magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
9°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Radioactif Forfait Internet mai 2018
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Mardi, 19 octobre 2010

Trois cèdres divisent une population à Dudswell


19 octobre 2010

 Imprimer   Envoyer 

Claude Corriveau, maire de Dudswell, avec l'aval des conseillers, a reporté la décision de faire abattre trois cèdres situés le long du chemin Carette. Cette dernière a été prise lors de l'assemblée ordinaire d'octobre, après que Pierre Dupont et Jacqueline Fortier eurent lancé le débat en expédiant une mise en demeure, exigeant de ne pas les couper. Ils ont aussi déposé une pétition signée par les personnes qui habitent cette route sans issue et d'autres documents attestant l'inutilité d'un tel geste. Les troncs de ces arbres matures, reconnaît le texte envoyé par le couple Dupont-Fortier, sont situés dans l'emprise du chemin.

Ces cèdres, qui sont au cœur du conflit, nuiraient à la circulation et feraient perdre de la clientèle à Réal Rodrigue, propriétaire de l'érablière au fond du cul-de-sac. On y lit que les conducteurs d'autobus de voyageurs refusent de se rendre à son entreprise parce qu'ils égratignent leur véhicule. Tels sont les propos contenus dans une télécopie provenant du maire et adressée à M. Rodrigue. Ce message est daté du 16 octobre 2009.

Mme Fortier réfute cet argument en signalant que ces arbres ont été élagués par le passé pour éviter ce genre d'incidents. Ni le récupérateur de matières résiduelles, ni l'autobus scolaire ne se plaignent des branches, ajoutait-elle.

Les cicatrices laissées sur le tronc des cèdres démontrent cependant qu'ils ont déjà été frappés. «Pourtant, en 10 ans, personne ne les avait écorchés», lance Mme Fortier. «Ce n'est que depuis peu qu'ils ont été endommagés», laissait-elle entendre.

Afin de contrer l'argumentation de nuisance, M. Dupont déposait une lettre signée par Angela Betts, des Excavations Lyndon Betts, entreprise qui fait le déneigement de ce chemin. On y lisait «qu'aucun arbre sur le chemin Carette ne cause de problème devant la résidence de Mme Fortier».

Dans la même mise en demeure, adressée au conseil, M. Dupont rappelait qu'antérieurement il s'était opposé à l'abattage de 9 autres cèdres. Les élus avaient obtempéré à cette contestation. De plus, on y remarquait que M. Raymond Audit, élagueur professionnel, qui avait obtenu du maire le mandat de couper ces arbres, n'avait pas voulu le faire.

Lors de son intervention, M. Dupont a demandé au maire s'il y avait un lien entre la fermeture des sentiers de randonnée de la Forêt habitée et la coupe de ces 3 cèdres. Cette question laissait sous-entendre que le propriétaire de l'érablière avait défendu l'accès à son terrain sur lequel, selon certains, passerait le quart du réseau. Cette demande est restée sans réponse.

Dans la télécopie du 16 octobre, M. Corriveau mentionnait que M. Rodrigue avait reçu, l'année précédente, l'ordre «de couper des arbres sur le chemin Carette», chose qui n'avait pas encore été faite. Il apprenait en même temps que ce mandat lui avait été retiré. «Il n'a jamais été question de vous laisser carte blanche sur le nombre d'arbres à abattre et vous n'aviez pas le mandat de vous présenter au nom de la municipalité auprès des citoyens», mentionnait la missive.

Raymond Breton, ancien magistrat de Marbleton et ex-préfet de la MRC du Haut-Saint-François, rappelait aux membres du Conseil que M. Wilfrid Carette avait cédé le chemin qui porte son nom à la municipalité, «à la condition d'en conserver le couvert forestier». Il mentionnait que certains aimeraient avoir une autoroute à la place de ce chemin, dont il soulignait l'aspect esthétique reconnu par les habitants de la région. Il renchérissait en extrapolant que la coupe de ces trois cèdres entraînerait plus tard le dynamitage du rocher qui est situé un peu plus loin, et pourquoi pas de l'asphalte... Il faisait remarquer qu'il était risqué de s'immiscer dans cet imbroglio. M. Breton terminait son laïus en suggérant un moratoire de 25 ans sur le sujet.

André Godin, pour sa part, après avoir rappelé le rôle des arbres dans la nature, proposait quelques éléments de solution. Selon lui, l'installation d'un panneau indiquant que la vitesse y est réduite à 20 km/h et un pictogramme annonçant la courbe serait deux moyens peu onéreux d'apporter la paix au sein de la municipalité.

Frédéric Back, cinéaste qui a réalisé le film d'animation «L'homme qui plantait des arbres», a manifesté son désaccord en ajoutant son impression sur le sujet.

Interrogé le lendemain de cette assemblée de conseil, M. Rodrigue réservait ses commentaires pour plus tard, laissant entendre qu'il poursuivait ses démarches pour faire abattre ces arbres


Club de Golf de Sherbrooke
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
10,8 M $ pour un meilleur transport à Sherbrooke

10,8 M $ pour un meilleur transport à Sherbrooke
Le style à tout âge!

Le style à tout âge!
NOS RECOMMANDATIONS
Place à la 5e édition de STEBUC

Place à la 5e édition de STEBUC
Des pilotes qui n’auront pas peur de se mouiller

Des pilotes qui n’auront pas peur de se mouiller
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
Alexandre Hurtubise
Vendredi, 25 mai 2018
Les blockbusters à ne pas manquer cet été

Sarah-Eve Desruisseaux
Vendredi, 25 mai 2018
Ayiti chéri

Marie-Soleil Samson, B.Sc., ND.,K.in
Jeudi, 24 mai 2018
Conseils pour améliorer sa composition corporelle et son énergie

Daniel Nadeau
Mercredi, 23 mai 2018
Rapetisser les humains

Catherine Côté
Mercredi, 23 mai 2018
Le style à tout âge!

Club de Golf de Sherbrooke
Accident sur la 410: la victime est un Sherbrookois de 27 ans Par Cynthia Dubé Mercredi, 23 mai 2018
Accident sur la 410: la victime est un Sherbrookois de 27 ans
LE CEREFS : pour apprendre en temps réel Par Cégep de Sherbrooke Mardi, 22 mai 2018
LE CEREFS : pour apprendre en temps réel
Travis Cormier sera de la Fête du lac des Nations Par Cynthia Dubé Mardi, 22 mai 2018
Travis Cormier sera de la Fête du lac des Nations
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous