magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
-1°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Lundi, 9 août 2010

Isabelle Blais et Manon Côté se lancent à l'assaut du Kilimandjaro


9 août 2010

 Imprimer   Envoyer 

Isabelle Blais et Manon Côté, deux jeunes femmes déterminées, l'une d'East Angus et l'autre de Westbury, ont décidé de gravir le mont Kilimandjaro situé au nord-est de la Tanzanie. Elles s'investissent dans de défi pour venir en aide au Centre des femmes La Parolière qui fête ses 20 ans d'existence.

Elles partiront le 16 septembre prochain en compagnie de vingt autres dames âgées de 22 à 58 ans pour être de retour le 30. Mmes Blais et Côté espèrent recueillir 5 000 $ chacune pour atteindre l'objectif de 100 000 $ fixé par l'organisme.

Mme Blais, mère d'une fille de 13 ans et d'un garçon de 5 ans, veut se dépasser. Elle qui est propriétaire de Pièces d'Auto Angus veut puiser au plus profond de son être la force qui l'habite tout en reprenant en main sa santé. Elle est empreinte de cette complicité féminine qui la pousse à venir en aide à d'autres femmes qui ont un parcours de vie plus difficile. «Aller au bout de ses rêves», tel est le leitmotiv qui l'habite.

Mme Côté a répondu aux sollicitations d'amies. Elle veut profiter de ce «coup de pied au derrière » pour se remettre en forme et aider la cause des femmes. Mère d'un garçon de 12 ans et physiothérapeute spécialisée en réadaptation, elle est prête à relever le défi. Elle rêvait depuis longtemps de pouvoir un jour escalader ce mont. Le fait de réaliser son rêve et d'être utile à une cause qui lui est chère donne tout un sens à son expérience. «Merci à la vie», lance-t-elle.

Pour l'instant, les deux femmes se sont lancées dans un programme d'entraînement intensif. En plus des séances en gymnase, elles vont grimper toutes les deux semaines quelques montagnes, y pratiquant le trekking. «Le processus de préparation est aussi important que l'expédition elle-même», rappellent-elles. Jusqu'à présent, elles ont gravi les monts La Fayette et Adams aux États-Unis et les monts Ham Sud, Gosford, Mégantic, Orford et Sutton.

Mmes Blais et Côté se disent bien appuyées par La Parolière. «Colette Dufresne, directrice de l'organisme, possède un enthousiasme contagieux», soulignent-elles. Tout en poursuivant leur entraînement, elles suivent une formation sur l'alimentation et se familiarisent à la manipulation des équipements nécessaires à l'expédition.

Mmes Blais et Côté lancent un appel à la générosité des gens. Tout l'argent qu'elles recueilleront sera versé intégralement à l'organisme La Parolière. Pour participer à la campagne de financement, vous êtes invités à libeller votre chèque à l'intention de La Parolière. (voir le site: www.laparoliere.org). Vous pourrez suivre au quotidien leur périple. La ville de East Angus mettra un lien en ligne pour l'occasion au www.ville.east-angus.qc.ca

Normand Graillon, directeur général de la ville, a profité de cette conférence de presse pour annoncer aux citoyens et autres cyberutilisateurs de la Toile la mise en ligne du nouveau site de la ville le 30 juin dernier. Redessiné, mis à jour régulièrement, le site est facile à consulter. Vous trouverez facilement les services que la municipalité offre. Le nom et les coordonnées des organismes qui oeuvrent au sein du milieu sont faciles à trouver. Bien d'autres informations sont disponibles sur le site. Et surtout, vous pourrez suivre au quotidien les exploits de Mmes Blais et Côté.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Mini Cooper 2019

Mini Cooper 2019
Le Papotin : éditorial

Le Papotin : éditorial
NOS RECOMMANDATIONS
Les touristes pourraient être nombreux au coin des rue Merry et Principale

Les touristes pourraient être nombreux au coin des rue Merry et Principale
Ne tourne pas les coins ronds, mais assoupli tes attentes

Ne tourne pas les coins ronds, mais assoupli tes attentes
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
magasingeneral.com
 
Jessica Mackey, Via L'Attitude
Samedi, 24 février 2018
Cholestérol alimentaire, quel est l’impact?

Béatrice Dupont-Chartier
Jeudi, 22 février 2018
L'importance de s'impliquer à l'école

Me Ariane Ouellet
Jeudi, 22 février 2018
Quelle est la solution à l’incompétence d’un salarié?

Cégep de Sherbrooke
Jeudi, 22 février 2018
Le Cégep de Sherbrooke selon Marie Théorêt

Daniel Nadeau
Mercredi, 21 février 2018
Le legs de Justin

William Lafleur
Mercredi, 21 février 2018
Ne tourne pas les coins ronds, mais assoupli tes attentes

Isabelle Perron
Mercredi, 21 février 2018
Écoute-moi !!!

Léandre Lachance
Mardi, 20 février 2018
La table à cinq pattes

Cruauté envers les animaux: où en sont les dossiers? Par Cynthia Dubé Jeudi, 22 février 2018
Cruauté envers les animaux: où en sont les dossiers?
Acura RDX 2019 Mardi, 20 février 2018
Acura RDX 2019
Deux chiens morts dans un congélateur et 4 autres maltraités Par Cynthia Dubé Mercredi, 21 février 2018
Deux chiens morts dans un congélateur et 4 autres maltraités
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous