magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
4°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  La circulation est maintenant rétablie sur l’autoroute 10 Ouest à la hauteur de la sortie 118 à Magog.
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Mardi, 22 février 2011

Internet haute vitesse : phase «un» complétée


22 février 2011

 Imprimer   Envoyer 

Nicole Robert, préfet de la MRC du Haut-Saint-François, était fière d'annoncer que le «colis» était arrivé dans les délais prévus. Les 18 antennes qui propulsent les micro-ondes, supports des communications Internet, sont érigées. Pour l'instant, sept d'entre elles émettent pour assurer le service. Toutes seront fonctionnelles d'ici le début mars, selon l'échéancier déposé auprès de la firme Xittel, fournisseur de service. C'est ce que la population de Newport apprenait lors de la soirée d'information sur l'implantation de la haute vitesse (HV), tenue à la salle communautaire de l'endroit dernièrement.

Pour l'instant, les tours implantées sur le territoire ne desservent pas encore tous les internautes. «Une deuxième phase, expliquait Dominic Provost, directeur de la MRC, permettra de compléter la couverture du territoire et 100 % de la population pourra avoir accès à la HV». Il ajoutait que les tours et les antennes installées, ainsi que celles à venir, sont propriétés de la MRC. Cette dernière les loue à Xittel. Les redevances générées par la location sont par la suite, réinvesties dans les municipalités. De mars à octobre prochain, d'autres antennes seront dispersées, qui prendront le relais des ondes transmises par les 18 tours maîtresses, et qui joindront les usagers qui n'y ont pas encore accès. Durant le même temps, le «câble» équipera certaines communautés qui ne pourraient être desservies autrement.

Pierre Brochu, directeur général de Télécommunications Xittel, se réjouissait pour sa part de l'excellente collaboration établie entre l'entreprise et la MRC. Il tenait à souligner que la firme possédait les compétences et l'expertise nécessaires pour combler les besoins en service. «Quelque 500 communautés municipales, scolaires et autres utilisent les services fournis par Xittel. On les retrouve tant sur la rive Nord du fleuve qu'en Estrie», exposait-il. Il ajoutait que dans les zones agricoles, la HV était essentielle, vu les progrès réalisés tant dans les soins à donner aux animaux qu'au niveau de la météorologie, l'analyse des sols par satellites, etc.

Pour sa part, Thérèse Ménard-Théroux, mairesse de Newport, soulignait l'honnêteté de Xittel qui a répondu directement aux questions des quelque 60 personnes qui s'étaient massées dans l'édifice municipal. «Tous ceux qui voulaient des réponses sur le sujet Xittel et la technologie qui supporte la HV y ont trouvé leur compte, rapportait-elle». Par contre, Mme Théroux a senti un malaise dans la foule. Les coûts élevés pour le service et certaines contraintes physiques en ce qui concerne la téléphonie IP en ont laissé plus d'un perplexe. Elle-même, pour qui la télécopie est un outil important, devrait conserver une connexion à une ligne téléphonique pour sa messagerie. Un éventuel client, rencontré à la sortie, se plaignait des tarifs. Lui, qui passe plusieurs heures par jour devant l'écran, trouverait la facture salée s'il utilisait Xittel.

Malgré tout, la mairesse s'est dite satisfaite de la soirée d'information. «Ce sera un service de HV de plus en région», concluait-elle. En effet, dans une région montagneuse comme l'est la MRC, il faut avoir accès à plusieurs technologies pour utiliser à l'Internet.

À titre d'exemple, pour le service résidentiel de base avec contrat de 12 mois et utilisant la technologie 2,4, on aura une vitesse en amont de 1 Mb et en aval de 5 Mb. On disposera d'une capacité de transfert de 30 Go. Le tout coûtera 49,99 $, auquel il faudra ajouter le coût de l'installation de 200 $. L'entreprise offre aussi une technologie 3,65 aux mêmes conditions. Le service affaires, qui répond aux mêmes critères, a pour sa part une possibilité de transfert de 60 Go et il est offert à partir de 69,95 $. Un combo Internet/téléphonie coûtera 25 $ de plus avec des interurbains illimités au Québec.

Pour savoir si le service est disponible chez soi, il faut téléphoner au 1-866-853-3232 ou consulter le site www.xittel.net. Un technicien se rendra chez vous pour évaluer votre situation.


Photo :
En avant, Nicole Robert, préfet de la MRC, et Pierre Brochu, directeur général de Xittel, suivent les explications fournies à la soixantaine de personnes réunies pour l'occasion.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Marek Zachar bien outillé pour le repêchage

Marek Zachar bien outillé pour le repêchage
L’élite des nageurs universitaires débarquera à l’UdeS

L’élite des nageurs universitaires débarquera à l’UdeS
NOS RECOMMANDATIONS
Mini-maisons en milieu urbain: Sherbrooke enregistre une 1ère au Canada

Mini-maisons en milieu urbain: Sherbrooke enregistre une 1ère au Canada
Des chasseurs toujours aussi généreux

Des chasseurs toujours aussi généreux
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
magasingeneral.com
 
Léandre Lachance
Mardi, 20 février 2018
La table à cinq pattes

François Fouquet
Lundi, 19 février 2018
Photo des Jeux

Guillaume Rousseau
Lundi, 19 février 2018
Quelques aspects juridiques entourant la question autochtone

René Dubreuil
Vendredi, 16 février 2018
Les nouvelles rondes de René

Alexandre Hurtubise
Vendredi, 16 février 2018
Marvel, toujours la même chose? Vraiment?

Les Jeux de Sherbrooke complets pour la deuxième édition Par Vincent Lambert Jeudi, 15 février 2018
Les Jeux de Sherbrooke complets pour la deuxième édition
Plus de 120 nouveaux emplois chez Nordia Sherbrooke Par Cynthia Dubé Mardi, 13 février 2018
Plus de 120 nouveaux emplois chez Nordia Sherbrooke
Retourner à l’école à 42 ans, malgré le succès en affaires Par Cynthia Dubé Jeudi, 15 février 2018
Retourner à l’école à 42 ans, malgré le succès en affaires
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous