magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
-5°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Pierre Hébert Par Pierre Hébert
pierre@journalhsf.com

Lundi, 21 juin 2010

IGA Cookshire s'inscrit comme modèle vert


21 juin 2010

 Imprimer   Envoyer 

En matière d'environnement, la taille de la communauté n'a rien à voir avec l'efficacité et la volonté de promouvoir un monde vert. Gilles Denis, propriétaire du IGA Cookshire, l'a bien compris et en fait la démonstration en devenant un modèle provincial pour ne pas dire mondial en matière d'innovation technologique verte. La mise en place d'un système de réfrigération au CO2 et d'un système de récupération de la chaleur en fait une référence dans le domaine.

D'ailleurs, le gouvernement du Québec reconnaît cet effort en contribuant par l'entremise de l'Agence de l'efficacité énergétique du Québec à une aide financière de 299 864 $ sur un projet de 851 927 $. La députée de Mégantic-Compton, Johanne Gonthier, était fière d'annoncer cette subvention au nom de la vice-première ministre, ministre des Ressources naturelles et de la Faune et ministre responsable du Plan Nord, Mme Nathalie Normandeau. En fait, l'aide financière est accordée à Groupe CSC Contrôle de systèmes de compresseurs pour la démonstration d'une nouvelle technologie de réfrigérant au CO2.

Alain Daneau, directeur général des secteurs de l'innovation technologique, du transport et du développement de l'industrie à l'Agence de l'efficacité énergétique, mentionne que l'aide financière s'inscrit dans le cadre du programme de démonstration des technologies vertes visant la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) (Technoclimat) de l'organisme qu'il représente. Ce programme, explique-t-il, a pour objectif de financer des projets de démonstration de technologies et de procédés innovateurs comportant un bon potentiel de réduction des émissions de GES au Québec.

Projet
La mise en place du système de réfrigération au CO2 consiste à développer un système de réfrigération fonctionnant avec du dioxyde de carbone (CO2) comme réfrigérant. Cette substance remplace en totalité le réfrigérant synthétique normalement présent dans les supermarchés. Le nouveau procédé permet donc de récupérer tous les rejets de chaleur générés par le système de réfrigération fonctionnant au CO2. Le système de récupération de chaleur, provenant notamment des congélateurs et frigidaires, permettra l'élimination des formes de chauffage traditionnelles telles que l'électricité ou le gaz naturel. On estime que le dioxyde de carbone libère une quantité de GES significativement moins importante que les réfrigérants de synthèse les plus communs dans les supermarchés. Le nouveau système de réfrigération libère environ 4 000 fois moins de gaz à effet de serre. Cela équivaut à retirer près de 900 automobiles de la route.

M. Serge Dubé, président de Groupe CSC, mentionne qu'il s'agit d'un système de réfrigération médium et de basse température qui garde les produits plus frais, plus congelés, et ce, sans faire des accumulations de givre. Le système fait également la climatisation et le chauffage de l'eau chaude domestique en plus de faire la récupération du chauffage. M. Dubé laisse entendre que la nouvelle application permettra de réaliser des gains importants en efficacité et coût énergétique. Le système implanté au IGA Cookshire constitue une première mondiale puisqu'il allie la réfrigération et la récupération de chaleur.

Simon Bérubé, directeur principal Aménagement commercial chez Sobeys Québec, mentionne que le système a déjà fait ses preuves et que la compagnie est convaincue de ces avantages. «Le virage est pris chez nous, ça constitue un avantage indéniable pour Sobeys». L'entreprise a déjà recommandé à ses membres de faire appel à ce nouveau procédé particulièrement pour les constructions futures. Depuis un an, mentionne M. Bérubé, il y aurait une douzaine de marchés d'alimentation associés à Sobeys qui auraient mis en place un système semblable et ça ne fait que commencer selon ses dires.

Gilles Denis mentionne que l'efficacité est au rendez-vous. «Pour l'économie, il est encore trop tôt pour en juger. Notre pire période s'en vient. C'est l'été que ça nous coûte le plus cher pour la réfrigération et la climatisation. On aura une meilleure idée après. Mais on nous dit d'attendre un an avant de comparer». Pour la récupération de chaleur, M. Denis mentionne sans ambages que c'est efficace. «Cet hiver, on n'a même pas parti le système de chauffage une fois». Adepte de l'environnement, l'homme d'affaires de Cookshire-Eaton mentionne qu'il «y a de belles choses à faire. Je découvre que les gens sont prêts. Il faut juste que les leaders suivent».

Un peu plus tôt, lors de la rencontre de presse, Mme Gonthier rendait hommage à l'homme d'affaires local pour avoir fait de ce projet un modèle de développement durable. «La vision de ce bâtisseur passionné a permis de rassembler, au fil des années, plusieurs partenaires possédants les meilleures technologies vertes, afin de faire de ce bâtiment, l'un des rares supermarchés au Québec à être certifié LEED Argent».

Photo :
Nous retrouvons devant le système de récupération de chaleur de gauche à droite, Simon Bérubé, directeur principal aménagement commercial Sobeys Québec, Gilles Denis, propriétaire de IGA Cookshire, Johanne Gonthier, députée provinciale de Mégantic-Compton et Serge Dubé, président Contrôle de systèmes de compresseurs (CSC) inc.


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Montant historique de 115 M$ pour l’UdeS

Montant historique de 115 M$ pour l’UdeS
Approche plus flexible pour le stationnement de nuit

Approche plus flexible pour le stationnement de nuit
NOS RECOMMANDATIONS
Entraineur en conditionnement physique: une formation unique voit le jour

Entraineur en conditionnement physique: une formation unique voit le jour
Tu veux perdre du poids? Lèves-en

Tu veux perdre du poids? Lèves-en
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 16 novembre 2018
Il faut taxer le sucre

Cégep de Sherbrooke
Jeudi, 15 novembre 2018
Le Cégep de Sherbrooke face au numérique

Me Michel Joncas
Jeudi, 15 novembre 2018
Vente du bien d’autrui

William Lafleur
Mercredi, 14 novembre 2018
Tu veux perdre du poids? Lèves-en

Daniel Nadeau
Mercredi, 14 novembre 2018
Le triomphe pervers de Trump

Alexis Jacques
Mardi, 13 novembre 2018
Maîtres du temps

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Entraineur en conditionnement physique: une formation unique voit le jour Par Cynthia Dubé Mardi, 13 novembre 2018
Entraineur en conditionnement physique: une formation unique voit le jour
Une quinzaine d’armes volées chez Pronature Par Vincent Lambert Mercredi, 14 novembre 2018
Une quinzaine d’armes volées chez Pronature
Phénomène rare, le bonimenteur Fred Pellerin est en ville… Par Sylvie L. Bergeron Vendredi, 9 novembre 2018
Phénomène rare, le bonimenteur Fred Pellerin est en ville…
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous