La Maison Aube-Lumière - poinsettias 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
  Erreur de traitement

détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Mardi, 13 juillet 2010

Chartierville, un nouvel El Dorado?


13 juillet 2010

 Imprimer   Envoyer 

«Quand vous trouverez mon pic et ma pelle, vous aurez trouvé le plus gros gisement d'or qui existe». Cette phrase aurait été prononcée par un vieil Amérindien avant de rendre l'âme. Il aurait, selon la légende, prospecté tous les monts, vallées et ruisseaux qui partent du ruisseau Mining et se rendent à la frontière américaine. Il aurait quadrillé les massifs des monts Mégantic et St-Joseph. Plusieurs prétendent que c'est près de la côte de la Mine que se situerait cet El Dorado de Chartierville...

Est-ce pour cette phrase qu'entre 1862 et 1960, des dizaines et des dizaines d'orpailleurs ont pratiqué la batée (récipient pour laver les sables aurifères) pour extraire des pépites d'or du ruisseau Mining? Et que dans les années 1980 à 1995, une grande entreprise minière y a fait de la prospection avec des équipements ultramodernes? Quoi qu'il en soit, l'or exerçait un attrait indéniable. Autant qu'aujourd'hui?

Pour combler votre faim de ce métal précieux, le Centre d'interprétation de l'or de Chartierville vous convie à parcourir le sentier de 3,5 km qu'ont emprunté bien avant vous les prospecteurs et peut-être le vieil Amérindien. Vous y trouverez des vestiges du travail des anciens: trous d'exploitation, monticules, entrée de la mine souterraine et différents placers d'or (gisements d'or) tout au long du ruisseau.

Le Centre d'interprétation vous fera découvrir l'intérêt qu'avait John Henry Pope quand il a commencé à exploiter le potentiel du ruisseau. Vous découvrirez les affres du métier de «panneur» d'or et ses joies quand il découvrait une pépite. Si le cœur vous en dit, et nous sommes certains que c'est le cas, vous ne pourrez résister à l'envie de plonger votre batée dans le ruisseau et à la brasser et rebrasser à la recherche du précieux métal jaune. Vous en trouverez de l'or, ça, les animateurs vous le certifieront...

Du 30 juin au 22 août, et durant les fins de semaine du 28, 29 août et de la Fête du travail, entre 10 et 17 h, ce sera le meilleur temps pour satisfaire votre curiosité. Entre la Fête du travail et l'Action de Grâce, le Centre d'interprétation de la mine d'or sera réservé aux groupes qui en feront la demande. (819 560-8522).

Profitez de votre séjour pour visiter la côte magnétique. Doit-on croire les racontars qui affirment que ce sont des extraterrestres qui contrôlent le phénomène ou encore que ce sont des anomalies magnétiques ou gravitationnelles? Vous pourrez vous faire une raison sur cette intrigue en regardant l'eau du ruisseau monter une partie de la côte... Tout en haut de ce chemin, à deux pas de la frontière américaine, la halte routière vous permettra d'observer à loisir un paysage dépareillé sur un panorama de 180 o avec une vue imprenable sur le massif du mont Mégantic et le village.

Au Centre communautaire de Chartierville, le peintre André Philibert, dont la réputation n'est plus à faire, a conçu et participé à la réalisation de la fresque représentant une vue typique sur le village de la municipalité. Les heures d'ouverture sont de 8 à 12 h et de 13 à 16 h du lundi au jeudi.

C'est ainsi qu'en prenant le temps d'explorer, de musarder, il est possible de découvrir dans chaque village de la MRC, comme c'est le cas pour Chartierville, des trésors, des histoires qui font les voyages réussis.

Photo :
Les yeux attentifs de ces quatre orpailleurs pétillent dans l'expectative des paillettes et pépites d'or qui resteront au fond de la batée.


La Maison Aube-Lumière - poinsettias 2018
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Le plus grand parc solaire du pays pour la recherche sera à Sherbrooke

Le plus grand parc solaire du pays pour la recherche sera à Sherbrooke
Les bénévoles reçoivent la visite de Mme Guertin

Les bénévoles reçoivent la visite de Mme Guertin
NOS RECOMMANDATIONS
(MISE À JOUR) Fausse alerte à la bombe à l’usine Camso de Magog

(MISE À JOUR) Fausse alerte à la bombe à l’usine Camso de Magog
Cantonniers : Mario Gosselin, le premier dans la LNH

Cantonniers : Mario Gosselin, le premier dans la LNH
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
François Fouquet
Lundi, 17 décembre 2018
Le saumon et le dollar

Cégep de Sherbrooke
Lundi, 17 décembre 2018
Le Cégep, premier lieu d'expérimentation pédagogique

Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 14 décembre 2018
Tout sur le sommeil (part 2)

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Le charme parisien Par Alexis Jacques Mardi, 11 décembre 2018
Le charme parisien
Des voleurs recherchés à Magog récidivent Par Vincent Lambert Jeudi, 13 décembre 2018
Des voleurs recherchés à Magog récidivent
Cantonniers : Mario Gosselin, le premier dans la LNH Par Vincent Lambert Mercredi, 12 décembre 2018
Cantonniers : Mario Gosselin, le premier dans la LNH
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous