherine Côté
Mercredi, 22 novembre 2017
Party de bureau: comment éviter les faux-pas !

Daniel Nadeau
Mardi, 21 novembre 2017
Les réflexes du boutiquier

Yves Paquette
Mardi, 21 novembre 2017
Essai routier du Chevrolet Bolt EV 2017

Isabelle Perron
Mardi, 21 novembre 2017
Mon Top 5 des meilleurs cafés à Sherbrooke

APCHQ Estrie
Lundi, 20 novembre 2017
Groupe Concept PV spécialiste en revêtement de cèdre!

François Fouquet
Lundi, 20 novembre 2017
Tous pour… soi

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 20 novembre 2017
Le psychologue scolaire, une ressource clé

Assurance Xpert
Lundi, 20 novembre 2017
L’assurance hypothécaire, c’est quoi exactement?

Tire le coyote
Un honneur national pour la Société d’histoire Par Vincent Lambert Mercredi, 15 novembre 2017
Un honneur national pour la Société d’histoire
Un hiver sans tapis roulant Par William Lafleur Mercredi, 15 novembre 2017
Un hiver sans tapis roulant
Les réflexes du boutiquier Par Daniel Nadeau Mardi, 21 novembre 2017
Les réflexes du boutiquier
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous