magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
25°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Radioactif Forfait Internet mai 2018
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Pierre Hébert Par Pierre Hébert
pierre@journalhsf.com

Mardi, 11 janvier 2011

Le fardeau fiscal grimpe de 11,3 % à East Angus


11 janvier 2011

 Imprimer   Envoyer 

Maintenant que la réfection de la rue Angus Nord est complétée et que les travaux sur la rue Warner sont entamés, les contribuables de East Angus doivent passer à la caisse et leur fardeau fiscal grimpera de 11,3 % pour la prochaine année alors que le budget global de la municipalité grimpe de 15,11 % s'établissant à 5 908 021 $ pour 2011. Pour les propriétaires d'une résidence unifamiliale moyenne évaluée à 120 881 $, il en coûtera donc 167,88 $ de plus pour la prochaine année.

L'augmentation est donc directement liée au coût des travaux effectués. En lever de rideau lors de la présentation des prévisions budgétaires, à laquelle participaient 14 personnes, le maire de East Angus, Robert Roy, a mentionné que les élus avaient fait le maximum pour atténuer la charge fiscale des contribuables. Faisant référence aux travaux des rues Angus Nord et Warner, le maire Roy mentionne qu'il s'agit davantage d'un investissement dans l'avenir que d'une dépense. Il souligne que la municipalité n'avait d'autres choix que de refaire ces infrastructures de rues et qu'elle a profité du programme PRECO qui a permis à la municipalité d'obtenir de l'aide financière directe pour 3 millions $. «Attendre plus tard aurait coûté plus cher pour les contribuables. On ne sait pas quand il y aurait eu un autre PRECO, dans 10 ans peut-être, on ne sait pas». Le premier magistrat rappelle que les travaux effectués sur la rue Angus Sud, il y a quelques années, ont permis à des entreprises comme Viandes Giroux, Pièces d'Autos Angus et le Centre de rénovation G. Doyon, Groupe BMR, de s'établir sur cette artère parce qu'elle offrait les services d'infrastructures adéquats.

Faits saillants
Au niveau de la taxe foncière, le milin fait un bond de 0,10 $ passant de 0,89 $ en 2010 à 0,99 $ du 100 $ d'évaluation pour la prochaine année. Pour les propriétaires de résidences de six logements et plus, ils verront le taux grimper de 1,068 $ à 1,168 $. Quant aux terrains vagues desservis, la taxe s'inscrit également à la hausse passant de 1,78 $ à 1,98 $. La taxe non résidentielle souvent appelée commerciale grimpe de 2,30 $ à 2,39 $. Le taux pour le secteur industriel s'inscrit dans la même proportion avec une ascension de 0,09 $ pour atteindre 2,79 $. Le bond est de la même ampleur pour le taux agricole qui passe de 0,89 $ à 0,99 $.

Au secteur de l'aqueduc, le coût s'inscrit à la hausse pour les résidences de cinq logements et moins en passant de 125 $ à 175 $ par logement. Pour les six logements et plus, la facture grimpera de 125 $ à 150 $. Au domaine des matières résiduelles et du traitement des eaux, la charge demeure stable à 150 $ et 162 $ par logement.

Dette
Quant à la dette globale de la municipalité, elle grimpe de 2,3 millions à plus de 5 millions $. Les représentants municipaux n'étaient pas en mesure de dire avec précision l'ampleur de la dette, mais ils s'accordaient pour dire qu'elle serait approximativement à un peu plus de 5 millions $.

Réalisation
La dernière année s'est avérée intense au domaine des réalisations, de laisser entendre le maire Roy. Outre la réfection des rues Angus Nord et Warner au coût de 7,3 millions $, la municipalité a effectué le prolongement de la rue Saint-Gérard, à la construction de la rue Mathis, à la rénovation du Pavillon des sports, aux travaux d'asphaltage, à la mise à niveau des infrastructures d'assainissement (usine d'épuration) et à la réalisation d'un plan directeur de développement du parc agro-industriel. On a également procédé à l'achat d'un tracteur de déneigement à trottoir, un tracteur à pelouse avec équipement, à l'acquisition du garage municipal sur la rue Saint-Jacques et à l'acquisition du terrain au coin de Angus Nord et Martineau. Le coût global de ces réalisations s'élève à plus de 800 000 $.

Le maire de East Angus se dit fier des réalisations de la dernière année. «Quant on fait des travaux, on se pose la question où on veut être demain. Oui, je suis satisfait parce qu'on vient d'assurer la pérennité de la ville. Les gens sont à la limite de ce qu'ils peuvent payer et il faut investir pour maintenir la limite». La prochaine année qualifiée de transition s'annonce beaucoup plus calme au niveau des travaux à effectuer. La municipalité a l'intention de compléter les projets en cours.

Photo :
Le maire de East Angus, Robert Roy, admet que le fardeau fiscal fait un bond significatif, mais laisse entendre que c'est le prix à payer pour investir dans l'avenir de la municipalité.


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Collision Waterville : la victime succombe à ses blessures

Collision Waterville : la victime succombe à ses blessures
Cote D fréquente: la Ville poursuit ses recherches

Cote D fréquente: la Ville poursuit ses recherches
NOS RECOMMANDATIONS
Kruger: près de 180 nouveaux emplois en Estrie

Kruger: près de 180 nouveaux emplois en Estrie
Momo Challenge: le SPS rassure la population

Momo Challenge: le SPS rassure la population
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
François Fouquet
Lundi, 20 août 2018
Le contrat de gazon…

Caroline Caouette
Jeudi, 16 août 2018
Les bons et mauvais côtés du maternage

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Trucs pratiques pour cheveux abîmés Par Priscilla Boutin Mercredi, 15 août 2018
Trucs pratiques pour cheveux abîmés
Vacances performantes Par François Fouquet Lundi, 13 août 2018
Vacances performantes
Tatoueurs itinérants: aucune loi concernant les ados Par Cynthia Dubé Mardi, 14 août 2018
Tatoueurs itinérants: aucune loi concernant les ados
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous