1077_QESL oct 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
-0°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  L'appel des propositions liées au développement de la zone prioritaire du Quartier Well Sud est reporté au 18 janvier.
 
ACHETEZ EstriePlus.com
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Ça se passe chez nous!
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
Blogue
L'Écolo Boutique 19 oct 2018
ACTUALITÉS / Estrie
Cynthia Dubé Par Cynthia Dubé
cdube@estrieplus.com

Mercredi, 29 mars 2017

Les résidences pour personnes âgées en mode solutions



 Imprimer   Envoyer 
La Résidence Portland fait partie des 129 résidences pour personnes âgées en Estrie.

Le regroupement québécois des résidences pour personnes âgées (RQRA) était de passage à Sherbrooke, ce matin, pour prendre le pouls de ses membres. Trois problématiques sont ressorties davantage dans les discussions; le manque d'employés, la réglementation des bâtiments et la capacité de payer des ainés moins nantis.

Ils sont 130 000 à habiter dans une résidence pour personnes ainées au Québec. Malgré une population vieillissante, pas moins de 300 résidences ont fermé leurs portes au cours des trois dernières années. En Estrie, on compte 129 résidences pour personnes âgées, dont 67 membres du Regroupement.

En moyenne au Québec, le coût mensuel pour habiter une résidence est de 1400$. Selon Yves Desjardins, président directeur-général du RQRA, c'est bien peu, si l'on compare avec le reste du Canada.

«Pour ceux qui pensent que les résidences abusent dans leur prix, je vous dirais que c'est pourtant au Québec qu'on retrouve les coûts les plus bas. Il faut qu'on éduque la population à ce sujet, car les gens prennent les extrêmes comme exemple. Oui, certains chargent 5000$ par mois, mais le soutien et les services sont complètement différents. Le coût moyen établi au Québec est de 1 400$.»

Si certains ont peine à payer leur loyer, d'autres ont visiblement les moyens, puisque les résidences de luxe se portent bien. «Il y a les personnes âgées qui ont su économiser ou qui ont vendu leurs actifs et qui se retrouvent donc avec un bon montant d'argent, et il y a celles qui malheureusement n'ont pas eu cette chance et qui se retrouvent avec le minimum, explique M.Desjardins. Nous, on ne veut pas que le choix de l'habitation soit réservé qu'aux personnes qui ont plus de revenus. Envoyer les moins bien nantis en CHSLD n'est pas la solution. Puis c'est très coûteux pour le gouvernement.»

M. Desjardins avoue d'ailleurs être quelque peu déçu du budget du Québec dévoilé hier. «On aurait souhaité qu'on retrouve dans le budget des mesures pour bonifier le crédit d'impôt pour le maintien à domicile des ainés, car il n'est pas suffisant pour les personnes à faibles revenus.»

Les trois problématiques

Lorsqu'on parle de problématiques dans le milieu, l'Estrie ne fait pas exception. D'ailleurs, en février dernier, c'était au tour de la Résidence Bellevue à fermer ses portes.

Les problématiques discutées ce matin avec les membres estriens concernaient trois points particuliers. Il y a la capacité de payer des ainés (expliqué plus haut dans le texte), le manque de personnel, ainsi que les bâtiments et sa réglementation.

«On doit recruter des gens, trouver de nouvelles ressources, explique M. Desjardins. C'est déjà un problème, mais ça le sera encore plus dans le futur. On doit intéresser les plus jeunes à notre secteur d'activité. Nous ne sommes pas connus, les gens ne savent pas ce qui se passe en résidence pour aînés. Quant à la problématique des bâtiments, le gouvernement a resserré la réglementation. Nous ne sommes pas contre, mais les coûts que ça amène sont énormes. C'est un enjeu de taille de pouvoir se conformer, alors on aimerait au moins obtenir des délais suffisants pour rencontrer les exigences. Les gens sont essoufflés, particulièrement en Estrie ou la situation est criante.»

Parmi les 67 résidences en Estrie membres du Regroupement québécois des résidences pour personnes âgées, notons le Domaine Fleurimont, le Sélection Rock Forest, le Gîte du Bel Âge, la Résidence Portland, le VÜ, l'Auberge Brooks, les Seigneuries du Carrefour et la Villa de l'Estrie.

 


Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Quoi faire ce week-end

Quoi faire ce week-end
La police met fin à une série de vols qualifiés

La police met fin à une série de vols qualifiés
NOS RECOMMANDATIONS
Le cannabis récréatif permis dans les fumoirs des CHSLD

Le cannabis récréatif permis dans les fumoirs des CHSLD
Plats d’automne à la mijoteuse

Plats d’automne à la mijoteuse
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Rythme - Bonjour Estrie - oct 2018
 
Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 19 octobre 2018
Plats d’automne à la mijoteuse

Me Ariane Ouellet
Jeudi, 18 octobre 2018
L’autorité parentale: droits et obligations des parents

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 octobre 2018
Sauver la planète, vous dites?

Jacinthe Dubé 18 oct 2018
Sherbrooke met la table 2018
Sommes-nous si différents? Par Cynthia Dubé Vendredi, 19 octobre 2018
Sommes-nous si différents?
Portrait : Dave Bergeron, la passion avant tout Par Cégep de Sherbrooke Dimanche, 14 octobre 2018
Portrait : Dave Bergeron, la passion avant tout
La police met fin à une série de vols qualifiés Par Vincent Lambert Lundi, 15 octobre 2018
La police met fin à une série de vols qualifiés
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous