Théâtre des employés du CHUS
Caffuccino

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
-6°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Théâtre des employés du CHUS
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Jeudi, 6 janvier 2011

Le Pôle de la rivière-au-Saumon


6 janvier 2011

 Imprimer   Envoyer 

Le Pôle de la rivière-au-Saumon
Le potentiel touristique de Scotstown
et Hampden exploité


La mise en valeur du ruisseau-de-la-Loutre et du marais des Scots, la piste cyclable reliant le parc national du Mont-Mégantic (PNMM), le barrage du parc Walter-MacKenzie, et son aménagement, constituent la triade sur laquelle les municipalités de Scotstown et Hampden comptent pour créer une masse critique d'attraits touristiques invitants pour la population locale, régionale et les visiteurs de tous horizons.

«Il ne faut pas brimer qui que ce soit en mettant en évidence ce territoire», avançait Marianne Cusson, chargée de projet pour coordonner les activités du Pôle de la rivière-au-Saumon. Ce territoire, qui appartient tant à des propriétaires fonciers qu'à la Domtar, sans oublier les terres publiques, est utilisé pour en extraire les richesses naturelles.
Ainsi, les contrats d'aménagement et d'approvisionnement forestiers (CAAF) seront respectés. Ces espaces serviront de réserve faunique que recherchent les chasseurs. Enfin, les randonneurs et les cyclistes profiteront des futurs sentiers et du marais des Scots qui serpenteront dans ces majestueux paysages montueux et qui donneront accès tant au parc, secteur Franceville et au barrage Walter-MacKenzie situé au cœur de la ville de Scotstown.

«Il est essentiel que les usages soient respectés si nous voulons que les utilisateurs en prennent soin», affirmait Mme Cusson. Pour l'exemple, les chasseurs qui exploitent ces lieux continueront à y venir; les excursionnistes voudront dans la même période observer les myriades de couleurs automnales. De bonnes ententes, entre les différents partenaires et les utilisateurs, devraient permettre à tous d'explorer les magnificences du territoire régional en toute sécurité.
L'harmonisation de ces deux usages augmentera le potentiel d'autofinancement du site en multipliant le nombre de visiteurs présents simultanément dans ce coin de pays. «Mais il faut qu'il y ait ententes et conventions mûrement négociées avant de signer à la satisfaction des intervenants», de préciser la chargée de projet.

Le comité responsable du secteur Nord doit veiller à ce que son évolution soit harmonieuse et qu'il tienne compte des écosystèmes tout en permettant de multiples activités récréatives ou reliées à l'exploitation de la faune pour favoriser le remboursement des frais induits aux infrastructures érigées. La chasse, la pêche, la protection faunique et floristique et la foresterie devront cohabiter en y alliant les préoccupations de conservation, d'éducation et de sensibilisation.
Siègent à cette table de concertation, Dominique Provost pour le Centre local de développement de la MRC du Haut-Saint-François et la MRC comme telle, Pierre Goulet comme directeur du parc national du Mont-Mégantic, le ministère des Ressources naturelles et de la Faune (MRNF), les municipalités de Scotstown et Hampden, la Société de développement de Scotstown et Canards Illimités.

Le Pôle touristique de la rivière-au-Saumon se développe en trois volets. Le premier, celui du parc national du Mont-Mégantic est en cours de réalisation. Les travaux d'aménagement sont déjà entrepris de façon à le rendre accessible l'an prochain. Le terrain de camping, les sentiers de randonnées et la piste cyclable dans le PNMM, secteur Franceville, prennent forme.

Le deuxième volet porte sur la création du Territoire de mise en valeur intégrée de la rivière-au-Saumon, entre Scotstown et le PNMM. Il englobe le marais des Scots et le ruisseau-de-la-Loutre (communément appelé le «Bog de Scotstown»). S'adjoindra à ce projet, une piste cyclable reliant tous les centres d'intérêt.

Canards Illimités investira des fonds pour promouvoir ces marais et en protéger la faune. Dans les ententes à conclure avec les propriétaires riverains, les usages, sur une bande de 100 mètres de chaque côté, devront être contraints par une servitude les empêchant de changer l'aspect de la zone. L'organisme bâtira un seuil (petit barrage), avec passes migratoires pour régulariser le niveau d'eau variable selon les saisons et les précipitations. Des trottoirs de bois en faciliteront l'approche pour favoriser les observateurs. Une piste cyclable réunira le PNMM, le marais et le parc Walter-MacKenzie. Elle franchira la rivière sur une passerelle judicieusement aménagée.

Par le biais du troisième volet, la ville de Scotstown pourra investir dans l'amélioration et l'esthétique de ses infrastructures. Déjà, la réfection de la rue Principale améliore l'image de la cité. Les travaux effectués sur le barrage et les aménagements telle une rampe de mise à l'eau de canots donneront du corps à l'ébauche. L'implantation de tables d'interprétation de l'histoire de la région, de sa flore et de sa faune renseigneront les visiteurs. D'autres projets naîtront sûrement du dynamisme de ses gens.

Photo :
Photo prise du pont qui enjambe le ruisseau-de-la-Loutre, et qui balaie le vaste paysage du marais des Scots.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Quelques idées de sorties!

Quelques idées de sorties!
Magasiner comme une pro, oui c’est possible!

Magasiner comme une pro, oui c’est possible!
NOS RECOMMANDATIONS
Tentative de meurtre : un Sherbrookois entre la vie et la mort

Tentative de meurtre : un Sherbrookois entre la vie et la mort
Projectiles tirés sur des véhicules : un homme arrêté

Projectiles tirés sur des véhicules : un homme arrêté
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke - novembre 2017
 
Tourisme Cantons-de-l'Est
Vendredi, 17 novembre 2017
Des produits de beauté d’ici

Fontaine Panneton Joncas Bourassa & Associés
Jeudi, 16 novembre 2017
Dol, vice caché et copropriété

Bedon & bout'chou
Jeudi, 16 novembre 2017
La magie de l’éveil musical

Alexandre Dagenais
Jeudi, 16 novembre 2017
Récoltes terminées: au tour du bilan de fin de saison

Sarah-Eve Desruisseaux
Jeudi, 16 novembre 2017
Changer ? Oui, tu as le droit !

Marianne Therriault
Mercredi, 15 novembre 2017
Une inspiration signée Lady Gaga

William Lafleur
Mercredi, 15 novembre 2017
Un hiver sans tapis roulant

Laura Basque
Mardi, 14 novembre 2017
Le combat des librairies indépendantes

Léandre Lachance
Mardi, 14 novembre 2017
Attention au chemin de non-retour

LES DENIS DROLET
Percée majeure contre le cancer de la prostate Par Vincent Lambert Jeudi, 16 novembre 2017
Percée majeure contre le cancer de la prostate
Tentative de meurtre : un Sherbrookois entre la vie et la mort Par Cynthia Dubé Mardi, 14 novembre 2017
Tentative de meurtre : un Sherbrookois entre la vie et la mort
Introduction par effraction: le SPS recherche des suspects Par Vincent Lambert Vendredi, 10 novembre 2017
Introduction par effraction: le SPS recherche des suspects
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous