La Maison Aube-Lumière - poinsettias 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
  Erreur de traitement

détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Jeudi, 19 août 2010

La ministre Marguerite Blais rencontre des aînés d'East Angus


19 août 2010

 Imprimer   Envoyer 

Mme la ministre responsable des Aînés, Marguerite Blais, s'est rendue à East Angus, il y a peu, pour s'entretenir avec quelques personnes âgées de la municipalité.

Elle venait leur dire qu'ils étaient encore une force vive pour la société québécoise et qu'ils méritaient toutes les attentions du gouvernement en ce qui a trait à leur qualité de vie.

Promouvoir le potentiel humain des plus actifs et assurer du mieux-être à celles et ceux que la maladie et le vieillissement affectent canalisent les énergies de Mme Blais.

Après avoir signé le livre d'or de la municipalité, la ministre s'est rendue aux Résidences du Haut-Saint-François, à la Coopérative d'habitation du Vallon et au centre communautaire de la Ville pour y rencontrer les aînés.

Elle fut accueillie aux Résidences du Haut-Saint-François par Jean-Luc Lepitre, copropriétaire de l'entreprise et Annie Breton, directrice adjointe. M. Lepitre a indiqué, lors d'une brève allocution que le nouvel édifice avait été conçu de manière à respecter les normes les plus exigeantes appliquées à ce genre d'habitation destinée à recevoir des personnes autonomes.

Entre autres, il soulignait que la distribution d'eau chaude prévenait les brûlures. Il reconnaissait que le concept d'autonomie de la personne âgée, surtout dans le cas de l'errance, était mince. Pour éviter que de telles gens, pourtant encore mobiles, s'échappent de l'établissement, il lui aurait fallu investir quelque 20 000 $ pour équiper les résidences d'un système de portes adaptées. Mme Blais a pris bonne note de cette problématique. Johanne Gonthier en a profité pour signifier à la ministre les différences qui existaient entre l'hébergement pour les aînés en milieu rural comparé aux villes. Dans la rédaction de politiques futures, la députée souhaitait qu'on en tienne compte.

Le groupe s'est ensuite déplacé vers la Coopérative d'habitation du Vallon où il fut chaleureusement accueilli. Bouchées et champagne ont été servis pour saluer la grand'visite. Après avoir répété son message aux locataires rassemblés, elle a pris connaissance de la requête de Lyne Boulanger, conseillère à la municipalité. Elle demandait à la ministre responsable des aînés que le programme de subventions destiné à la construction de résidences pour personnes âgées tienne compte du facteur rural, reprenant en cela les mots de la députée Gonthier. Mme Boulanger indiquait à Mme Blais que les coûts pour de ce genre d'habitation sont les mêmes en ville ou à la campagne et que l'aide de 50 % y était identique. Par contre, elle faisait remarquer que le bassin de clientèle était réduit en ruralité, ce qui avait une incidence certaine sur la gestion de tels lieux. Mme Boulanger demandait à la ministre d'étudier la possibilité d'augmenter le pourcentage des subventions pour en bâtir d'autres. Mme Blais s'engageait à porter le message à destination.

La tournée s'est terminée au centre communautaire de la Ville, où des personnes participaient à un programme d'exercices physiques adapté. La ministre s'est mêlée au groupe pour y exécuter quelques étirements, après quoi elle a réitéré son engagement à intervenir pour assurer le mieux-être des aînés et surtout contrer la malfaisance dont plusieurs sont victimes.

Les aînés rencontrés ont tous bien apprécié la visite de cette charmante ministre. Les rencontres furent chaleureuses et les propos tenus ont rassuré et stimulé les personnes présentes.

Photo :
Nous retrouvons Jean-Luc Lepitre, copropriétaire et directeur des Résidences du Haut-Saint-François, Annie Breton, directrice adjointe, Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés, Johanne Gonthier, députée de Mégantic-Compton, Robert G. Roy, maire de East Angus et Lyne Boulanger, conseillère municipale.


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Les Étoiles d'Argent

Les Étoiles d'Argent
Ginette Reno rencontre ses admirateurs chez Costco

Ginette Reno rencontre ses admirateurs chez Costco
NOS RECOMMANDATIONS
(MISE À JOUR) Fausse alerte à la bombe à l’usine Camso de Magog

(MISE À JOUR) Fausse alerte à la bombe à l’usine Camso de Magog
L’or et rien d’autre pour Alexie Guay

L’or et rien d’autre pour Alexie Guay
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
François Fouquet
Lundi, 17 décembre 2018
Le saumon et le dollar

Cégep de Sherbrooke
Lundi, 17 décembre 2018
Le Cégep, premier lieu d'expérimentation pédagogique

Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 14 décembre 2018
Tout sur le sommeil (part 2)

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
L’or et rien d’autre pour Alexie Guay Par Vincent Lambert Mercredi, 12 décembre 2018
L’or et rien d’autre pour Alexie Guay
Granby fait un «clin d'oeil» à Sherbrooke Par Vincent Lambert Jeudi, 13 décembre 2018
Granby fait un «clin d'oeil» à Sherbrooke
(MISE À JOUR) Fausse alerte à la bombe à l’usine Camso de Magog Par Cynthia Dubé Vendredi, 14 décembre 2018
(MISE À JOUR) Fausse alerte à la bombe à l’usine Camso de Magog
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous