magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
-3°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Pierre Hébert Par Pierre Hébert
pierre@journalhsf.com

Jeudi, 17 février 2011

Une nouvelle entreprise s'installe à East Angus et créera plus d'une trentaine d'emplois


17 février 2011

 Imprimer   Envoyer 

Maison Domus, une jeune entreprise qui existe depuis 1 an et demi et produit des ensembles de salon, ajoute une corde à son arc avec les ensembles de cuisine personnalisés qui seront fabriqués à East Angus. L'entreprise qui installera ses pénates au cours des prochains jours dans l'un des bâtiments de Menuiserie East Angus, situé dans le parc industriel tout près de Viandes Giroux, devrait débuter la production dès le mois d'avril et procurer du travail à une douzaine de personnes pour commencer.

L'un des trois actionnaires de la jeune entreprise, Denis Charrette, a confirmé la nouvelle au journal régional Le Haut-Saint-François. Les propriétaires de l'entreprise connaissent bien le domaine du bois et de la fabrication de meubles puisque ce sont d'anciens employés de la compagnie Shermag. Il s'agit de Jeff Casselman, ancien président et chef de la direction, Claude O'Reilly, vice-président à la production et Denis Charrette, président des divisions Scotstown, Disraeli et Bishopton.

M. Charrette mentionne que la façon de faire de Maison Domus «est assez révolutionnaire dans le domaine du meuble. Nous allons chercher notre matière première, nos composantes, à l'extérieur, en Asie et on les transforme ici. On leur donne une plus value». L'entreprise importe des produits finis comme des pattes de tables, de chaises et autres composantes ce qui lui permet de réduire les coûts et offrir un produit personnalisé hautement concurrentiel, laisse-t-il entendre. Parmi tous les éléments, les dessus des tables, en érable, sont achetés localement, précise M. Charrette.

L'usine d'East Angus fera l'assemblage des chaises, des tables et la finition sur place. «Cela nous permet d'avoir un meilleur contrôle sur la qualité», d'expliquer l'actionnaire. L'intervenant ajoute que les consommateurs auront une vaste possibilité d'agencement notamment avec 18 choix de finis et 45 tissus de couleurs variées. La production se retrouvera chez les marchands de meubles, explique l'actionnaire. Les consommateurs pourront faire part de leur demande aux marchands et ce dernier la transmettra à l'entreprise. M. Charrette mentionne que cette façon de faire permettra de produire des ensembles personnalisés à moindre coût.

Production
On prévoit procéder à l'aménagement du bâtiment de quelque 15 000 pieds carrés en mars pour entamer la production en avril prochain. Au départ, les actionnaires pensent embaucher une dizaine de personnes. Si les choses fonctionnent comme prévu, le nombre d'employés pourrait grimper jusqu'à 30 ou 40 personnes sur une période de 18 mois, laisse entendre l'intervenant. Quant au choix du site, M. Charrette précise que cela revient à son collègue Claude O'Reilly. Ce dernier connaît bien le Haut-Saint-François pour y demeurer. Quant à la main-d'oeuvre, M. Charrette ajoute «on connaît bien la capacité de la main-d'oeuvre dans le Haut-Saint-François. On est capable de trouver du personnel qualifié, ça a influencé notre choix. On a aussi eu une belle collaboration du milieu». Parmi les intervenants, le CLD du Haut-Saint-François a donné un coup de main à la réalisation du projet à East Angus. Mentionnons que les travailleurs de Menuiserie East Angus, oeuvrant à l'intérieur du bâtiment, seront relocalisés avec l'équipement à l'intérieur de GPM Ripe dont s'est récemment porté acquéreur le propriétaire de Menuiserie East Angus, Robert Lapointe.

Photo :
Le bâtiment trouvera une nouvelle vocation avec la fabrication d'ensembles de cuisine personnalisés et devrait permettre la création éventuelle de plus de 30 emplois.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Sherbrooke affiche sa fébrilité olympique

Sherbrooke affiche sa fébrilité olympique
Un projet d’investissement de 11 M $ chez American Biltrite

Un projet d’investissement de 11 M $ chez American Biltrite
NOS RECOMMANDATIONS
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?

La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?
Skier pour persévérer et ne pas décrocher

Skier pour persévérer et ne pas décrocher
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke - janvier 2018
 
Jessica Mackey, Via L'Attitude
Vendredi, 19 janvier 2018
Manger en pleine conscience

René Dubreuil
Vendredi, 19 janvier 2018
Les nouvelles rondes de René

Guillaume Rousseau
Vendredi, 19 janvier 2018
Réflexion sur l’accès à la justice en matière criminelle

Rosemarie Lacroix
Jeudi, 18 janvier 2018
Ces maladies camouflées

Isabelle Fournier
Jeudi, 18 janvier 2018
Mon ado et les tâches...

Alexandre Dagenais
Jeudi, 18 janvier 2018
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?

Marianne Therriault
Mercredi, 17 janvier 2018
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?

Catherine Côté
Mercredi, 17 janvier 2018
Tendances à surveiller en 2018

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 janvier 2018
Histoire et récits : façonner le monde

Bedon & bout'chou
Mille mots d’amour signés par des artistes Par Cynthia Dubé Jeudi, 18 janvier 2018
Mille mots d’amour signés par des artistes
Les nouvelles rondes de René Par René Dubreuil Vendredi, 19 janvier 2018
Les nouvelles rondes de René
Un nouveau visage à la Fondation Cégep de Sherbrooke Par Vincent Lambert Mercredi, 17 janvier 2018
Un nouveau visage à la Fondation Cégep de Sherbrooke
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous