Hyundai Sherbrooke - novembre 2017
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
4°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Théâtre des employés du CHUS
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Jeudi, 17 mars 2011

Un citoyen d'Ascot Corner questionne l'évaluation municipale


17 mars 2011

 Imprimer   Envoyer 

«Je n'ai rien contre le fait de payer des taxes municipales», spécifiait d'entrée de jeu, Louis-Georges Bresse, propriétaire d'une maison unifamiliale dans Ascot Corner. Ce dernier, septuagénaire à la santé fragile, a vu son compte de taxes augmenter de 518,30 $ en quatre ans. L'évaluation de sa propriété est passée de 79 000 $ en 2008 à 154 000 $, l'année suivante. «Je n'ai pas fait de travaux pour améliorer ma maison depuis quelques années», ajoutait-il contrarié. «Le pire, c'est que je n'ai pas vu d'évaluateur passer depuis longtemps».

M. Bresse n'en revenait tout simplement pas. Il a décidé de confier son désarroi pour vérifier s'il était le seul, dans la municipalité, à voir ainsi son imposition augmenter ou si c'était généralisé, auquel cas, il priait les autres propriétaires de se manifester. «Mon sous-sol n'est pas fini, il me manque encore quelques portes d'armoire. C'est resté comme ça depuis quelques années. Aussi, quand je me suis plaint à la municipalité que le ruisseau qui coule le long de mon terrain l'érodait, on m'a suggéré de bâtir un muret pour canaliser l'eau, ce qui aurait augmenté l'évaluation de ma propriété», se plaignait-il.

M. Bresse rappelait que la capacité de payer de bien des propriétaires, particulièrement des personnes âgées, est limitée. «Il faudrait que les élus le réalisent». S'il a choisi de s'établir à Ascot Corner, il y a trente-huit ans, c'est que la qualité de vie lui a plu. «Je me suis bâti ici parce que c'était bon y vivre», confiait-il.

Interrogé sur le fait que l'augmentation de la propriété de M. Bresse était passée du simple au double, Daniel Spénard, responsable de l'évaluation pour la MRC du Haut-Saint-François, rappelait que le propriétaire aurait dû dès la réception de compte de taxe de 2009, la contester. Il avait jusqu'au premier mai de cette année-là pour le faire. Comme le rôle est en force jusqu'à sa révision en 2012, rien ne peut être modifié. «M. Bresse ne pourra pas réclamer de rétroactivité pour ces années d'imposition, expliquait-il, mais l'an prochain, il pourra demander une révision de la valeur de sa propriété pour la triennale 2012 à 2015».

Des appels ont été faits auprès de Nathalie Bresse, mairesse d'Ascot Corner, mais nous n'avions reçu aucun retour au moment d'écrire ces lignes.

Photo :
Louis-Georges Bresse tente de comprendre pourquoi son évaluation municipale est passée du simple au double entre le rôle triennal 2006-2008 et celui de 2009-2011.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Félix Robert propulsé par son travail acharné

Félix Robert propulsé par son travail acharné
Les plateformes élévatrices : utilité et sécurité

Les plateformes élévatrices : utilité et sécurité
NOS RECOMMANDATIONS
Tentative de meurtre pour une histoire de séparation

Tentative de meurtre pour une histoire de séparation
Saisie de 78 bouteilles à la Taverne Urbaine

Saisie de 78 bouteilles à la Taverne Urbaine
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Coopérative Funéraire de l'Estrie
 
Rosemarie Lacroix
Jeudi, 23 novembre 2017
Schweizer

Isabelle Fournier
Jeudi, 23 novembre 2017
Le désir de performance chez les adolescents

René Dubreuil
Mercredi, 22 novembre 2017
Les nouvelles rondes de René

Catherine Côté
Mercredi, 22 novembre 2017
Party de bureau: comment éviter les faux-pas !

Daniel Nadeau
Mardi, 21 novembre 2017
Les réflexes du boutiquier

Yves Paquette
Mardi, 21 novembre 2017
Essai routier du Chevrolet Bolt EV 2017

Isabelle Perron
Mardi, 21 novembre 2017
Mon Top 5 des meilleurs cafés à Sherbrooke

APCHQ Estrie
Lundi, 20 novembre 2017
Groupe Concept PV spécialiste en revêtement de cèdre!

François Fouquet
Lundi, 20 novembre 2017
Tous pour… soi

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 20 novembre 2017
Le psychologue scolaire, une ressource clé

Assurance Xpert
Lundi, 20 novembre 2017
L’assurance hypothécaire, c’est quoi exactement?

Bedon & bout'chou
Espace LABz inauguré à Sherbrooke Par Vincent Lambert Vendredi, 17 novembre 2017
Espace LABz inauguré à Sherbrooke
Six questions à Normand Pelletier (groupe Rebound) Par Cynthia Dubé Mercredi, 15 novembre 2017
Six questions à Normand Pelletier (groupe Rebound)
L’immigration, l’épouvantail d’une certaine mouvance nationaliste québécoise Par Daniel Nadeau Mercredi, 15 novembre 2017
L’immigration, l’épouvantail d’une certaine mouvance nationaliste québécoise
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous