Théâtre des employés du CHUS
Caffuccino

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
4°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  La mère de Félix Desautels-Poirier remercie tous ceux qui ont envoyé des messages d'encouragement à la famille.
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Théâtre des employés du CHUS
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Pierre Hébert Par Pierre Hébert
pierre@journalhsf.com

Vendredi, 29 octobre 2010

Séjour exploratoire dans notre région


29 octobre 2010

 Imprimer   Envoyer 

La courte fin de semaine passée par huit jeunes adultes sur le territoire du Haut-Saint-François dans le cadre du séjour exploratoire organisé par Place aux jeunes a suffisamment impressionné et enchanté les participants pour qu'ils songent éventuellement à s'établir dans le milieu. Évidemment, cela est conditionnel au fait que les candidats trouvent le travail convenant à leur champ d'expertise.

Aux termes du séjour, les participants provenant de Québec, Montréal, Gatineau, Chicoutimi, St-Bruno-de- Montarville et Sherbrooke exprimaient leur satisfaction générale. «C'est grand, c'est beau», de s'exclamer Adrianne Bergeron. «Ça transpire le dynamisme. On sens que les gens sont attachés et ancrés dans leur milieu», d'ajouter Éric Deslaurier. «Les gens étaient super sympathiques. On sent que ce n'était pas une façade», renchérit Alexandre Painchaud.
Même s'ils ont une bonne impression du milieu, quelques-uns font preuve de certaines craintes. «Le milieu rural, c'est intéressant, mais c'est petit et il y a beaucoup de potinage. C'est ce qui me fait peur. Tout le monde connaît tout le monde», d'exprimer Véronique Felton. «Moi, c'est l'acceptation du milieu qui me fait peur. Une fin de semaine, c'est le fun, mais c'est de voir comment va être la réaction des gens quand c'est pour longtemps. Une fois intégré, ça doit bien aller», mentionne Éric Deslaurier. «Le côté rural, c'est attirant. Quand on vient de la ville, on sent moins de pression», d'ajouter Adrianne Bergeron. «On a des images stéréotypées de la campagne. Le séjour a permis de briser un peut cette image et de voir l'aspect chaleureux», d'exprimer Érik Pichette. «C'est suffisamment intéressant. Ici, c'est comme une banlieue d'une grande ville intéressante. C'est près de Sherbrooke», ajoute Véronique Felton.

Contenu
Quant au contenu de la fin de semaine, les participants ont apprécié l'expérience et particulièrement les rencontres avec divers intervenants du milieu dans le cadre d'un «speed meeting». Pour sa part, Véronique Felton dit avoir particulièrement apprécié le rallye. «Ça nous mettait dans le bain de voir la vraie vie dans le milieu». Adrianne Bergeron qui a savouré la tournée patrimoniale à Bury aurait aimé que cette activité se déroule à l'échelle des autres municipalités. Pour Érik Pichette, la rencontre avec les intervenants lors du brunch du samedi était particulièrement instructive. «J'ai aimé les informations, c'est en plein ce que je recherchais», exprime-t-il. Les participants ont également pris part à un exercice de création d'entreprise. Parmi les compétences des jeunes adultes, on retrouve entre autres des personnes diplômées en génie civil, en administration des affaires, en technique d'éducation spécialisée, en management public, en relations sociales, relations industrielles et restauration.

Enfin, tous semblent avoir apprécié leur expérience suffisamment pour considérer le Haut-Saint-François dans l'éventualité qu'ils obtiennent un débouché au niveau professionnel. Satisfaits, les participants n'hésiteraient pas à recommander à leur entourage de participer à un séjour exploratoire. Mentionnions que l'objectif de l'initiative vise à favoriser la migration, l'établissement et le maintien des jeunes âgés de 18 à 35 ans en région. Philippe Cadieux, agent de migration Place aux jeunes/Desjardins, est fort satisfait du groupe. «C'est beaucoup mieux depuis qu'un comité local choisit les participants», précise-t-il. Le prochain séjour exploratoire dans le Haut-Saint-François se déroulera les 21, 22 et 23 janvier 2011. Les personnes intéressées à y participer peuvent communiquer avec M. Cadieux en composant le 819 832-1513 ou sans frais au 1 877 772-1513.

Photo :
À l'avant, de gauche à droite, nous retrouvons Éric Deslauriers, Gabriel Boily et Alexandre Painchaud. Dans le même ordre à l'arrière, Anik Fréchette, Andréanne Bergeron, Véronique Felton, Érik Pichette, Yassine Chemlal et Philippe Cadieux


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Disparition de Félix Desautels-Poirier: les proches ont peu d’espoir

Disparition de Félix Desautels-Poirier: les proches ont peu d’espoir
Les plateformes élévatrices : utilité et sécurité

Les plateformes élévatrices : utilité et sécurité
NOS RECOMMANDATIONS
Le psychologue scolaire, une ressource clé

Le psychologue scolaire, une ressource clé
La magie de l’éveil musical

La magie de l’éveil musical
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Coopérative Funéraire de l'Estrie
 
Catherine Côté
Mercredi, 22 novembre 2017
Party de bureau: comment éviter les faux-pas !

Yves Paquette
Mardi, 21 novembre 2017
Essai routier du Chevrolet Bolt EV 2017

Daniel Nadeau
Mardi, 21 novembre 2017
Les réflexes du boutiquier

Isabelle Perron
Mardi, 21 novembre 2017
Mon Top 5 des meilleurs cafés à Sherbrooke

François Fouquet
Lundi, 20 novembre 2017
Tous pour… soi

APCHQ Estrie
Lundi, 20 novembre 2017
Groupe Concept PV spécialiste en revêtement de cèdre!

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 20 novembre 2017
Le psychologue scolaire, une ressource clé

Assurance Xpert
Lundi, 20 novembre 2017
L’assurance hypothécaire, c’est quoi exactement?

Tire le coyote
L’immigration, l’épouvantail d’une certaine mouvance nationaliste québécoise Par Daniel Nadeau Mercredi, 15 novembre 2017
L’immigration, l’épouvantail d’une certaine mouvance nationaliste québécoise
Un honneur national pour la Société d’histoire Par Vincent Lambert Mercredi, 15 novembre 2017
Un honneur national pour la Société d’histoire
Le combat des librairies indépendantes Par Laura Basque Mardi, 14 novembre 2017
Le combat des librairies indépendantes
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous